Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Mubake indésirable aux obsèques de Rossy Mukendi

2018-05-19
19.05.2018
2018-05-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/14-20/mubake_valentin_18_00121.jpg -

Valentin Mubake, ancien conseiller politique de feu président de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), Etienne Tshisekedi, n'était pas le bienvenu aux obséques de Rossy Mukendi.

Arrivée dans la soirée du vendredi 18 mai 2018 à Assanef sur l'avenue de La Libération (ex. 24 novembre) pour rendre un dernier hommage à l'activiste des droits de l'homme fauché lors des manifestations du 25 février 2018 organisées par la Coordination des Laics Catholiques (CLC), le président de l'UDPS/Le Peuple, a éte chassé comme un malfrat par des coups de sifflet. Hué et qualifié de traitre, Valentin Mubake a dû faire demi-tour. En définitive, Valentin Mubake n'est plus arrivé sur le lieu où le corps de Rossy Mukendi a été exposé pour lui rendre son dernier hommage.
 
Pour rappel, la messe de suffrage pour l'illustre disparu est prévue ce samedi 19 mai à la cathedrale Notre-Dame du Congo.


MCN Team / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 14 commentaires
8513 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


DRC @Z1IIS5N   Message  - Publié le 22.05.2018 à 15:20
Bizarre on chasse Mubake mais on accepte Pierre Lumbi alors que Mubake avait aussi demander au peuple de marcher contre le regime de Kabila La politique est tres dynamique Jeunes congolais faites attentions a ce que ces politiciens vous demandent de faire de peur de perdre la vie pour le compte d'un collabo ou traitre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DIZUNDU @NXI9GB3   Message  - Publié le 21.05.2018 à 12:44
Vous comprenez que vous n'êtes PLUS avec le peuple, contrairement à ce que vous déclarez a tort et a travers. Dites à vos mercenaires de la MP que le peuple souffre a cause d'eux. Mais on s'en souviendra le moment venu

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bondekwe @7Q9HYP3   Message  - Publié le 21.05.2018 à 09:57
C'est une belle lecon pour lui.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anselme @IOS8CVI   Message  - Publié le 20.05.2018 à 22:24
Qu'est-ce que le nom de SERUFULI vient faire dans ce débat de MUBAKE et Elysée MINIEMBWE!Il ne faut pas confondre les choses dans la vie!SERUFULI n'est pas avec vous et il n'a jamais été dans vos débat!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @8L21GWL   Message  - Publié le 20.05.2018 à 21:19
Les traitre Kivu (Munembwe, SERUFURI,MUBAKE)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @8L21GWL   Message  - Publié le 20.05.2018 à 18:37
un traitre c'est une personne tres dangereuse C'est une personne à abattre Une bonne lecon.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @8L21GWL   Message  - Publié le 20.05.2018 à 18:27
Untype de chez moi vraiment,devenu un "vrai traitre" VALENTIN MUBAKE a perdu sa valeur comme MUNEMBWE. Ces 2 personnes (les vraies traitres de chez nous)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Christopher Columbus @VLQA7LZ   Message  - Publié le 20.05.2018 à 17:30
Je voulais abréger par "VM" et non "VK".

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Christopher Columbus @VLQA7LZ   Message  - Publié le 20.05.2018 à 17:26
Valentin Mubake, l’homme qui faisait trembler les kanambistes à l’émission « Dialogue entre Congolais ». Je suis en train de dire que quand les kanambistes savaient que côté UDPS c’est VK qui allait être là, ils avaient des prétextes pour ne pas venir. Je l’appréciais beaucoup. Comment peut-on être un opposant de première force et puis brusquement un jour aller fricoter avec le même pouvoir qu’on faisait semblant de combattre ? C’est dommage pour la « classe » politique du Congo.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 20.05.2018 à 15:18
Tous les traitres et la Kabilie COLLABO seront lapider bientot puisque le peuple souffre a cause d'eux. Operation toyebi ba nadku na bino MIYIBI, ba bomi ya CONGO.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Kingakati @U2LCKSK   Message  - Publié le 20.05.2018 à 13:11
Le traître Il a eu la chance d'y sortir sain et sauf. Qui l'y a invité? Le traître Qu'il soit patient Le jour viendra où il regrettera ses actes avec les autres traîtres qui ont fait alliance avec la médiocrité présidentielle Constituer déjà votre méga plateforme On verra au finish. Rendez-vous le mois de juillet au dépôt des candidatures à la présidentielle du 23/12

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VANITÉ DE VANITÉ @QNBY2F4   Message  - Publié le 20.05.2018 à 11:09
Complisse du pouvoir sanguinaire

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Omega @3YT2AJC   Message  - Publié le 20.05.2018 à 10:37
TRAITRE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Felix Tshisekedi : "Je ne peux pas accepter d'être rétrogradé Premier ministre"
left
Article précédent Modeste Bahati : « Rien ne peut nous empêcher d’être les premiers aux élections prochaines »

Les plus commentés

Société Koffi Olomide fait des victimes à la RTNC : Jessy Kabasele suspendu

10.07.2024, 16 commentaires

Politique Implication de l’Ouganda dans la guerre du M23 : Jonas Tshiombela dénonce l’attitude «timide» du gouvernement congolais

10.07.2024, 10 commentaires

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Révision ou changement de la Constitution: un vrai-faux débat

10.07.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance