mediacongo.net - Actualités - Kinshasa : Flory Kabange Numbi annonce « une traque sans merci contre les Kulunas »

Retour Société

Kinshasa : Flory Kabange Numbi annonce « une traque sans merci contre les Kulunas »

Kinshasa : Flory Kabange Numbi annonce « une traque sans merci contre les Kulunas » 2018-04-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/09-15/kulunas_kin_18_003.JPG -

Le Procureur général de la République, Flory Kabange Numbi, relance des poursuites contre les Kuluna qui continuent de semer la désolation auprès des habitants à Kinshasa. Il a réuni en son cabinet les autorités judiciaires et policières de la ville, vendredi 13 avril, pour leur donner des instructions et fixer de nouvelles stratégies afin d’éradiquer ce phénomène.

«Il y aura une traque sans merci à l’égard de toutes ces personnes qui se font identifier sous le label ‘Kuluna’. Elles seront déférées, dans une procédure de flagrance, devant leur juge naturel », a averti le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Kinkole, Mwehu Kahozi, faisant le compte rendu de cette réunion.


radio okapi/ MCN
1800 suivent la conversation
7 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
CLC pour la Libération - 16.04.2018 09:48

Voilà l'image parfaite d'un Etat (on se demande s'il faut encore utiliser ce mot !) repressif ! Les gouvernants gèrent ce pays comme leurs mines d'or privées et n'offrent aucune perspective d'avenir aux jeunes qui se retrouvent non instruits, chomeurs, affamés et dans la rue. Qu'attendez-vous qu'ils fassent ? Leurs parents sont au mieux impayés pour ne pas dire chomeurs de longue durée. leurs mamans qui s'essaient dans des petites commerces subissent des tracasseries quotidiennes. Il faut s'attaquer à ceux-là qui paupérisent la population en rendant leurs enfants vulnérables à la bandicité.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération - 16.04.2018 09:32

Voilà l'image parfaite d'un Etat (on se demande s'il faut encore utiliser ce mot !) repressif ! Les gouvernants gèrent ce pays comme leurs mines d'or privées et n'offrent aucune perspective d'avenir aux jeunes qui se retrouvent non instruits, chomeurs, affamés et dans la rue. Qu'attendez-vous qu'ils fassent ? Leurs parents sont au mieux impayés pour ne pas dire chomeurs de longue durée. leurs mamans qui s'essaient dans des petites commerces subissent des tracasseries quotidiennes. Il faut s'attaquer à ceux-là qui paupérisent la population en rendant leurs enfants vulnérables à la bandicité.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nkoviaderek - 16.04.2018 09:23

Encore une distraction ! les vrais kuluna siègent chaque matin au parlement, sénat, primature, cour constitutionnel, ministères, directions des entreprises publiques, gouvernorats, kingakati, etat-major de l'armée, de la police, ainsi que leurs suiveurs qui se nourrissent des miettes !! Un père qui n'instruit pas son enfant, ne lui donne pas la possibilité de devenir independant plus tard et s'attaque à l'enfant, juste parce qu'il crée du desordre sous le toit de sa deuxième femme(marâtre), c'est l'image que donne nos dirigeants, à l'instar de FLORY NUMBI !!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Flory M.P. - 16.04.2018 09:13

Y compris les kulunas en cravate?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' - 16.04.2018 08:02

C'est la deliquence creee par les Mediocres au Pouvoir pour detruire la jeunesse Congolaise, c'est fait deliberement. Alors ils doivent degager avant que ca soit trop tard.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC - 15.04.2018 23:33

mr le PGR félicitation pour cette initiative il faut d'abord commencer à traquer les kulunas en cravate au niveau de la présidence, gouvernement, parlement sénat et autre institution tu verras que la situation va de soi changer coup de chapeau et courage

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage - 15.04.2018 20:00

C'est bien de traquer les kulunas, mais alors il faut les traquer tous. Pas question de se limiter aux petits fretins alors que les vrais kulunas occupent impunément des postes au sein de nos institutions, ceux-là même qui appauvrissent le pays, qui le rendent invivable, ceux qui entretiennent les groupes armés; c'est surtout à cette catégorie là des kulunas que nous voulons t'entendre annoncer les poursuites. Laissez la police, les tripaix et autres juridictions inférieures s'occuper des petits bandits de la rue, monsieur sans couilles!

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Warning: mime_content_type(dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/26-31/katumbi_moise_18_00001.jpg): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/1812ff89df20ac0b20ff14a626498488/web/image.php on line 405

« Affaire des mercenaires » : justice et services de renseignements se contredisent

Société ..,

J.C Vuemba : « M. Katumbi reviendra au mois de juin et sera candidat à la présidentielle ! »

Politique ..,

Procès en nationalité contre Moïse Katumbi : une boîte de pandore qui risque d'embraser la RDC

Politique ..,

Polémique sur la nationalité : le PGR doit éviter une politique de deux poids deux mesures

Politique ..,