Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Monde

France: Nicolas Sarkozy placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le financement libyen de sa campagne de 2007

2018-03-20
20.03.2018 , Paris,France
Afrique
2018-03-20
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/19-25/sarkozy-nicolas-et-mouammar-kadhafi.jpg Paris,France-

Sarkozy et Kadhafi, les mystères d'une liaison dangereuse. (© Reuters/Jacky Naegelen)

L'ancien président français, Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue, ce mardi 20 mars, dans le cadre de l'enquête sur les soupçons de financement libyen de la campagne en 2007 de l'ancien président de la République, a annoncé une source policière à France 2. Il est entendu "pour la première fois", comme le précise Le Monde, dans cette enquête, par les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) à Nanterre, près de Paris.

Entre une conférence à Dubaï sur l’éducation, quelques entrevues à son bureau parisien rue de Miromesnil et une intervention à Londres prochainement, Nicolas Sarkozy a dû honorer un rendez-vous d’un autre genre mardi 20 mars au matin. Selon nos informations, l’ancien président de la République a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre, où il était convoqué dans le cadre de l’enquête sur le possible financement par la Libye de sa campagne présidentielle victorieuse de 2007.

C’est la première fois que M. Sarkozy est entendu à ce sujet depuis qu’une information judiciaire a été ouverte en avril 2013, et confiée à plusieurs juges d’instruction du pôle financier de Paris, dont Serge Tournaire, qui a déjà renvoyé l’ancien président devant le tribunal dans l’affaire Bygmalion. Sa garde à vue peut durer quarante-huit heures. Il pourrait être présenté aux magistrats à l’issue de sa garde à vue afin d’être mis en examen. Brice Hortefeux a de son côté été convoqué comme suspect libre. Il est actuellement entendu lui aussi par la police.

Un document révélé par le site Mediapart en avril 2012 est à l'origine de ces soupçons de financement libyen. Il s'agit d'une note officielle émanant des services secrets libyens datée de décembre 2006. Ce document évoque "un accord de principe" pour le versement par la Libye, alors gouvernée par le colonel Kadhafi, d'une somme de 50 millions d'euros pour soutenir la campagne de Nicolas Sarkozy.

Argent liquide

En novembre 2016, en pleine primaire du parti Les Républicains, l’intermédiaire Ziad Takieddine avait affirmé avoir transporté 5 millions d’euros en liquide de Tripoli à Paris entre fin 2006 et début 2007 avant de les remettre à Claude Guéant puis à Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’intérieur. Mis en examen depuis pour « complicité de corruption d’agent public étranger » et pour « complicité de détournements de fonds publics en Libye », ces propos venaient confirmer ceux tenus le 20 septembre 2012 par Abdallah Senoussi, l’ancien directeur du renseignement militaire du régime libyen devant le procureur général du Conseil national de transition libyen.

 

Abdallah Senoussi, ancien chef du service de renseignement de Kadhafi et l'acteur clé de la corruption franco-libyenne, selon certaines sources.  

Mais ce n’est pas tout. Les carnets de l’ancien ministre libyen du pétrole Choukri Ghanem, mort en 2012 dans des circonstances encore troubles, récupérés par la justice française, mentionnent, eux aussi, l’existence de versements d’argent à destination de Nicolas Sarkozy.

Bechir Saleh, l’ancien grand argentier de Kadhafi et homme des relations avec la France, récemment blessé par balle lors d’une agression à Johannesburg, avait en outre confié au Monde : « Kadhafi a dit qu’il avait financé Sarkozy. Sarkozy a dit qu’il n’avait pas été financé. Je crois davantage Kadhafi que Sarkozy. »

Des circuits financiers fuligineux

Jusqu’ici, les enquêteurs pensent déjà avoir remonté l’une des pistes de l’argent libyen à travers l’intermédiaire Alexandre Djouhri (d), alors proche de Bechir Saleh (g). (© Reuters et DR)

Plus récemment, les policiers de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) ont remis un rapport aux magistrats dans lequel ils détaillent, sur la base de nombreux témoignages, comment l’argent liquide a circulé au sein de l’équipe de campagne de M. Sarkozy.

Jusqu’à présent, les enquêteurs pensent déjà avoir remonté l’une des pistes de l’argent libyen à travers l’intermédiaire Alexandre Djouhri, alors proche de Bechir Saleh, actuellement incarcéré à Londres dans l’attente de sa possible remise à la France, et Claude Guéant mis en examen pour « faux et usage de faux » et pour « blanchiment de fraude fiscale » qui aurait acquis son appartement parisien à travers des circuits financiers fuligineux et possiblement libyens.

La décision de placer Nicolas Sarkozy en garde à vue signifie-t-elle que les magistrats ont depuis rassemblé de nouvelles preuves du financement illicite de la campagne permettant de le mettre en cause directement ? Les autorités libyennes ont-elles finalement décidé de coopérer ? Selon nos informations, plusieurs anciens dignitaires libyens de l’époque kadhafiste auraient aussi livré de nouveaux éléments confirmant les soupçons de financement illicites.

