Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Société

L'ONU accuse Kinshasa d'obstructions à une enquête sur l'assassinat de ses experts

2018-05-02
02.05.2018
2018-05-02
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/23-29/sharp_zaida_18_0012.jpg -

Les services de sécurité de la République démocratique du Congo ont empêché des enquêteurs onusiens travaillant sur le meurtre en 2017 de deux experts de l'ONU d'interroger des témoins et des suspects, selon un rapport de l'ONU.


Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres avait envoyé dans ce pays des enquêteurs pour aider les autorités à faire la lumière sur le meurtre le 12 mars 2017 de la Suédo-Chilienne Zaida Catalan et de l'Américain Michael Sharp. Ces deux experts ont été tués au Kasaï (centre) alors qu'ils enquêtaient sur des fosses communes.

"Plusieurs arrestations importantes ont eu lieu mais les progrès de l'enquête continuent d'être entravés par l'ingérence continue de l'appareil de sécurité" congolais, note le rapport remis il y a deux semaines aux membres du Conseil de sécurité, obtenu mardi par l'AFP.

Des investigations avaient conclu en août à la responsabilité probable de milices locales dans le double meurtre des experts, sans toutefois exclure d'autres implications.

Un policier, François Badibanga, et un chef coutumier, Vincent Manga, meurtriers présumés, ont été arrêtés fin mars. Les enquêteurs onusiens ont pu les interroger brièvement avant leur transfert soudain à Kinshasa, note le rapport.

Ils ont aussi essayé en vain d'interroger des suspects arrêtés en décembre et l'interprète ayant accompagné les deux experts abattus mais celui-ci a été remis à des services de sécurité congolais, selon la même source.

"Il est clair que l'appareil sécuritaire à Kinshasa continue d'interférer avec le processus judiciaire et contrôle l'accès aux témoins et aux suspects clés", est-il écrit dans le rapport.

L'armée congolaise a démenti toute implication dans le meurtre des experts de l'ONU, attribué par Kinshasa au mouvement Kamwina Nsapu, entré en rébellion après la mort de leur chef traditionnel dans un assaut de l'armée en août 2016.

Le secrétaire général de l'ONU a le projet de se rendre dans les mois à venir à Kinshasa avec le président de la Commission africaine Moussa Faki Mahamat, pour des discussions avec le président Joseph Kabila sur l'élection présidentielle prévue fin 2018.


VOA /MCN via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
8486 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Sidjuwe @O335OPP   Message  - Publié le 02.05.2018 à 13:59
A uoi peut-on s'attendre de bon dans ce pays où nous avons à la tête et ses zouaves un conglomérats des malfaiteurs à mains armées tel nous avons vu dans le feuilleton "Tempête du désert" où le pays est pris en otage par un groupe des bandits assoiffés de sang et ne cherchant que leur propre et unique bonheur faisant fi de toute une population, 80 million d'âmes que l'on sacrifie sans état d'âme. Par le principe sacro-saint de la soit disante souveraineté, la RD Congo s'illustre à des tueries qui ne disent pas leur mot sous la coupe de la Communauté Internationale qui ne sait pas prendre des mesures drastiques contre ce pouvoir des assassins de la républiques sans qu'ils soient inquiétés parce que cette Communauté Internationale trouve une occasion de se remplir les poches loin de la vérité que cachent les beaux discours. Si la Communauté Internationale ne prend pas des mesures contre le régime Kabila, toutes les enquêtes que l'on peut mener sur ces assassinats ne produiront rien de bon. Non pas seulement que les services de sécurité empêchent la poursuite des enquêtes mais il y a "Corruption" de tous ceux qui sont envoyé à ce sujet.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
"Justice" ya mboka n @TYE1YEX   Message  - Publié le 02.05.2018 à 13:15
L'ONU n'est pas impuissante, on va dire que c'est la RDC qui est souveraine Le pouvoir de Kinshasa n'a jamais caché sa méfiance et refus d'une enquête internationale indépendante de l'expertise congolaise J'ai cru comprendre que c'est la position patriote que d'aucuns soutiennent et qualifient de Respect de notre Souveraineté !!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 02.05.2018 à 12:33
DIEU merci les Congolais qui ont postés leurs commentaires avant le mien, se rendent comptent malheureusement en retard que l'ONU ne vaut pas plus-ce que DIEU lui-même. Mieux-vaut avoir confiance en DIEU PERE ESPRIT SAINT qu'aux hommes. En tout cas la déception est totale dans le chef de mes compatriotes. Quelle désolation. Les milliers de congolais meurent chaque jour à l'ESt sous les yeux de la MONUSCO qui est incapable de secourir la population

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
zalaekenge @8GAYUHK   Message  - Publié le 02.05.2018 à 12:28
Nous avons besoin des élections apaisées, crédibles et transparentes au temps déjà fixé. Alors Pas d'agitations dans tous les sens au risque de tout compromettre au moment de vouloir atteindre le but.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 02.05.2018 à 12:07
Mr ANTONIO nous l'avons toujours dit les vrais responsables de meutre de Michael SHARP et Zaîda CATALAN c'est le régime de KANAMBE HYPOLITTE et ses acolytes, ils ne laisseront jamais l'enquête aboutir. 2 Que dire des milliers de Congolais tués et enterrés dans les fausses communes à travers le pays(KASAI; MALUKU ) l'ONU doit agir sur ce sanguinaire au lieu de chercher à négocier avec quelqu'un qui s'est déjà radicalisé. l'apparence d'un rebelle

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 02.05.2018 à 11:57
L'Onu blague au Congoou quoi? Et les USA, cette super puissance qui il y a des années avait ordonné le président r d Congolais à lui remettre un angolais-cabindais qui avait été soupçonné de participer dans la prise en otage d'un citoyen américain à Malongo et qui l'ont emprisonné à Guantanamo sans autre forme, ces USA donc sont incapables d'agir sur le meurtre de leur citoyen! Ces USA ont même, via Nikki Haley, declaraient avoir remis une liste sérieuse des suspects. Alors, qu'est devenu ce super puissant état qui police le monde dans ce dossier?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 02.05.2018 à 11:51
ANTONIO, TU VOIS MAINTENANT CE QUE CE QU'UNE ORGANISATION BIDON COMME L'ONU; CAR ELLE N'A AUCUN MÉCANISME DE FAIRE IMPOSER CE QU'ELLE PENSE FAIRE! Sans aller loin, je vous conseille, maintenant que le peuple congolais ne veut plus de ce pouvoir qui a déjà dépassé la MÉDIOCRATIE et est rendu à la VOYOUCRATIE,de sensibiler les voisins du SUD, SUS-OUEST ET SUD EST de la RDC, ils feront fuir cette VOYOUCRATIE dans moins de deux jours et comme ça le président du Sénat organise les élections en DÉCEMBRE 2018 Cette fois-ci on a pas besoin d'un mouvement qui parte de l'EST de la RDC pour faire partir ces gens!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo Hope @5VHBADK   Message  - Publié le 02.05.2018 à 11:46
Voilà les supposées Nations Unies censées sortir la RD Congo de sa crise politique et sécuritaire. L'ONU est incapable de faire la lumière sur le dossier de double meurtre de leurs propres confrères commandité par la Kabilie. Encore des plaintes: liste remise en main propre au chef de l'Etat, Kinshasa fait obstruction, Nous n'avions pas interrogé les témoins, On se demande comment arriveront-elles (Nations Unies) à empêcher la tricherie lors des prochaines élections?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Struggler @7GIVDO4   Message  - Publié le 02.05.2018 à 11:40
Comme c'est malheureux. La vérité finira par éclater un jour.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @OJS6M5Z   Message  - Publié le 02.05.2018 à 10:40
Vous pensez que ceux qui sont responsables du meurtre peuvent vous laisser travailler normalement! Montrez vous maintenant si réellement vous êtes une institution forte.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
fausseliberation @79WIPZ6   Message  - Publié le 02.05.2018 à 10:27
Vos Experts sont venus ici; quelles ont été leurs conclusions ? En tant qu'une organisation mondiale vous n'avez pas honte de vous plaindre pour l'absence d'une franche collaboration du pouvoir en place au lieu d'agir. L'heure est maintenant pour presser ce pouvoir à organiser les élections à la date convenue et non vos tergiversations sur le meurtre de ces deux Experts qu'ils (ONU) ont sacrifié au profit de leurs propres intérêts.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @ILLIO62   Message  - Publié le 02.05.2018 à 10:17
L'ONU n'existe que de nom mais en réalité c'est une organisation des mafias.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Le sage @SD3Y66Q   Message  - Publié le 02.05.2018 à 10:12
Ce lâche double assassinat fut commandité par kanambe, d'où son intransigeance à faire obstruction à tout celui qui veut y voir plus clair.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 02.05.2018 à 08:19
Je ne pouvais jamais, alors jamais pensait que cet ONU etait une Organisation mondiale BIDON. Ces deux personnes ont perdu leurs vies en vain. Il faut dissoudre cet Organisation mediocre. TOUS LES SIGNES SONT LA POUR MONTRER QUE LE GOUVERNEMENT EST REPONSABLE DE CE MEURTRE. Vous allez vous plaindre OU ????? Nous sommes dans theatre mondial.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
AFDL/C ET LA VOIX DU @UJGLBSB   Message  - Publié le 02.05.2018 à 03:49
EN TANZANIE (PAYS DE PAIX), IL Y A 2 GROUPES: TANGANYIKA ET ZANZIBAR QUI FORMENT LE NOM MEME DU PAYS. TANGANYIKA A 2 MANDATS. SEULS LES GENS DE TANGANYIKA ONT LE DROIT DE POSTULER A LA PRESIDENTIELLE ET LE VOTE POUR TOUT LE PAYS. APRES TANGANYIKA C'EST LE TOUR DE ZANZIBAR ET VICE-VERSA. C'EST CA LA GRANDEUR D'UN PEUPLE. (PAS DE GLISSEMENT, PAS DE GUERRE) POUR NE PAS ALLER DE LA MEDIOCRITE A LA VOYOUCRATIE EN RDC, IL EST SIMPLE DE GROUPER LE PEUPLE EN 4 GROUPES ELECTORAUX: LES BASWAHILI, LES BALUBA, LES BANGALA ET LES BAKONGO. SOIT 3 GROUPES: LES GENS DE L'OUEST, CEUX DU CENTRE ET CEUX DE L'EST. LA RDC EST A TOUS ET NON POUR QUELQUES UNS SEULEMENT.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Fleuve Congo : des projets titanesques et conflictuels
left
Article précédent La procureure de la CPI à Kinshasa

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 22 commentaires

Politique Coup d’État raté à Kinshasa : « Ces agents étrangers sont liés au Rwanda et ses alliés » , (L’opposant français Jean-Luc Mélenchon)

20.05.2024, 15 commentaires

Politique Tentative de coup d’état : « stratagème de diversion à la Poutine pour détourner l’attention des congolais du chaos actuel », [Prince Epenge]

21.05.2024, 11 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance