mediacongo.net - Actualités - Fayulu, candidat de l'opposition congolaise: les premières réactions



Retour Politique

Fayulu, candidat de l'opposition congolaise: les premières réactions

Fayulu, candidat de l'opposition congolaise: les premières réactions 2018-11-12
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/29-31/fayulu_designation_18_01214.jpg -

C'est une première : Martin Fayulu a été désigné candidat unique de l’opposition pour la présidentielle du 23 décembre prochain en République démocratique du Congo. Le choix des sept principaux chefs de file de l’opposition, à l’issue de trois jours de négociations facilités par la fondation Kofi Annan, à Genève. Ci-dessous, les premières réactions.

Martin Fayulu, candidat de la Dynamique de l’opposition, ne faisait pas figure de favori face à Félix Tshisekedi de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et Vital Kamerhe de l’Union nationale des combattants (UNC). Mais à l’issue d’un vote à deux tours, c’est bien lui qui a été choisi dimanche.

Du côté de l’UDPS, on s’incline devant ce choix et on promet de le soutenir. « Je suis démocrate avant tout, je m’incline. Je sais que ça va être très dur pour la base de l’UDPS, mais nous avons accepté ce jeu de la désignation du candidat commun, nous devons le jouer jusqu’au bout », confie Félix Tshisekedi.

« C’est important que l’opposition ait un candidat commun. C’était important. Tout le monde le sait, tactiquement c’était la meilleure chose à faire. Maintenant, nous l’avons fait, nous espérons que ces élections auront lieu et que nous réussirons à les gagner. En tout cas nous ferons tout pour », ajoute le numéro un de l'UDPS.

Du côté de l’UNC, on s’incline également et l'on promet de soutenir Martin Fayulu. « C’est la candidature commune de l’opposition. C’est comme ça qu’on l’a présentée. Et nous, nous sommes de l’opposition. C'est pour maximiser nos chances de victoire en tant qu’opposition », considère Jean Baudouin Mayo.

Le secrétaire général de l’UNC ajoute : « A la vérité, dans notre pays, c’était du "partisme" qui ne disait pas son nom, depuis longtemps. Mais il y a toujours eu deux camps politiques qui se battaient sur le terrain : d’un côté, il y a les candidats du FCC (Front commun pour le Congo), de l’autre, les candidats de l’opposition. »

Cette fois-ci, nous avons accepté de nous soumettre à l’exercice pour arriver à l’unité de l’opposition. C’est la première fois, effectivement. Coup de chapeau à nos leaders qui ont imaginé ce procédé

Jean Baudouin Mayo Mambeke, UNC
 
 
Eve Bazaiba, secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba, ça prouve que l’opposition a tiré les leçons de ses erreurs passées. « C’est le sens des responsabilités. On ne peut pas faire commettre des bêtises plusieurs fois, on a commis des bêtises », explique-t-elle.

« En 2006, il n’y a pas eu l’unité de l’opposition ; en 2011, il n’y a pas eu l’unité de l’opposition… On ne peut pas le faire trois fois, n'est-ce pas ? C’est le sens des responsabilités et aussi la pression interne ! En tout cas, coup de chapeau au peuple congolais, il y a eu une forte pression », ajoute la secrétaire générale.

Il y a eu une forte pression, non seulement des groupes structurés comme la société civile, les mouvements citoyens, les autres partis politiques, mais la population dans son ensemble. Et je vais vous étonner: même nos amis de la majorité qui disent: "Mais nous, ici, on nous a imposé quelqu’un. On ne sait même pas d’où il est venu, de quelle cuisse de Jupiter"

Eve Bazaiba, MLC
 
A Kinshasa, le Front commun pour le Congo (FCC), la plateforme électorale de la majorité présidentielle dont l'autorité morale reste Joseph Kabila, qui ne se présente pas à la présidentielle cette année, refuse de commenter le choix de Martin Fayulu comme candidat unique de l'opposition pour le 23 décembre.

Joint par téléphone, le ministre congolais de la Communication, Lambert Mende, s'en remet au peuple pour départager les deux camps. « Nous, nous n’avons pas pour habitude de nous occuper des affaires des autres. Donc, nous n’avons pas de réaction en tant que telle », explique le porte-parole du pouvoir.

Et d'ajouter : « Je pense que c’est le résultat de leur propre réflexion, de leur propre dialectique. Ça ne nous concerne pas et nous n’avons pas de commentaires à faire à ce sujet. Nous attendons la date fatidique du 23 décembre pour aller devant le peuple souverain. »

C’est un Congolais qui est présenté aujourd’hui. On nous parle de M. Fayulu. Eh bien nous, nous avons notre candidat (Emmanuel Ramazani Shadary, NDLR) et le peuple se déterminera par rapport à ce candidat

Lambert Mende Omalanga, FCC
 
 

RFI / MCP, via mediacongo.net
3623 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 12.11.2018 à 18:09

Je Suis De L, Udps, Je Vote Martin. Ou Est Les Gens Qui Parlaient Dans Ce Mediacongo De Balubas Les Tribalistes ?? A Vous La Honte.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Faith | 96BZMQN - posté le 12.11.2018 à 13:58

décembre. Joint par téléphone, le ministre congolais de la Communication, Lambert Mende, s'en remet au peuple pour départager les deux camps. « Nous, nous n’avons pas pour habitude de nous occuper des affaires des autres. Donc, nous n’avons pas de réaction en tant que telle mutu aza kk mutu,Soni na bino nde...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.11.2018 à 13:40

Là ou avait échoué Konjo,cenco, un petit blanc arrive,impose le dialogue est un candidat,et vous appelez ça maturité,non inferiorité du nègre. Je reste dans ma logique, il n' ya eu un candidat commun à Genève.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.11.2018 à 13:24

Mampuya | GFNVXBG - posté le 12.11.2018 à 13:21 ALAN DOSS est l'autorité morale de l'opposition de Genève. Attention il y'a eu la cote d'Ivoire avec l'ONU.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 12.11.2018 à 13:17

Nous attendons les réactions des MILITANTS de chaque parti politique de l'opposition radicalisée pour voir si et seulement si tout le monde est pour ce choix. Du reste c'est une joie de courte durée. Si vraiment ce choix était celui de 7 patrons il ne devrait pas y avoir un médiateur blanc. Donc l'opposition vient d’hypothéquer sa crédibilité au pays.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 12.11.2018 à 13:11

Les opposants reste's A Kin doivent rejoinder ceux de Geneve, soyons unis. SHEKOMBA a fait une belle demonstration de fraude de la machine A tricher, alors combattons contre ces mediocres une fois pour toute.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 4SRZTHP - posté le 12.11.2018 à 12:48

Muravumba | 29KBYHZ - posté le 12.11.2018 à 11:49 Les Opposants restés à Kinshasa ont quelle base électorale ou quel poids politique ? Si j'étais en RDC, inconnu que je suis, aux élections, je serai arrivé loin devant eux tous réunis. DRC | Z1IIS5N - posté le 12.11.2018 à 12:12 Ce blanc n'est pas Congolais, il s'agit de l'Anglais Allan Doss, ancien patron de la Monusco, ici pour le compte de la Fondation Kofi Annan qui a réuni les 7 leaders de l'Opposition politique de la RDC. Il ne faut pas te mêler les pinceaux.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eddy | BFU8IN1 - posté le 12.11.2018 à 12:42

Pour une fois MENDE manque à dire car il n'a pas compris la stratégie de l'opposition. Signe de défaite de FCC. On appel ça but marqué à l'extérieur.Et on appellera notre victoire"fini la recréation".

Non 9
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 12.11.2018 à 12:20

Pour commencer bravo Fayulu!Et félicitations aux 6 leaders Katumbi, Bemba,Muzito, Tshisekedi,Kamhere,Matungulu, pour avoir respecté l'Union et la Démocratie.Comme je le disais c'est depuis 90 à la CNS depuis la désignation de Étienne Tshisekedi que l'opposition (majeure) n'a pu se mettre. Synthèse et polarisation du vote merci de l'avoir compris Vital Khamere.

Non 3
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hecantochires | HI783NZ - posté le 12.11.2018 à 12:18

Je tiens à féliciter vivement nos opposants et bienvenu à "LAMUKA". Les français,les anglais,... avaient compris qu'il fallait mettre fin au totalitarisme mais comment en s'unissant et à se choisir des hommes intègres et capable de pousser leurs nations vers le progrès et vers des états de droit.Je tiens à féliciter particulièrement FELIX TSHISEKEDI et VITAL KAMERHE pour votre amour pour le CONGO,nous nous en souviendrons toujours.Que les fantomes de nos martyrs(ROSSI,KAPANGALA,PEUPLE DE L'EST,KASAI) se réjouissent de ce choix et repose en paix dans la victoire certaine du 23/12/2018,qui n'est pas la victoire de FAYULU mais du CONGO entier."intégrale de SOKOLNIKOV"pour le FCC

Non 3
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 12.11.2018 à 12:18

Pasteur Ngoy,nous vous attendons comme candidat commun de l'Opposition restée à Kinshasa,les autres sont perdus à Genève.

Non 12
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eyovidie | S4RLC4P - posté le 12.11.2018 à 12:14

Les 7 voterons eux-mêmes pour Fayulu et le reste pour Shadary. Vive le FCC ( Fayulu Candidat Commun ).

Non 13
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DRC | Z1IIS5N - posté le 12.11.2018 à 12:12

C'est qui ce Blanc? Que fait il la? Est il de l'opposition congolaise aussi? Le vrai candidat commun de l'operation sortira a Kinshasa et non en Occident..Yves Mpunga, Noel Tshiani, Daniel Schekoumba, Gabriel Mokia organisez vous pour sortir un candidat commun car vous etes notre espoir...

Non 16
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 12.11.2018 à 12:07

Je ne cesse de le dire,c'est historique.Notre candidat est Mr MARTIN FAYULU un combattant de premier rang,un intellectuel de rang.Merci chers opposants,le Congo doit écrire une autre histoire.On doit mettre fin à la médiocrité,à la culture de la mendicité,aux immigrations clandestines,...bref la RDC doit revetir sa plus belles robe car 58 ans d'indépence=58 ans de honte à cause de la division de nos politiciens.Maintenant allons de l'avant.FAYULU = UN ETAT DE DROIT

Non 4
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muravumba | 29KBYHZ - posté le 12.11.2018 à 11:49

Il y a 20 candidats des oppositions. Ce choix diminue tout simplement le nombre de candidats tout en augmentant le nombre des oppositions car au Congo, une seule opposition n'existe pas. En Décembre, nous auront soient 14 candidats des oppositions en plus de Fayulu qui représentera un autre comglomerat d'oppositions entre elles-memes opposées. ou alors on aura deux canditats representants deux groupes d'oppositions à savoir les oppositions derrière Fayulu et les oppositions derrière les oppositions restées à Kinshasa car minimisées alors qu'elles peuvent créer des surprises dans certaines circonscriptions électorales. Les leaders quimangent des Biftecks à Genève devraient...

Non 16
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 12.11.2018 à 11:47

Pour la premiere fois Lambert Mende manqué A dire, c'est grave !!! KAKE EBETI NA FCC nous ne savons pas s'il y a combien de morts et des degats. Nous attendons le raport oficiel des pompiers. kiekiekiekiekiekiekiekie COUP DE FOUDRE.

Non 12
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Candidature commune de l’opposition : un rendez-vous manqué avec l’histoire

Politique ..,

Après l'échec de Genève, Félix Tshisekedi et Martin Fayulu ce samedi à Kinshasa

Politique ..,

Division de l'opposition en RDC : pourquoi l'accord de Genève est-il mort-né ?

Politique ..,

Genève : triste fin d’un marché de dupes !

Politique ..,