mediacongo.net - Actualités - Résultats "négatifs" pour Ebola à Kisangani



Retour Santé

Résultats "négatifs" pour Ebola à Kisangani

Résultats "négatifs" pour Ebola à Kisangani 2018-09-11
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/10-16/ebola_lancement_campagne_vaccination_mairie_Mbandaka.jpg Kisangani, Tshopo-

Les analyses de laboratoires se sont révélés négatifs à la fièvre hémorragique Ebola après le décès d'une jeune fille présentant des symptômes de la maladie à Kisangani, grande ville du nord-est de la République démocratique du Congo, selon le ministère de la Santé.

Le ministère a indiqué avoir "reçu une alerte de fièvre hémorragique à Kisangani", le chef-lieu de la province de la Tshopo dans le nord-est du pays.

"Il s’agit de trois jeunes filles d’une même famille revenant de vacances de Mambasa, une ville voisine à la zone de santé de Mandima où neuf cas confirmés d’Ebola ont été enregistrés", précise le ministère dans son bulletin de lundi sur la "situation épidémiologique" de la maladie à virus Ebola.

"Les trois échantillons ont été prélevés et envoyés au laboratoire de Beni pour analyse. Les résultats sont négatifs", indique le ministère.

Dimanche, une fille âgée de 15 ans présentant des symptômes de la maladie à virus Ebola est décédée à Kisangani, quatrième grande ville congolaise en nombre d'habitants.

L'inquiétude est montée d'un cran après l'annonce de ce décès, faisant craindre la propagation de l'épidémie qui a déjà fait 91 morts dans le Nord-Kivu et l'Ituri vers une nouvelle province.

Cette dixième épidémie d'Ebola sur le sol congolais a été déclarée le 1er août à Mangina dans la province du Nord-Kivu. D'autres cas ont ensuite été enregistrés à Mandima, dans la province voisine de l'Ituri, où le ministère de la Santé a déjà enregistré trois décès.

"Au total, 132 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 101 confirmés et 31 probables" et 36 personnes sont guéries de la maladie, selon le ministère.

Le ministre de la Santé avait estimé samedi que l'évolution d'Ebola était maîtrisée dans son "épicentre", cinq semaines après la déclaration de l'épidémie.

La précédente épidémie d'Ebola dont la fin a été décrétée le 24 juillet avait fait 33 morts dans la province de l’Équateur (Nord-ouest).


AFP / VOA / MCP, via mediacongo.net
2503 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

nabavuna | EKY4MXQ - posté le 12.09.2018 à 12:30

cher peuple de Kisangani, ne néglige pas cette confirmation du virus à kisangani. puisque la fille qui est décédée la été en contact avec les gens du millier ou le virus se trouve (en vacance). dans le cas contraire vous serez surpris.rester donc vigilent puisque si cette virus est sur votre sol. il se reproduira belle et bien et vous endeuillera.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bara | X9118HV - posté le 11.09.2018 à 16:49

Je me rappelle d'un article où on parlait d'un Monsieur testé negatif mais était malade et présentait les symptomes d"Ebola. On retrouvera plus tard le virus dans son sperme après avoir infecté sa femme et autres. Que Dieu Seul nous protège contre cette maladie mystérieuse

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | ILLIO62 - posté le 11.09.2018 à 15:41

Et si demain, il y avait encore un autre cas de décès que direz-vous? Trop de tergiversation avec ce fameux Ministre pendant qu'on continue à compter des morts.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,