mediacongo.net - Actualités - Le Président Joseph Kabila Kabange préside la réunion d’évaluation du processus électoral 


Retour Politique

Le Président Joseph Kabila Kabange préside la réunion d’évaluation du processus électoral

Le Président Joseph Kabila Kabange préside la réunion d’évaluation du processus électoral 2018-11-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/01-04/kabila-reunion-interinstitutionnelle-cite-de-l-ua.jpg -

Une réunion interinstitutionnelle sous la présidence du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, à la cité de l’UA, le 19 Octobre 2018. (© Twitter/@Presidence_RDC)

Le Président de la République Joseph Kabila Kabange, a présidé mercredi, à la cité de l’Union africaine (UA), une réunion d’évaluation du processus électoral en RDC, ayant regroupé les ministères, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), la Monusco et certaines organisations impliquées dans l’organisation des élections prévues le 23 décembre 2018.

Durant cette rencontre, les participants ont procédé à l’échange d’informations afin de mettre à niveau tous ceux qui participent au processus électoral en cours, lequel a atteint la vitesse de croisière, selon le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Henri Mova Sakanyi.

Il était question, a-t-il poursuivi, lors des échanges, de passer en revue certains défis à relever, notamment les défis sécuritaire, financier, politique et logistique.

Le vice-Premier ministre Henri Mova Sakanyi a fait savoir, à cette occasion, que le défi sécuritaire à relever consiste à sécuriser l’état d’esprit du souverain primaire qui constitue l’électorat, les candidats et les politiques ainsi que des acteurs internationaux et à veiller à ce que « le train ne puisse dérailler ».

Toutefois, il a reconnu que les déficits sécuritaires ne sont pas totalement épuisés dans la mesure où il existe encore quelques menaces susceptibles de créer une instabilité dans une zone et empêcher que la population n’exprime sa volonté le 23 décembre prochain.

Il a enfin, conclu que les défis sécuritaire, logistique, opérationnel, financier ont été relevés et ce qui reste est en train de l’être pour que le processus connaisse un atterrissage en douceur.

Le président de la Ceni, Corneille Nangaa, a pour sa part, indiqué que l’occasion a été donnée aux participants de faire l’état des lieux du processus électoral. « Ainsi, on a présenté les défis qui restent devant nous, pour que nous ayons les élections le 23 décembre 2018 », a-t-il dit, précisant que « dans 53 jours exactement nous allons avoir les scrutins ».

Pour lui, le déficit qui reste devant est politique. « Nous encourageons les acteurs politiques à s’impliquer désormais, parce que dans 23 jours, on va commencer la campagne », a-t-il dit.

La cheffe de la Monusco, Leila Zerrougui, a qualifié cette réunion « d’un échange très positif », ajoutant que « nous sommes des partenaires, nous travaillons et nous devons absolument nous concerter et échanger.

Daniel Toluwele
ACP / MCP, via mediacongo.net
4249 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Makila ya peuple | H1CC1B5 - posté le 02.11.2018 à 20:00

Ba derniers moments ya buzoba. Papa tu resteras le 1er et le dernier président de ton genre à diriger ce pays. Merci et bon retour.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 01.11.2018 à 11:48

" Des vrais leaders doivent etre pret de tout sacrifier pour la liberte' de leur population " (Mandela). " Action sans vision n'est passe-temps, vision sans action c'est reve' debout, mais vision avec action peut changer le monde " (Mandela). iCI CHEZ NOUS NOUS AVONS UN CANDIDAT SANS VISION kiekiekiekiekiekiekiekie n'est ce pas une comedie ??!!! Il va continuer avec la vision d'une autre personne, BUZOBA VRAIMENT.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 01.11.2018 à 11:25

Les occidentaux nous avaient rendu un mauvais service vraiment, Dieu merci que le cauchemar est arrive' A la fin. Nous devons faire comme en Afrique du Sud et dire " Never and never again shall a mediocre rule our country ". Mandela avait dit " for to be free is not merely to cast off one's chains, but to live in a way that respects and enhances the freedom of others ".

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent | DWIUQ7Z - posté le 01.11.2018 à 10:56

luvunu

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent | DWIUQ7Z - posté le 01.11.2018 à 10:48

luvunu

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
florent | DWIUQ7Z - posté le 01.11.2018 à 10:29

luvunu

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 01.11.2018 à 09:57

Monsieur l'empereur, il pense que le pays appartient à son grand pere ainsi il doit tout faire pour rester à sa tete eternellement

Non 6
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CPI-RDC | 76X4ZEZ - posté le 01.11.2018 à 09:35

Elections ou pas élections, KABILA a tout prévu pour rester Président en 2019. Quelque soit le vainqueur, il y aura contestations. Et la cour constitutionnelle est déjà préparée pour annuler les élections. La machine a voter et les électeurs fictifs seront maintenus pour alimenter ces contestations. Voilà le schéma du maintien de JKK à la tête de ce pays. Ce n'est pas une prophétie, juste une lecture du contexte et des faits.

Non 12
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 01.11.2018 à 09:16

J. Kabira Karambe Le Dragon De Kingakati, Tes Jours Reste Conté Dans Ce Pays, Prepare Déja Tes Valises Un Bon Vayage De La Cpi. Ta Femme Sera Remplacée Meme Par Bitakwira Car A La Cpi Tu Va Mourir.

Non 7
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Octave August | 5LJB1U9 - posté le 01.11.2018 à 08:49

Réunion d'évaluation ou Messe Noire ? On évalue à la Présidence et à la Céni Nangaa chasse les Candidats présidents et leur montre avec sa main gauche puis sa main droite la porte de sortie...!

Non 6
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 01.11.2018 à 08:24

kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 01.11.2018 à 08:16 Oui ils seront bel et bien assurés. Car en 2011 le même gouvernement avait doté la CENI ces mêmes moyens à la seule différence, ces matériels n'étaient pas encore peint aux couleurs militaires. JKK avec son gouvernement feront tout ce qu'ils nous disent. Donc accompagnons la CENI de faire mieux qu'en 2011.

Non 15
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 01.11.2018 à 08:16

est ce que les moyens logistiques seront assure? pas des routes....

Non 4
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

La Cenco plaide pour l’organisation des élections locales

Société ..,

Contentieux électoraux : des juges mouillés dans la corruption !

Société ..,

Contentieux électoraux : des élus sous la coupe de menaces des candidats malheureux craignent...

Politique ..,

Gestion du processus électoral : le CNSA et la Ceni à couteaux tirés

Politique ..,