mediacongo.net - Actualités - Sud-Kivu: au PPRD, des membres dénoncent la “Nyantenderisation” et leur exclusion dans la gestion




Retour Provinces

Sud-Kivu: au PPRD, des membres dénoncent la “Nyantenderisation” et leur exclusion dans la gestion

Sud-Kivu: au PPRD, des membres dénoncent la “Nyantenderisation” et leur exclusion dans la gestion 2018-05-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/14-20/pprd_militants_18_00001.jpg -

Des militants du PPRD (Photo d'illustration)

La situation était tendue la matinée de ce samedi 12 Mai 2018 au siège du parti du peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD dans la ville de Bukavu.

En cause : des caciques, en majorité des anciens de ce parti du Raïs réclamaient la fin de la « Nyantenderisation» (le fait de nommer en première ligne des ressortissants de Nyantende, le village du Gouverneur actuel) et leur exclusion dans la gestion des affaires publiques en province.

Ils étaient nombreux dans la matinée politique du PPRDC en face à face entre les défenseurs de l’actuelle administration provinciale et ceux qui s’estiment lésés.

Pour eux, le gouverneur actuel ne nomme que ceux de son village d’origine et des nouveaux venus alors que ceux qui se sont battus pour le parti sont au chômage.

« Nous avons beaucoup fait pour ce parti mais à chaque fois on nous impose des personnes à la tête ou dans des institutions. Demandez dans les différents ministères combien viennent ici au parti pour demander des membres à nommer au compte du Pprd…personne. Et quand nous voulons le dire à notre PROSEC, il n’arrive même pas au siège du parti pour nous écouter » dit un membre, très en colère.

« C’est indigne de continuer à rester au PPRD. Comment les nouveaux adhérant peuvent être embauchés au détriment des anciens. Des gens qu’on n’a jamais vus dans aucune matinée politique du parti mais nous représentent dans les institutions ? Trop c’est trop, nous devons tous jouir des mêmes avantages », dit un autre qui claque d’ailleurs la porte de la rencontre.

« Nous sommes devenus -PPRD Basamir’abalya -» (littéralement danseurs de ceux qui mangent) dit une femme très remontée dans la rencontre.

Bernard Zagabe, un autre membre du PPRD présent à la rencontre s’insurge contre les agissements de certains de ses camarades du parti et parle des gens qui ne savent pas comment ça fonctionne. Il se demande si le gouverneur du Sud-Kivu est capable de donner de l’emploi à plus de 2 millions d’habitants de sa province au sein du gouvernement provincial.

« Quand on dit qu’il y a Nyantenderisation, on oublie que notre candidat a eu plus de 10.000 voix à Nyantende et c’est-à-dire que nous avons beaucoup des membres à Nyantende. C’est-à-dire que parce que le gouverneur de province est de Nyantende qu’il y n’y a pas des membres du Pprd à Nyantende ? Ce n’est pas parce quelqu’un est de Nyantende et qu’il est du Pprd qu’il n’a pas le droit d’être embauché parce que seulement le gouverneur est de Nyantende ! Là, c’est une déviation, c’est de l’indiscipline et là on ne peut pas tolérer. Si vous regardez les mandataires au cabinet du gouverneur, membres du Pprd aujourd’hui, nous en sommes à 150 et ceux qui estiment que qu’ils n’ont pas été servis….Pensez-vous que le gouverneur devrait faire un cabinet de 1 million d’habitants ou les 2 millions dans la ville de Bukavu pour satisfaire le Pprd ? », dit Bernard Zagabe, expliquant qu’en tant que parti démocratique, les membres peuvent exprimer leur ambition et leurs frustrations sans que ça ne soit une crise.

Il rappelle qu’il faut un profil donné pour que l’un ou l’autre membre accède à une fonction donnée.

« On ne se réveille pas le matin, on vient adhérer au parti et demain on a du boulot si non nous aurons faussé contre la déontologie même et la vision politique. Il y a des gens qui ont pensé que pour avoir du travail, il fallait passer par l’adhésion au Pprd et il y en a ceux qui n’ont pas su qu’il y a des profils et des préalables qu’il faut pour accéder à l’embauche ou au pouvoir ».

En attendant, la tension est perceptible dans le premier parti de la majorité au Sud-Kivu. Du moins du côté de ceux qui s’estiment lésés ou écartés par l’actuel gouverneur. Les « oubliés » ne se retrouvent pas seulement dans l’ancien camp Wazalendo. Ils sont dans les deux camps qui se sont opposés au temps de Marcellin Cishambo. Comme qui dirait que pour un intérêt commun, il faut faire lutte commune. Mais jusqu’à quand cette sorte de fronde va-t-elle duré alors que le pays se prépare à aller dans une fièvre électorale ?

Adonis Lubambo / Correspondant au Sud-Kivu
mediacongo.net / Prunelle RDC
2204 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Ainsi dit l’Éternel des armées | KG7JQE1 - posté le 15.05.2018 à 13:00

Je pense que vous devriez comprendre certaines choses, le demain vous appartient voilà comment ces gens là vous embrouillent totalement. Ils voient leurs ventres ils n'ont besoin que de votre soutien. Réveillez-vous svp, vous qui dormez car le salut arrive.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ainsi dit l’Éternel des armées | KG7JQE1 - posté le 15.05.2018 à 12:56

Des jeunes sans vision, continuer avec vos médiocres pourquoi vous devez pleurer.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi | G7WMMHR - posté le 15.05.2018 à 12:54

il reste que kabila ordonne de vous mettre tous au cahot centrale de bukavu. njo mutaliya muzuri. vous etiz des pond non, c'est maintenant que vous vous rendez copte?. ba pumpavuuuuu.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
tshiandemawumbo | 6V7SEMP - posté le 15.05.2018 à 12:53

un gouverneur avec 150 membre de son cabinet ; ils font quoi; ils discutent de quoi quel capacité d'un bureau pour contenir 150personnes! qui vivra verra voila ce que kabila a reçu a changer le zaïrois

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi | G7WMMHR - posté le 15.05.2018 à 12:51

bamasikini, umasikini una ba tesa, vous avez vendu votre personnalité et votre honneur en monnaie de singe, vous allez continué a maigrir. le peuple kivusien vous tien à œil tous les aventurier PPRD. vous avez choisi la courte joie assumé.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ainsi dit l’Éternel des armées | KG7JQE1 - posté le 15.05.2018 à 12:45

En voici les médiocres

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DBC | HZ95X28 - posté le 15.05.2018 à 12:12

made in pote mrdiocres

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mboma | ZXKKRNL - posté le 15.05.2018 à 11:43

Idéologie ou jouissance? Comment parvenir au développement avec tout ceci?

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mamadou ndala | 8PJPK6K - posté le 15.05.2018 à 11:41

Vous etez specialiste en terme!les ventriotes!polessaaaaaaana. le terme qui vous reste seront: Le Minebwelisation,Uviralisation, Idjwilisation ou Kalehelisation! où arriverez vous avec ces termes?Province ya bayuwayi! vous annuyez le Gouverneur pour rien, marché contre kabila, c'est le chef de fil.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
flori moke | 3HR6P88 - posté le 15.05.2018 à 11:26

quand vous revendiquiez avec des polos de pprd sans gaz lacrymogènes ni tir des balles mais si c'était un autre parti politique là il y aura des arrestations des blessés deux poids deux mesures

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais débouts | TSWZGT3 - posté le 15.05.2018 à 11:19

Les mediocres!

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Tension électorale: l'UDPS condamne, la PNC appelle à la tolérance

Société ..,

Le PPRD accuse les opposants de vouloir embraser la RDC à partir de Beni

Politique ..,

Elections 2018 : le PPRD dénonce l’intolérance politique pendant la campagne

Société ..,

Les autorités du Kasaï confirment l'enlèvement de deux membres du PPRD

Provinces ..,