Depuis plusieurs semaines, la justice française dispose, en outre, de nombreux documents saisis lors d’une perquisition menée en 2015 au domicile suisse d’Alexandre Djouhri. Jusqu’ici, Nicolas Sarkozy a toujours contesté les accusations de financement illicite de sa campagne de 2007.

 


France Info / Le Monde / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 11 commentaires
8538 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Historien @J8EV9MI   Message  - Publié le 21.03.2018 à 11:02
@anonyme: je pense également qu'il a reçu de l'argent et ainsi financé sa campagne. Le souci, c'est de le démontrer. Et une garde-à-vue ne vaut pas une inculpation. Pour bcp de lecteurs, leur conviction l'emporte sur le Droit. Ça ne marche pas comme ça

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @NY5VDP3   Message  - Publié le 21.03.2018 à 10:55
Je suis très sure qu'il a eu de l'argent de la RD Congo aussi,Kinshasa en sait quelque chose:il a beaucoup défendu le régime criminel de Kinshasa.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Historien @J8EV9MI   Message  - Publié le 21.03.2018 à 10:11
L'essentiel est que la Justice, pilier indépendant de la Démocratie, suive son cours.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bila @H5IGC3A   Message  - Publié le 20.03.2018 à 15:56
il y'a encore beaucoup de la place à la prison centrale de MAKALA à Kinshasa tozo zela yo stp!!! Médiocre comme Kizenga; Basile Olongo; Muzito na Kengo

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bondekwe @7Q9HYP3   Message  - Publié le 20.03.2018 à 15:02
Un monstre comme dit Marechal ci-dessous. Le sang de Kadhafi, ce martyr africain, son sang crie a la vengeance. La Cote d'Ivoire se rappelera infiniment et dans le mauvais souvenir, de ce diable de Sarkozy. Autant que le Burkina se rappelera de Mitterrand, aujourd'hui en ENFER sans nul doute. Thomas Sankara n'avait jamais merite ce mauvais coup. Mais, que les leaders africains se retopurne vers l'Afrique au lieu de se livrer aux mains de ces occidentaux imperialistes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Marechal T @AT3NI3S   Message  - Publié le 20.03.2018 à 14:47
Nicolas Sarkozy c'est un diable même un monstre. Kadafi qui t'a aidé enfin tu lui fait ensuite couter la vie! Rendons à Dieu ce qui est à Dieu à Cezar ce qui est à Cezar, car la reconnaissance n'est pas de ce monde. Médiocre de Sarkozy tu déboursera cet argent fois le nombre d'année. Donc de 2006 à 2018 c'est-à-dire: 50Millions multiplier par 13 Ans 2GAL 650 millions d'euros.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @5FV4S9K   Message  - Publié le 20.03.2018 à 14:44
Un idiot qui a pillé et endeuillé l'afrique,que l'esprit de Kadhafi le hante toute sa vie, il a fait de Bagbo son prisonier à la CPI,svp messieurs de la police,la palce de ce monsieur est en prison et nulle part ailleurs.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Past DSK @T9DTBCG   Message  - Publié le 20.03.2018 à 14:20
Vous avez tué notre Kadhafi sans cause. Maintenant que la vérité est en train d'être retracée, vous allez payé cher à la Libye, même si cela représenterait pas la valeur de l'Homme Kadhafi!!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mbok'Elengi 10e rue @TSWZGT3   Message  - Publié le 20.03.2018 à 13:16
C'est un idio ce Sarcozy. Il est favorable au changement des Constitutions Africaines! Mourez en prison mediocre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Pax dey @JBD9P62   Message  - Publié le 20.03.2018 à 13:07
Mitema ya mindele eza mindele te! Nzente ebikisi ye na tangu ya éléction ekomi na elanga obongoli yango koni? quelle malhonnêteté?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MAI MAI @OVRG24W   Message  - Publié le 20.03.2018 à 12:57
je penser que se seulement les africain qui sont de voleur comme on nous califie toujours mais aller y comprendre que tout viens de blanc: les divers violances,vole,dictaturee et d'autre que je ne dix pas. donc il falait couper Kaddafi la tete pour perdre des traces. Nous attendons voir le degrer de la justice francaise

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Moyen-Orient: Après Afrin, Erdogan promet d'élargir l'offensive turque à d'autres villes syriennes
left
Article précédent Nouveau séisme en Papouasie-Nouvelle-Guinée : au moins 18 morts

Les plus commentés

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 16 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 15 commentaires

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 14 commentaires

Economie Acquisition de concession arable à Brazza par le Rwanda : une arme de destruction économique aux portes de Kinshasa (Analyse d'André-Alain Atundu)

18.04.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance