mediacongo.net - Actualités - Le prix Nobel de la paix attribué à Denis Mukwege est aussi un espoir politique pour la RDC



Retour Société

Le prix Nobel de la paix attribué à Denis Mukwege est aussi un espoir politique pour la RDC

Le prix Nobel de la paix attribué à Denis Mukwege est aussi un espoir politique pour la RDC 2018-10-05
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/1-7/denis-muknge-espoir-hopital-de-panzi-sud-kivu-viol-arme-de-guerre.jpg -

Dans le pays en proie à de vives tensions à l’aube des élections du 23 décembre, la distinction attribuée au gynécologue prend une dimension particulière.

Julienne Lusenge reste hantée par les souffrances et ne cède pas à l’enthousiasme. Pour cette amie et collègue du docteur Denis Mukwege, qui a reçu, vendredi 5 octobre, le prix Nobel de la paix conjointement avec la yézidie Nadia Murad, la situation des femmes victimes de violences dans l’Est de la République démocratique du Congo (RDC) empêche toute réjouissance.

« On veut que ce prix soit accompagné d’actions concrètes de la communauté internationale sur le terrain pour restaurer la paix dans notre région », affirme cette militante, présidente de Solidarités des femmes pour la paix et le développement intégral (Sofepadi).

Elle aussi a été récompensée de plusieurs prix, dont le 2018 International Women’s Rights Award, pour son travail mené depuis trois décennies auprès des femmes violées, mutilées lorsqu’elles ne sont pas abattues par des membres des groupes armés dont regorge toujours l’Est de la RDC.

« Les prix, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant, d’autant que notre gouvernement est totalement indifférent à ces reconnaissances, ne nous ménage pas, et que les Congolais continuent de mourir, confie Mme Lusenge, jointe au téléphone à Bruxelles. Plus qu’un prix, le docteur Mukwege veut la paix ».

Le viol comme une arme de guerre

Lauréat en 2014 du prix Sakharov pour la liberté de l’esprit, le gynécologue Denis Mukwege a créé en 1999 l’hôpital de Panzi, à Bukavu, capitale du Sud-Kivu, où il pratique la chirurgie réparatrice pour soigner des femmes victimes de viols. Cette région orientale de la RDC sombrait alors, pour la seconde fois, dans la guerre (1998-2003) et voyait s’affronter des soldats de huit pays ainsi que des milices improvisées.

Le viol y est une arme de guerre redoutable, qui tue les âmes et laisse errer des milliers de « mortes-vivantes » dans les villes et les villages de l’Est du plus grand pays d’Afrique francophone. Le docteur Mukwege a des mots plus justes et parle, lui, de « guerre sur le corps des femmes ». Cette tragédie se poursuit dans une région marquée par une augmentation des violences sexuelles depuis 2017, selon le médecin.

Des réactions diverses

A plus de 2 000 km de Bukavu, dans la grouillante mégapole de Kinshasa, l’annonce de ce prix Nobel de la paix décerné à un Congolais suscite des réactions de joie, de fierté et d’espoir. Le pays gouverné depuis 2001 par Joseph Kabila, dont le dernier mandat s’est terminé il y a deux ans, est censé tenir des élections le 23 décembre dans un contexte de crise politique. Ces dernières années, le docteur Mukwege s’était prononcé pour une « transition sans Kabila » et avait joint sa voix à celle des intellectuels et opposants qui mettaient en garde contre un éventuel troisième mandat. Il s’est toutefois abstenu de soutenir un candidat et de se présenter lui-même.

« Nous le félicitons pour cette distinction qui est un honneur, et c’est une fierté pour le gouvernement, d’autant plus qu’il s’occupe d’un hôpital public, déclare de Kinshasa le ministre congolais de la Communication, Lambert Mende. C’est un compatriote avec lequel on a pu être en désaccord et qui a pu être manipulé politiquement, mais là ce n’est pas de politique dont il s’agit mais de son travail remarquable pour aider les femmes congolaises victimes de violences sexuelles, qu’il sauve avec courage et détermination ».

Dans un contexte de vives tensions à l’aube des élections, ce prix prend une dimension particulière dans le pays, où il risque d’être instrumentalisé par une opposition dépourvue de leadership et qui peine à s’unir derrière un seul candidat. « C’est un couronnement pour le docteur Mukwege, qui n’est pas seulement médecin mais aussi militant de la démocratie en RDC, précise l’opposant Martin Fayulu. Cela aura un impact politique évident mais c’est aussi un message adressé à la population : le monde pense au Congo et vous regarde ».


Le Monde / MCP, via mediacongo.net
2740 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

askots | AJTBIE6 - posté le 08.10.2018 à 16:28

L'armée angolaise fait de même, elle est en train de chasser les congolais de leur pays mais dénudent les congolaises et cherchent le diamant dans leurs vagins. Selon l'information que j'ai suivie le dimanche soir, ces angolais utilisent les mêmes gants pour plusieurs femmes. Et dire qu'il y a ici en RDC, une certaine opposition qui prophétise la déstabilisation de la sous région par les voisins de la RDC si la communauté internationale ne leur donnait pas le pouvoir.Mais ce que font les angolais pourrait faire que les congolais s'en prennent aux angolais qui vivent en RDC et nous conduire tout droit à l'affrontement avec l'Angola.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 08.10.2018 à 16:19

Quel est ici le support de la politique? Est- ce les sexes de femmes déchirés et évasés par les rwandais, les burundais, les ougandais et les groupes armés financés par les multinationales pour obtenir à vil prix les minerais de la RDC? Ils financent la maltraitance de sexes de congolaises et priment celui qui les répare et en parlent tous les jours sur les antennes de la RFI.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
askots | AJTBIE6 - posté le 06.10.2018 à 15:34

« On veut que ce prix soit accompagné d’actions concrètes de la communauté internationale sur le terrain pour restaurer la paix dans notre région », affirme cette militante".Jean Jacques Rousseau a raison quand il dit que la vie est une comédie pour celui qui rit et une tragédie pour celui qui pleure.Qui détruit les sexes de femmes réparés par le docteur Mukwege? Qui finance ces destructeurs de sexes? Qui discerne le prix au réparateur de ces sexes? Voilà comment tourner au tour du pot.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 05.10.2018 à 17:57

(suite) Les politiciens congolais doivent s'interroger, sur leur comportement néfaste sur le pays. Manque de patriostisme, d'altruisme, l'abnégation du soit pour le pays. Nos politiciens doivent se rendre compte qu'on peut etre fameux de plusieurs façons pas seulement en politique, pas seulement comme président de RDC.Merci DR.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 05.10.2018 à 17:53

Le prix Nobel de paix est un prix thématique, pour l'année en cours c'est la femme. Donc notre compratriote mèrite nos fèlicitations surtout pour nos soeurs de l'est du congo. Néamoins n'oublions pas ,la plus jeune prix nobel c'est Malala une paskitanaise qui avait eu le prix à l'age de 12 ans.Pour tous les enfants du monde. je ne pense pas que les Pakistanais la voulaient comme premier ministree ou président pour cela. Les enfants pakitanais continuent de mourir dans des attentats. D'ailleurs disons c'est une chémise de force pour un problème , une action internationale qui ne sert souvent à rien , un simple décor de souvenir,de mémoire.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 05.10.2018 à 17:03

Voici un premier Congolais et probablement premier africain de la région des grands lacs couronné d'un prix Nobel de la paix. Quelle fierté pour nous congolais! Toutes nos félicitations cher docteur Mukwege. c'est le couronnement de ta lutte contre l'une des conséquences de la faillite de l'Etat causée délibérément par le commandant hyppo. Tout congolais digne de ce nom ne peut que se féliciter de voir un congolais recevoir la plus prestigieuse des récompenses que la terre, notre monde, peut offrir. Bravo Dr pour l'excellence et la noblesse de ta lutte.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Christopher Columbus | VLQA7LZ - posté le 05.10.2018 à 15:58

Mende va piquer un AVC.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kwekwetumas | EH5OAQ3 - posté le 05.10.2018 à 15:17

Mende mécontent de ce prix. Pourquoi parle t il de politique de désaccord en félicitant le docteur? Si Mukwege était du FCC ce prix serait directement attribué aux efforts de Kabila et un slogan pour la campagne de Ramazani. Qui ne sait pas que ce sont ce Mende avec leurs rébellions RCD à l'Est qui ont amené ce crime " viol arme de guerre" en RDC? Maudit sois tu Mende et ton FCC.

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 05.10.2018 à 15:13

Le prix Nobel de Mukwege pour son engagement pour les victimes met en évidence l'incompétence de ce gouvernement de protéger leurs paraît-il concitoyens, depuis 20ans(500mille femmes violées ou mutilées )et dans ce Village planétaire,qu'est le Monde,ça met en lumière,le drame de ces victimes oubliés.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 05.10.2018 à 14:34

Il est un espoir et pour les impérialistes qui le financent via ces différents prix, et pour le monde médical qui bénéficie de son expérience professionnel. Qu'est-ce que la politique vient faire dans son métier? Du n'importe quoi.

Non 15
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Dénis Mukwege : « le partenariat avec la SADC ne peut être productif que si le chef de...

Politique ..,

Dr. Mukwege : « Ebola n’est pas une fausse épidémie, elle est réelle »

Santé ..,

Condamnation de Bosco Ntaganda: Denis Mukwege salue le verdict de la CPI

Société ..,

En visite à Panzi, Denise Nyakeru promet de s'impliquer pour mettre un terme aux violences...

Femme ..,