Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Politique

Elections : comment fonctionne la machine à voter ?

2018-06-01
01.06.2018
2018-06-01
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/21-27/machine_voter_18_001231.jpg -

La fameuse machine à voter prévue pour les élections de fin d'année en RDC, exposée le 21 février à Kinshasa. © John WESSELS / AFP

La Synergie des missions d’observation électorale (Symocel) en RDC a demandé hier à la Ceni de renoncer à l’utilisation de la machine à voter pour les élections du 23 décembre 2018 face aux tensions qu’elle provoque. La veille, plusieurs partis et regroupements politiques de l’opposition comme l’UDPS, Ensemble pour le Changement, le MLC, l’UNC, et Dynamique de l’opposition avaient publié une déclaration commune dans laquelle ils exigent tout simplement son abandon. Mais comment se présente cette machine ? Reportage à Kinshasa lors d'une séance de sensibilisation organisée à l’intention des partis politiques.

« Machine à tricher, machine à voler... Je suis venu vraiment voir... » Membre d’un parti politique proche de la Majorité présidentielle, Abraham a encore des doutes, bien que son parti soutienne déjà l’usage de la machine à voter. Devant cet écran tactile de 21 pouces, il s’avance avec son bulletin vierge. « Voilà, on me donne la possibilité de faire l'élection présidentielle, décrit-il. Je remarque beaucoup de visages, je vais voir un choix... ».

En 58 secondes, à l’aide de son doigt, sans beaucoup réfléchir étant donné, dit-il, que c’est une simulation, Abraham vote pour un candidat président de la République, pour un candidat député national et pour un candidat député provincial, avant de retirer son bulletin imprimé et de le placer dans l’urne.

« Si quelqu'un connaît le numéro d'un de ses candidats, en 30 secondes, on a fait les trois votes », avance Désiré Molekela, directeur de la sensibilisation à la Ceni.

En cas de panne de la machine en plein vote, la Ceni affirme que dans chaque centre de vote, il y aura une machine de réserve et un technicien en permanence.

Plusieurs personnes s’interrogent également sur le choix d’utiliser une machine à voter dans un pays marqué également par le déficit d’accès à l’électricité.

Mais Désiré Molekela soutient que la Ceni s’est préparée à cette réalité. « Il y a une batterie externe qui a une autonomie de 24 heures et une batterie interne d'une autonomie de 10 heures. Or le vote dure 11 heures donc en principe il n'y aura pas de problème. On aura également des générateurs dans chaque centre de vote ».

La Ceni dit avoir invité tous les partis à venir tester ce système de vote et ajoute que la campagne de sensibilisation se poursuivra jusqu’à la veille des élections.

Malgré cela, la Symocel, l'une des missions d'observation électorale de la société civile appelle la Ceni à abandonner l'utilisation de la machine à voter, puisque celle-ci est contestée par l'opposition.

Jusqu'ici, la commission électorale assurait que sans la machine à voter, il n'y aurait pas d'élections en décembre 2018. Mais pour la Symocel qui regroupe une dizaine d'organisations de la société civile spécialisées dans la question des élections, il n'en est rien. La machine à voter n'apparait de toute façon nulle part dans le calendrier et l'oppostion refuse son emploi.

La Symocel indique que si la Ceni abandonne cette option-là, cela n'impacte en rien le calendrier électoral. Nous disons que sans le consensus, les positions divergentes pourraient ne pas favoriser un bon environnement à la tenue d'élections crédibles et apaisées voulues de tout le monde.


RFI / MCN via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 11 commentaires
8802 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme! @ET86R2M   Message  - Publié le 02.06.2018 à 16:22
NANGAA, LES CONGOLAIS QUI SE SONT FAIT ENROLÉS(DES MILLIONS) ONT PERDU D'EMPRUNTE DIGITALE SUR LA MACHINE TACTILE ET TU T'ENTÊTES QU'ILS VONT VOTER! NE PRÉPARES-TU PAS UN GRAND BAIN DE SANG APRÈS LE 23/12/2018? JE PENSE QUE TU FERAIS MIEUX DE LAISSER TA MACHINE À VOTER À LAQUELLE TOI SEULE ET LA MP CROIT! CE SERAIT POUR TOI PATRIOTIQUE DE RETIRER CETTE MACHINE À VOTER SINON QUE LES FILLES ET FILS DU CONGO, AVEC CELLES ET CEUX QUI LES AIMENT DANS LE MONDE NOUS AIDENT À ARRÊTER CETTE AFFAIRE MACABRE AVANT QUE CELA N'ARRIVE, EN NOUS DÉBARRASSANT DE LA MP ET SA CLIQUE DONT NANGAA ET COMPAGNIE. MERCI!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 01.06.2018 à 18:02
Les machines a tricher pour manipuler le peuple Congolais. Qu'est ce qui se cahent derriere ces MACHINES Corneil Nangaa retourne dans ton pays le BURUNDI pour aller faire des elections la bas. Joseph Kabila lakisa biso bana classe na bino bo tangaka na bango na ecole oyo otangaka. lakisa biso ba koko nayo, ba grand parents nayo. Kabila owuta wapi? Tanzanie to Rwanda? ye bisa ba Congolais MUSALA nini ozalaka kosala avant oya na CONGO? Reponse S V P, DICTATEUR to ko kango yo na maboko kala te na faux gouvernemet nayo ba REBELLES.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Eyovidie @S4RLC4P   Message  - Publié le 01.06.2018 à 16:06
Qui a coupé les doigts de ces millions des congolais sans empruntes digitales ?Et ces doigts vont réapparaître au bourrage des urnes dans les bureaux fictifs préparés par Nangaa et cie Brûler ces machines est un acte patriotique.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @J4TI6QP   Message  - Publié le 01.06.2018 à 15:42
Machine à tricher avec des électeurs sans emprunts les mineurs les doublons ça sent la pourriture électorale préparée par la Médiocrité Présidentielle avec leur vassal NANGA et cie. Pas cette calculatrice à tricher made in KANAMBE et ses acolytes

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Albert Ilunga @8559SO5   Message  - Publié le 01.06.2018 à 15:34
Des prétextes fallacieux de l'opposition ne doivent pas pas empêcher les Congolais à voter le 23 décembre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Vérité @B98DWL1   Message  - Publié le 01.06.2018 à 15:29
LE PEUPLE NE VEUT PAS DE MACHINE A VOLER. NOUS EXIGEONS LE DEPART DE NAANGA.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
nabavuna @EKY4MXQ   Message  - Publié le 01.06.2018 à 15:12
turne la page ce cette machine désapprouvé par le peuple.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Xavier Guillaume Bau @LCTX13X   Message  - Publié le 01.06.2018 à 15:02
TALA KAKA MUTU KMBO CORNEIL, ESTCEQUE AKOKI KOZALA SERIEUX? NA CONGO PE BA CORNEIL BAZALAKA TE, KOBAKISA LISUSU NAAAAAGA, ECONFIRME DIRECTEMENT KI MOINS SERIEUX NAYE

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 01.06.2018 à 14:47
Cette machine vient de prouver que c'est une machine A tricher, il y a 16 Millions d'electeurs enregistre' sans empreinte digitale, comment c'est possible ???? Ce sont des fantomes ???????? 14 Millions Des mineurs enregistre', comment ????? 16+14= 30 Million/80 Millions=37 5% . Donc la Mediocrite' au Pouvoir (MP) va demarer les elections avec 37 5% dans la poche. DES MEDIOCRES. PAS DE MACHINE A TRICHER. POINT BARRE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Xavier Guillaume Bau @LCTX13X   Message  - Publié le 01.06.2018 à 14:41
A PARTIR D'OU QUE NANGA CORNEIL SE PRÉSUME POUR UN DÉCIDEUR SUR L'ASCENDANCE A LA VOLONTÉ GÉNÉRALE ET CATÉGORIQUE DES PATRONS DE TOUT POUVOIR, FINALEMENT IL EST L'UN DES OUVRIERS DES CONGOLAIS OU PATRON DES CONGOLAIS SUR LA PRISE DE SA POSITION

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @OJS6M5Z   Message  - Publié le 01.06.2018 à 12:31
Sauf si Nanga veut qu'il y ait encore des morts après ses élections; sinon,si tu as des OREILLES,il faut attendre et FAIRE ce que te démande tout le monde.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Haut-Katanga : le siège du parti d'un proche de Moïse Katumbi attaqué à Lubumbashi
left
Article précédent Elections provinciales: Batumona réclame le remboursement de la caution versée en 2015... avec intérêt de 4 ans !

Les plus commentés

Politique Les graves accusations du cardinal Ambongo contre le gouvernement congolais !

20.04.2024, 28 commentaires

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 16 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 15 commentaires

Société Détournement de 100 millions $ : Kamerhe, Rubota, Amadou Diaby, Bachielly, Nicolas Kazadi et Saleh, complices de Kasenga[Confidences]

19.04.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance