Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Politique

Candidat commun : « L’après-Genève » en 10 Questions

2018-11-15
15.11.2018
2018-11-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/12-18/opposition-geneve-declaration-finale-et-presentation-candidat-commun.jpg -

Quatre jours après avoir dénoncé l’Accord de coalition politique des forces de l’opposition « Lamuka », pourtant signé 24 heures plus tôt, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe sont diabolisés, à défaut d’une décapitation, par des cadres et militants de M. Katumbi, J.P. Bemba, M. Fayulu, F. Matungulu et A. Muzito.

Comme dans un concert, les médias et les réseaux sociaux tirent à boulets rouges sur le leader de l’UDPS et son collègue de l’UNC, pour avoir suivi leurs bases respectives dans le rejet de Martin Fayulu, désigné « candidat commun de l’opposition » à Genève. Certainement, l’onde de choc créée par l’évènement – ou l’incident – retentira encore longtemps avec des répercussions imprévisibles. Aussi bien en RD Congo qu’en Afrique et dans le monde.

Passé le temps de l’émotion, de la spéculation et des imprécations, Congolais, arrêtons-nous un instant. Posons-nous des questions qu’il faut. Tentons, lucidement, de comprendre les faits et les gestes de chacun des protagonistes de ce feuilleton : l’opposition, le pouvoir, les militants, le peuple, les observateurs étrangers. Cet exercice participe à la salubrité de la mentalité politique dans ce pays.

Les combattants de l’UDPS et de l’UNC ont-ils raison de contester la désignation de Martin Fayulu en qualité de candidat commun de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre 2018 ?

Oui, ils ont pleinement raison parce que, d’une part, dans une compétition politique, ils combattent pour la victoire exclusive des candidats de leur parti. D’autre part, dans le cas présent, ils ne sont pas suffisamment informés de l’enjeu des tractations menées au sommet entre leurs dirigeants et les partis alliés. Un homme mal informé ou sous-informé, dit la sagesse, a le droit de mal raisonner.

Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe devaient-ils évoquer les vociférations et la pression de leurs bases de l’UDPS et de l’UNC pour renier leurs signatures ?

L’esprit démocratique a prévalu. Le respect des subalternes aussi, qu’il s’agisse d’une entreprise familiale ou d’un parti politique. Le parti-État est bien mort en RD Congo, avec son « président-fondateur ». Dans la société moderne, « le chef » n’a pas pour mission d’imposer ses propres vues.

Il a surtout l’obligation de sonder son peuple avant de décider. Combien d’accords internationaux ont-ils été signés puis reniés par leurs auteurs ? On peut humainement comprendre le désarroi que sème un reniement de la parole donnée, mais pour une matière aussi sensible que l’Accord mort-né de Genève, seuls les intérêts – partisans ou stratégiques – ont dicté le comportement des uns et des autres.

Ne pouvaient-ils pas, comme dans des partis des dictateurs, maintenir leurs signatures et menacer tout contestataire de radiation ou d’autres sanctions exemplaires ?

Les derniers dictateurs étant en voie d’extinction sur le continent, F. Tshisekedi et V. Kamerhe ne pouvaient pas franchir le rubicon. Ils risquaient de se voir éjectés de leur parti.

Y a-t-il eu « communication expresse » entre les leaders siégeant à Genève et leurs bases restées au pays sur les tenants et les aboutissants du fameux Accord de coalition politique ?

Officiellement non. C’était une rencontre de haut niveau.

Est-il : (a) possible, (b) souhaitable, (c) inopportun d’établir ce dialogue entre les leaders et leurs partisans ?

C’est autant possible que souhaitable. Les vertus du dialogue horizontal sont tellement connues qu’il serait superfétatoire de les commenter ici. Bien plus, la RD Congo emprunte cette voie de sagesse depuis l’indépendance pour résoudre les problèmes posés intempestivement par certains de ses fils. Les partis politiques devraient s’en inspirer.

L’absence d’un candidat commun de l’opposition porté par les 7 partis à l’origine de « Genève » sert-elle la cause de la vraie alternance attendue après l’ère Joseph Kabila ?

Non. Persister dans cette cacophonie, c’est tourner irrémédiablement le dos à la perspective de l’alternance.

Un Martin Fayulu, farouchement opposé à la machine à voter, garantirait-il la participation des 5 plateformes qui le soutiennent aux scrutins annoncés le 23 décembre ?
À analyser les foucades verbales du « candidat commun », c’est peu probable que les 5 participent aux scrutins de décembre. Nous préférons être démentis par les faits.

Quel dividende le FCC tirerait-il de la division de l’opposition après Genève ?

On a envie de répondre par la question : « À qui profite le crime ? »

Fallait-il réunir les 7 à Genève, plutôt qu’à Kinshasa, pour accoucher d’un mort-né ?

Secret de polichinelle : Kinshasa n’est pas accueillante pour de telles rencontres, surtout quand il s’agit de Congolais qui ont un œuf à peler avec le pouvoir. Suivez mon regard.

Faut-il blâmer : (a) l’opposition, (b) le pouvoir, (c) les médiateurs, (d) le peuple congolais dans son ensemble ?

Le peuple congolais – et non les politiciens – vient de prouver sa maturité politique en étouffant l’éventualité d’un troisième mandat dans le schéma de certains compatriotes. C’est une victoire. Il est désormais capable, avec sa société civile, de progresser sur la voie de la démocratie. Ceux qu’il faut blâmer sont plutôt tapis dans l’ombre : les fameux opposants, le vorace pouvoir et les médiateurs intéressés.

Ben-Clet K. D.
Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 28 commentaires
8527 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


HELLO @MR3X97X   Message  - Publié le 19.11.2018 à 14:19
quelle province souffrira meme si il y a balkanisation??? toutes les provinces sont riches et peut être, ça sera l'occasion pour que chacun province se développe. Balkanisation ou pas, Fayulu doit passer.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Makye @GYJDU18   Message  - Publié le 16.11.2018 à 18:17
Fayulu est un arbre qui cache la forêt. Derrière lui il y a Alan Doss, les Balkanisateurs et la guerre du cobalt. Congolais faites attention avec Fayulu. Il veut nous conduire tout droit au chaos. Lisez le blog de Colette Braeckman vous comprendrez comment Fayulu est soutenu par les Balkanisateurs de notre pays, les frondeurs du nouveau code minier. Comment comprendre quelqu'un qui refuse la machine à voter qui aligne en même temps ses candidats députés provinciaux et nationaux aux mêmes élections avec la machine à voter??

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @HIQDJMT   Message  - Publié le 16.11.2018 à 17:31
Hum c'est intéressant, en 2011 on ne se demandait qui avait empêché l'unité de l’opposition (Kamerhe ou ya Tshisthi?) mais cette année, le peuple est éclairé, c'est à lui maintenant de faire le choix après personne n'aura à condamner ou à se plaindre car les choses sont plus que claires…Vive la démocratie, vive la politique… aaaahhhh

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 15.11.2018 à 21:44
Mampuya | T6L7OKA - posté le 15 11 2018 à 21:38 (suite) Nous avons vu et vécu cela lors de la dèsignation d'un premier ministre, du président de CNS eecc. Des gens pareils, peuvent ils gouverner un pays? sincèrement non. Le pays deviendrait tout simplement ingouvernable et desarticuler. Chercher à tout prix à melanger l'eau et l'huile, n'a aucun sens

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 15.11.2018 à 21:42
Mampuya | T6L7OKA - posté le 15 11 2018 à 21:36 Au Madagascar, une ile de l'Océan indien, a eu 29 candidats présidents, le Congo qui est 20 fois plus grand 21 candidats. Ceci pour dire, le gout du pouvoir est partout. Le Congo de toutes les façons a des politiciens particuliers. Le système étant celui d'un tour unique, ces politiciens auraient dut former des alliances électorales meme virtuelles bien avant, en évitant la prolifération des candidatures, d'autant plus que leurs actions contre Kabila étaient commune. Maintenant former une alliance apicale , mais pour faire quoi? Toutes ces stratégies immaginaires, réunions, contre ceci ou cela est une perte de temps. Nous avons vu et vécu cela lors de la dèsignation d'un

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Maty @WS1UJET   Message  - Publié le 15.11.2018 à 18:48
Article partisan

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JC. L @KLQKV6A   Message  - Publié le 15.11.2018 à 16:57
Lorsque certains parametres vous echapent, il est toujours normal de juger quelqu'un coupable. Meme dans la nuit de noce, il peut arriver de rompre le contrat de mariage si l'on decouvrait un "ça ne va pas " pouvant prejudicier son avenir. J'opte pour l'alternance à tout prix, j'opte aussi pour un candidat unique, mais il y un flou quelque part: - Qui a invite qui ? qui a supporter qui ? Qui a engagé cette fameuse fondation ? Puisqu'on parle d'un candidat unique, ne fallait-il pas reunir les candidats de l'opposition seulement ? plutot que des personnes qui d'office, depart leur statut actuel, seraient premiers beneficiaires de la non tenu des élection ? Est-ce que la fameuse fondation ingore qu'il existe d'autres candidats à la presidence émmanent de l'opposition ? ou du moins pouvant s'alier à l'opposition ? Pourquoi Génève a totalement ignoré les criteres d'eligibilité convenu à Pretoriat ? (pour rappel: populatité, base solide, implantation large du parti, historique politique, nombre de deputés, etc) Le contexte etait-il favorable pour qu'ils aient le choix de signer ou non ? Mon intuition me laisse croire qu'on devrai s'offrir le benefice de...

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
aime le congo @P21ZPBS   Message  - Publié le 15.11.2018 à 16:43
Bemba et katumbi povaient-ils acceptés d'etre en campagne pour Fayulu s'ils étaient candidats?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Okolela @V73Q7NS   Message  - Publié le 15.11.2018 à 16:05
JOURNAL POTENTIEL, nous n'avons pas besoin que tu nous expliques les biens fondes du revirement de ces deux Mrs (FATSHI et VITAL) dans leurs accords. On s'est depuis tjrs tu travail pour l'UDPS, alors tais-toi! ils ont commis la pire betises du monde en mediatisant cet accord. ils sont nuls.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JusExouGaPaLoExPe @VUN9FUL   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:53
Nous on veut des élections le 23 DEC et non un autre glissement parce que les groupe de 5 déclare tout les jours qu' on va aller aux élections sans la machine à voter sans dire comment ils vont y arriver à quelques jours de la date fatidique On connait déjà leur projet qu'il n'y est pas des élections le 23 DEC pour activer le dialogue pour que chaque invalidé puisse trouver son compte c'est ça la vérité.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Elite @KLUKA44   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:47
Cet article n'est qu'une simple stérile promenade d'esprit et n'a rien de lucidité. Il est ici question d'éthique, de morale, de personnalité et maturité lorsque l'on renie ce qu'on a accepté 24heures avant. Eh bien cher Monsieur je vous conseille de vous occuper d'autre chose que ça!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Observateur @FDEOYV1   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:38
askots | AJTBIE6 Tu es complètement à côté de la plaque et sous informé. La déclaration de Fayulu est en concordance avec ce qu'il a fait aujourd'hui. En 2011 il a dû D'ABORD consulter sa base en conclave avant de prendre une décision. Et pas plus tard que lundi (ou dimanche si je ne me trompe pas), il a dit qu'il avait soigneusement consulter PREMIÈREMENT sa base avant de se lancer vers la candidature commune et vers Genève. Ce que, Fatshi apparemment n'a pas fait. C'est l'une des reproches de Fayulu fait à ce dernier Quand on est incapable de résonner correctement on se tait au lieu de paraître intelligent.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
askots @AJTBIE6   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:26
Pour voir qui a raison et qui a tord dans cette affaire de Genève entre le groupe de 5 qui est l'aile de Martin Fayulu et l'autre de 2 ( Tshisekedi et Kamere), suivez ce que Martin Fayulu avait dit en 2011 et ce que soutiennent Tshisekedi et Kamere actuellement mais que Martin Fayulu rejette actuellement. J'ai eu le plaisir de suivre Fayulu 2011 et Fayuly 2018, oh merde, merde. Ceci dit que le groupe de 5 encore en Europe a carrément échoué, c'est sans ambages.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mbuyu @FTQYZ3Z   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:23
Chers compatriotes, nous devons avoir un regard perçant, KAMERE et FELIX ne sont pas de petits enfants, ils n'ont pas voulu sacrifier le peuple congolais par une stratégie bien développée par BEMBA, MOISE et MUZITO qui ne jure que la transition sans KABILA, et pourtant le train électoral est déjà en marche. DIEU les a utilisé pour sauver le peuple congolais, sinon l'avenir nous donnera raison

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JONH SNOW @HXG3Y5N   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:23
Nous voulons la démocratie et non la dictature. Tout decision au nom de la population, le chef n'a pas le droit d'ignorer les idées de sa population. Non et non. Le peuple a dit, le chef a retiré sa signature. A quoi le mal? On nous accuse en étant démocrate? Chez nous, le pouvoir est au peuple et non le contraire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
askots @AJTBIE6   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:22
Qui prend en charge les frais relatifs à ces réunions de ces messieurs qui se réunissent en Europe( Billets d'avion, Déplacements, restauration, soins de santé, frais de missions)? Qui sont les actionnaires de cette fondation qui supporte toutes ces charges? A quoi s'attend la fondation Koffi Anan? Ce groupe d'individus signe t-il au nom de la République ces dettes ou en leurs propres noms? La RDC sera t elle redevable devant cette fondation? Au tant des questions auxquelles nous sommes appelés à répondre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
"Justice" ya mboka n @TYE1YEX   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:22
Loin de participer à l'éveil des mentalités, cet article reflète la confusion d'idees La question fondamentale ne porte pas sur l'activisme de la base qui défend son parti ou la nature des relations de pouvoir entre le leader et sa base,ou la démocratie des masses????Non c'est très simple, l'incompréhension porte sur le fait de s'engager sur une question aussi cruciale:l'alternance,puis de retirer sa signature,sous une justification aussi pauvre Cessez d'amalgamer des concepts qui ont leur propre champ d'application !!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Eddy @BFU8IN1   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:17
Vous oubliez que c'est ce style qui correspond à ce gouvernement? Ne vous souvenez-vous plus du ministre SENZIBERA qui se masturbait et filmait sa folie? Ce gouvernement ne peut qu'encourager nos filles à marcher même nues dans la rue.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
askots @AJTBIE6   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:13
Pour voir qui a raison et qui a tord dans cette affaire de Genève entre le groupe de 5 qui est l'aile de Martin Fayulu et l'autre de 2 ( Tshisekedi et Kamere), suivez ce que Martin Fayulu avait dit en 2011 et ce que soutiennent Tshisekedi et Kamere actuellement mais que Martin Fayulu rejette actuellement. J'ai eu le plaisir de suivre Fayulu 2011 et Fayuly 2018, oh merde, merde. Ceci dit que le groupe de 5 encore en Europe a carrément échoué, c'est sans ambages.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
A Concerned Citizen @5MMWL26   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:09
Je ne suis pas d'accord avec cette analyse. Il n'y a pas de justification après avoir signé le document et défendre l'accord solennellement pour la retirer après. Ca montre qu'on n'a pas été à la hauteur de ta responsabilité comme leader. Plus pur que cela montre combien de fois on a échoué à sa mission lors que ta base te remet à l'ordre. Si cette situation se ferait dans d'autres cieux, les leaders devraient être disciplinés, exclus ou sommés de démissionner. En rdc, on gère un parti comme un bien privé, on fait ce qu'on veut et on évoque la question de la base lors qu'on veut justifier une décision qu'on veut pas ou cracher sur un engagement.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
askots @AJTBIE6   Message  - Publié le 15.11.2018 à 15:05
Coup de chapeau à ce journaliste du journal le Potentiel pour son analyse lucide, intelligente et sage Monsieur , vous êtes parmi les meilleurs journalistes que j'aie lus. Vous êtes de la trempe de Lusakweno et de Thierry Kambundi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
JusExouGaPaLoExPe @VUN9FUL   Message  - Publié le 15.11.2018 à 14:40
Pourquoi les juger à tort et à travers ce n'est pas la fin du monde Est-ce que dans les conditions normales Bemba Katumbi pouvaient-ils accepter un candidat sans base s'ils n'étaient invalidés? Le temps nous donnera raison si les deux sont en déphasage des aspirations du peuple congolais.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 15.11.2018 à 14:29
FELIX n'est pas un leader, je continue A poser la meme question, qu'est ce que Felix a deja fait pour etre appele' leader ???? Donnez moi meme une oeuvre seulement. Ce sont les kasaiens qui creent quelqu'un, je suis pas tribaliste, mais c'est la verite'.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Eddy @BFU8IN1   Message  - Publié le 15.11.2018 à 14:29
Je trouve que la question de VITALE KAMERE et TSHILOMBO FELIX risque de distraire uniquement les gens mais cherchons des voies et moyens pour récupérer la voix des autres opposants et faisons un grand bloc. L'avenir de ce pays dépend de son peuple soucieux de l'alternance dans une bonne gouvernance. Lambert MENDE tremble déjà car il sera contre BADIBANGA et KIN K MULUMBA ses collabo voleurs au même diapason.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Muravumba @29KBYHZ   Message  - Publié le 15.11.2018 à 14:15
Ou alors ils ont étét hypnotisé avant de signer

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Muravumba @29KBYHZ   Message  - Publié le 15.11.2018 à 14:13
11 et 12e Questions 11 Pourquoi les deux lascars ont-ils accepté de voter alors que le vote n'était pas prévu dans l'accord en ce qui concerne le mode de désignation du candidat commun? 12. Pourquoi avoir signé l'acte de désignation de Fayulu alors que le processus ayant conduit à cette désignation n'était pas conforme à l'esprit de l'accord ? Les deux ont simplement déconné en amont et en aval de leur signature. S'il n'ont pas été drogué avant la signature, ils ne sont pas faits pour représenter le pays dans des circonstances dangereuses.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 15.11.2018 à 14:06
Les 2 liders ont commis une gaffe; et cette gaffe est irréparable pour eux à moins qu'ils confèrent avec leurs fameuses bases mutuelles, réalisent tous ensembles qu'ils sont dans la merde, et le reconnaissent publiquement et intiment leur électorat de voter avec le candidat commun.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
EN DIEU NOTRE ESPOIR @JL4Y99K   Message  - Publié le 15.11.2018 à 13:54
Merci mais cap vers les élections avec ou sans machine-imprimante car le déploiement des matériels déjà en cours.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant UDPS confirme le retour Félix Tshisekedi ce samedi, accompagné de…Kamerhe !
left
Article précédent Mbusa Nyamwisi au sujet de Tshisekedi et Kamerhe : « Cette posture les place dans une position d’alliance avec Kabila contre leurs collègues »

Les plus commentés

Société Justice : Constant Mutamba annonce l'ouverture, ce mercredi, d'un procès public contre Corneille Nangaa et ses complices

23.07.2024, 11 commentaires

Société Judith Suminwa aux membres du gouvernement : « Nous devons bannir l’exposition d’une vie ostentatoire, d’un luxe isolent »

22.07.2024, 10 commentaires

Religion « Désormais aucune association confessionnelle ne peut s’installer dans un rayon de 500 mètres par rapport à une autre », ( Constant Mutamba)

21.07.2024, 7 commentaires

Politique Agression rwandaise : Vital Kamerhe obtient les assurances de l'Union européenne pour le retour de la paix dans l'Est de la RDC

20.07.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance