Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Politique

Elections en décembre 2018 : Washington rappelle ses exigences

2018-04-30
30.04.2018
2018-04-30
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/23-29/nangaa-haley-ceni-rdc-2017-10-27.jpg -

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, et le président de la Ceni, Corneille Nangaa, à Kinshasa, le 27 octobre 2017. (© Reuters/Robert Carrubba)

C’est par la voix du sous-secrétaire d’État adjoint ad intérim pour l’Afrique centrale auprès du département d’État américain que les USA ont tenu à rappeler leurs exigences quant à la nécessité d’organiser les élections en République démocratique du Congo. Pour Washington, les scrutins de décembre 2018 sont nécessaires autant pour l’alternance démocratique que pour la stabilité politique de la RDC. Une exigence à laquelle la majorité au pouvoir est appelée à se plier.

Le processus électoral en République démocratique du Congo est toujours suivi de près par les Etats Unis d’Amérique. Washington, par la voix de sa représentante permanente au Conseil des Nations unies, Nikki Haley, a déjà dit plus d’une fois que Kinshasa a la lourde responsabilité d’organiser les élections en 2018, et pas plus tard. Elle l’avait dit lors de son passage en octobre 2017 à Kinshasa.

Nikki Haley l’avait également répété, le 12 février 2018 à New-York, lors d’une réunion en formule Arria pour traiter les questions liées à l’évolution du processus électoral en RDC. Cette réunion était à l’appel de sept pays membres de l’ONU : Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Suède, Pays-Bas, Côte d’Ivoire et Guinée équatoriale.

Cette semaine, c’est le sous-secrétaire d’État adjoint ad intérim pour l’Afrique centrale auprès du département d’État américain, Christopher Lamora, qui vient de s’exprimer sur la nécessité des élections en République démocratique du Congo cette année.

M. Lamora s’est exprimé le jeudi 27 avril 2018 pendant un échange par vidéoconférence organisée par l’ambassade des USA à Kinshasa avec des journalistes de la RDC, du Congo Brazzaville et de la République centrafricaine.

Pour le sous-secrétaire d’État adjoint ad intérim pour l’Afrique centrale, l’administration Trump tient mordicus à l’organisation des élections libres, équitables et pacifiques en décembre 2018, tel que l’avait dit expressément l’ambassadrice des USA, selon actualite.cd qui rapporte les déclarations de ce haut responsable de l’administration américaine.

« Les USA sont en faveur d’élections libres, équitables et pacifiques. La priorité de l’administration en RDC est d’appuyer la stabilité par les élections crédibles et inclusives. Nous ne pouvons pas avoir peur de faire pression sur le gouvernement, la commission électorale et l’opposition pour que le peuple congolais obtienne l’alternance pacifique démocratique qu’il mérite », a déclaré Christopher Lamora au cours de cet échange avec les journalistes africains.

Certes, les élections sont nécessaires notamment pour l’alternance démocratique pacifique dont la RDC a tant besoin. Mais, aussi Washington tient au-delà de ces scrutins à la « stabilité » du pays.

« Les élections sont nécessaires mais pas suffisantes pour régler les nombreux défis auxquels la RDC est confrontée, dont l’insécurité dans l’Est du pays et dans d’autres régions », a encore dit le sous-secrétaire d’État adjoint ad intérim pour l’Afrique centrale auprès du département d’État américain.

En réalité, Christopher Lamora embraye sur la position de Washington défendue par Nikki Haley. « Chaque jour qui passe sans élections, il y a quelqu’un qui meurt dans ce pays, chaque jour qui passe sans élections, c’est une femme qui se fait violer, un enfant qui se fait enrôler dans un groupe armé. Tout cela doit cesser. Et la seule manière d’y mettre fin c’est d’organiser des élections pacifiques. Nous avons besoin d’élections libres, justes et en 2018. Et pas fin 2018, nous en avons besoin avant », avait déclaré Nikki Haley lors de son dernier passage à Kinshasa.

Une façon pour dire que seules les élections pourraient mettre fin au drame humanitaire et sécuritaire que vit la RDC.


Le Potentiel
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
8612 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Manu @SBCINGJ   Message  - Publié le 02.05.2018 à 14:01
Les élections d'abord ce 23 décembre 2018

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 02.05.2018 à 09:57
Ne vous agitez pas les élections auront bel et bien lieu le 23/12/2018 mais ne soyez pas non plus distrait certaines candidatures seront rejetées pour faux et usage de faux

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 01.05.2018 à 13:56
QU'IL ESSAIE DE FAIRE LE CONTRAIRE, IL VERRA ET A DÉJÀ VU LA CAPACITÉ DES AMÉRICAINS À METTRE FIN AUX MANDATS DES PERSONNES QUI NE FONT PAS LEUR AFFAIRE: ils vont utiliser les mêmes pays voisins qui se montrent comme ses amis maintenant pour le faire tomber! NB: S'IL AVAIT FAIT UN TOUR MÊME À L'EST Où IL CROIT ÊTRE POPULAIRE, il remarquera QU'IL NE L'EST PAS DU TOUT

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 01.05.2018 à 13:49
LORSQUE LES USA AVAIENT DIT par la bouche d'un ancien premier ministre Anglais que les M23 ne dépasseront pas deux territoires et avaient en même temps demander aux présidents des deux pays qui soutenaient ce mouvement rebelle rebelle de RETIRER LEURS TROUPES RESPECTIVES, cela s'est fait en MOINS DE 24 HEURES et vous avaient vu ce que valaient réelement m23 sans l'appuit étranger DANS MOINS DE 2 SEMAINES ILS FURENT CHASSÉS DE LA RDC! ALORS KABILA; TU FERAIS MIEUX, pour le bien de ta majorité et de ta famille, DIRE OUVERTEMENT DÈS MAINTENANT QUE TU NE SERAS PAS PARTANT EN DÉCEMBRE et que tout l'ACCORD DE LA SAINT-SYLVESTRE SERA APPLIQUE DANS 72 HEURES! Sinon tu sais quelque chose des AMÉRICAINS

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
#YEBELA @ISMRW4X   Message  - Publié le 01.05.2018 à 00:35
Élections en décembre 2018 pas plus tard, Il n'y aura pas de machine à tricher mais élections Ekozala. C'est bien moi Donald Trump qui le dit. Toi Kanambe ton contrat avec les États-Unis avait déjà pris fin depuis le 19/12/2016 il est temps de laisser le nouveau locataire du palais du peuple Katumbi loger dans ce Palais car il a fini ses lobbying en Amérique Europe Asie en terminant par l'Afique précisément au Rwanda chez le président de l'UA

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Makye @GYJDU18   Message  - Publié le 01.05.2018 à 00:14
Dans son interview passée JKK avait réaffirmé devant tout le monde qu'il organisera les élections le 23 décembre 2018. Le fichier électoral est prêt, la liste électorale est fin prête, la répartition des sièges est fin prête, la loi électorale est là. Ceux qui veulent retarder la tenue des élections en rejetant la machine à voter et d'autres raisons par manque de moyens financiers pour organiser leurs campagnes électorales seront confondus par les USA et toute la communauté internationale.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 30.04.2018 à 22:36
Même les USA sont au courant que le problème, blocage de la RDC c'est la présence de KANAMBE Hypolitte. NANGA ton sort est déjà scellé car l'alternance est attendue chez l'oncle Sam

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
SHADIMI ADI @V3N1IMC   Message  - Publié le 30.04.2018 à 14:09
Quand vous aurez déjà choisi votre candidat, vous ferez tout pour que les élections aient lieu. Vous nous enverrez encore un autre Wiliam Suing pour distraire la population congolaise comme à l'époque de votre mise en scène du gouvernement de 4+1 et des élections de 2006. Etes-vous déjà rassasié de nos minerais pour nous laisser libre choisir nos dirigeants patriotes.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Benoit kangoma @DL8NMG7   Message  - Publié le 30.04.2018 à 12:11
Bientot La Russie Et L, Asie Vont Dépassé L, Europe En Puissance D, Armes, Que Les Usa Fait Aussi Attation Avec La Russie Et La Chine Car Ces Pays Ce Sont Investi Beaucoup En Rdc Dans Le Règne De Kabila Quand La Belgique Et L, Europe Dormez Comme De Bébé. Les Usa, UE, Nations Unies, Avaient Confiance A Cet Assassin Kabila, Kabila Les A Compliqué Il S, Est Aller Alié A L, Asie, Tout Nos Minereux Se Trouve En Asie, Ce Pourquoi Vs Voiyez Les Usa Ue La Belgique En Coleur, Eyindi!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Okolela @V73Q7NS   Message  - Publié le 30.04.2018 à 11:04
attendons voir alors !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AZARIAS RUBERWA @DQK5DYT   Message  - Publié le 30.04.2018 à 10:51
Si l'idiot de KANABE ne veut pas s'incliner aux instructions des USA, haaaaaaaaaa , il verra sera à sa poursuite en pulverisant ses BANA MURA dans moins de 1 mois, car KATUMBI le plus populaire mettre en application les gros moyens que le peuple veut afin de mettre KANABE et sa suite aux arrêt, OLINGA OLINGA TE, cette année fini pour KANABE l'imposteur, hier KATUMBI était à KIGALI demain il sera à Brazza et à Luanda, il faut commencer en encercler les assassins de BANA MURA

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo Hope @5VHBADK   Message  - Publié le 30.04.2018 à 10:38
OH nous sommes souverains. Vous êtes soumis aux exigences des occidentaux comme des apprentis petits dirigeants à la tête d'un pays sans culture démocratique. C'est fort ce que dit les USA: "chaque jour qui passe sans élections c’est une femme qui se fait violer, un enfant qui se fait enrôler dans un groupe armé"

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Trop c'est trop @HOZFXY9   Message  - Publié le 30.04.2018 à 09:36
Naanga et Kabila pensaient que le 23 décembre serait une éternité. non, c'est déjà demain et là les élections ou rien la mort ou la patrie

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 30.04.2018 à 09:35
" La priorité de l’administration en RDC est d’appuyer la stabilité par les élections crédibles et inclusives ". Il ne faut pas nous dire colonel Tshibangu avec KATUMBI ou encore Kagame avec KATUMBI. kiekiekeikiekiekiekiekie cahez un peu votre peur pour votre dignite' si vous en avez, parceque vous etes connu tres excellent en mediocrite'.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Le Président Kabila signe deux ordonnances portant nomination d’un ambassadeur de la RDC en Zambie et au Malawi
left
Article précédent Bruxelles relève son ambassadeur à Kinshasa

Les plus commentés

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 16 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 15 commentaires

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 14 commentaires

Economie Acquisition de concession arable à Brazza par le Rwanda : une arme de destruction économique aux portes de Kinshasa (Analyse d'André-Alain Atundu)

18.04.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance