mediacongo.net - Actualités - Elections en RDC : les grandes lignes des résultats provisoires



Retour Politique

Elections en RDC : les grandes lignes des résultats provisoires

Elections en RDC : les grandes lignes des résultats provisoires 2019-01-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/07-13/vote_urne_30_dec_18.jpg -

En RDC, le processus électoral est toujours aussi contesté. La coalition Lamuka qui a soutenu l’opposant Martin Fayulu à la présidentielle, a déposé ses recours dans la matinée de ce samedi 12 janvier, pour la présidentielle. Martin Fayulu, arrivé deuxième, revendique 61 % des sièges. La Commission électorale (Ceni) a fini, dans la nuit de vendredi à ce samedi, par donner les résultats des élections législatives.

Le président proclamé, Félix Tshisekedi, aurait moins d'une cinquantaine de sièges, Lamuka aurait moins d'une centaine sièges et le Front commun pour le Congo (FCC), coalition au pouvoir, revendique, elle, une majorité absolue.

Le Front commun pour le Congo, coalition qui rassemble les partis pro-Kabila, a revendiqué entre 250 et 300 députés. Ce serait un peu moins qu'en 2011. Cependant, il est extrêmement difficile de faire la filiation de tous les regroupements politiques et les candidats et c’est aussi l'une des particularités de l'ère Kabila. Les partis s'effacent derrière des regroupements, reconfigurables à souhait après les élections et c'est ce qui explique que le décompte soit difficile à faire.

Dans le détail, le PPRD, parti présidentiel, devrait perdre quelques sièges par rapport aux précédentes élections. C'est donc grâce à ses alliés que le FCC revendique, aujourd'hui, la majorité absolue.

Evidemment, dans les rangs de l'opposition, de la société civile, comme chez les observateurs, on s'étonne de ce score très élevé. La coalition qui détient le moins de voix à la présidentielle (4 millions pour son candidat Emmanuel Ramazani Shadary) raflerait 70 % des sièges ou même plus.

Quant aux coalitions de l'opposition, Cach et Lamuka, elles se retrouvent largement minoritaires tout en ayant recueilli plus de de 70 % des suffrages à la présidentielle. En effet, selon le premier décompte de Cach, la coalition de Félix Tshisekedi, l'UDPS, a au moins 31 députés et pour l'UNC et alliés de Vital Kamerhe, 18 députés. On se dit déjà prêt à introduire des recours. La coalition Lamuka qui revendique 61 % des voix à la présidentielle pour Martin Fayulu, pourrait ainsi devenir la deuxième force politique à l'Assemblée, tout en totalisant moins d'une centaine de sièges.

Recours et négociations

Joint par RFI, Thotho Mabiku, l'un des conseillers de Félix Tshisekedi, commente ces résultats. « C’est un peu un sentiment de déception. Nous trouvons que c’est vraiment très peu de députés pour notre coalition mais pour nous, le plus important, pour le moment, c’est que nous avons l’alternance, un nouveau président élu », a-t-il déclaré.

"Nous allons faire un rapport et la direction du parti va donner l'orientation..." Maître Jacquemain Shabani, chef de la centrale électorale de Cach
 
A la question de savoir s’ils vont avoir un contrôle effectif des institutions quand ils n’ont la majorité nulle part - à moins de rentrer dans la majorité, c’est-à-dire au sein du FCC - et qu’ils n’auront pas le Premier ministre qui contresigne l’essentiel des décisions du président, Thotho Mabiku répond que « la stratégie, nous laissons cela au président de la République ». « Nous croyons que les jours qui viennent seront très déterminants », souligne-t-il avant d’ajouter qu’ils ne rejettent pas les résultats.

« Nous prenons d’abord acte de ce qu’il y a mais les recours ne manqueront pas parce qu’il y a des coins où nous estimons que nous aurions pu gagner. Or, les résultats que nous voyons sont autres », précise Thotho Mabiku, conseiller de Felix Tshisekedi.

Ainsi, du côté de Cach, on réfléchit déjà à une stratégie qui passera nécessairement par la case Cour de justice mais aussi par des négociations notamment avec le FCC. En effet, avec 49 sièges à l'Assemblée, Cach ne peut pas revendiquer la primature et ne peut donc former un gouvernement.

Le FCC va-t-il leur accorder certains ministères ? Ce que propose, aujourd'hui, le docteur Kodjo Ndukuma, du FCC, à Cach, c'est d'intégrer une nouvelle majorité au pouvoir ou bien d'entrer dans une phase de cohabition. Cach, de son côté, pense qu'avec son poste de président, Félix Tshisekedi aura une influence sur les autres institutions.

« Une vaste blague »

Martin Fayulu de son côté, avec la Dynamique de l'opposition, sa coalition, n'était même pas sûr, ce samedi matin, d'avoir un groupe parlementaire. Lamuka est encore en train de faire les comptes mais ils auraient moins d'une centaine de députés, ce qui en ferait, si les résultats se confirment, la deuxième forme politique à l'Assemblée. C'est notamment la plateforme électorale de Moïse Katumbi qui obtient le plus de sièges. C'est aussi celle qui présentait le plus de candidats de toute l'opposition.

« C’est de la vaste blague. Monsieur Kabila s’est donné les deux tiers de l’Assemblée nationale parce qu’il pense, demain, avec sa coalition bidon, changer la Constitution. Et vous comprenez, comme je le disais, tout est cousu de fil blanc. Monsieur Kabila pense avoir trouvé quelqu’un qui va pérenniser son pouvoir. Le peuple congolais ne le laissera jamais faire cela. C’est pour cela que nous demandons le recomptage de toutes les voix sur toutes les élections, sur les trois élections : présidentielle, législatives nationales et législatives provinciales. Il faut recompter les voix. Et si monsieur Kabila et ses acolytes pensent liquider le Congo, nous, on ne le laissera pas », a déclaré, sur RFI, Martin Fayulu.

"Les résultats des législatives m'étonnent totalement..." Eve Bazaiba, secrétaire générale du MLC
 
Implications institutionnelles

La victoire annoncée du FCC aux législatives pourrait avoir également des implications institutionnelles. C’est ce que redoutent les opposants à Joseph Kabila car les députés de la majorité pourront réformer la Constitution. Mais il faut attendre que tous ces résultats soient confirmés.

Il y a des périodes de recours qui s’ouvrent et qui pourront durer plus de deux mois. A partir de là, quand les assemblées seront figées et si ces tendances se confirment, le FCC devrait avoir la majorité des sénateurs. Ce qui pourrait offrir à Joseph Kabila la possibilité de venir président du Sénat, c’est-à-dire deuxième personnage de l’Etat et qui, éventuellement, s’il arrivait quelque chose au président - s'il était par exemple empêché - pourrait prendre la tête des institutions.

D’autre part, les experts électoraux observent qu'avec toutes ces forces politiques et avec cette répartition des sièges, si elle se confirme, le FCC pourra effectivement avoir suffisamment de sièges à l’Assemblée pour changer la Constitution et pour permettre un rééquilibrage des pouvoirs entre celui éventuellement du président et ceux du gouvernement des autres Assemblées.


RFI / MCP, via mediacongo.net
4098 suivent la conversation
29 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 14.01.2019 à 14:40

(suite)...But du tripatouillage présumé : « Il fallait des gens durs capables de tenir tête face à Félix Tshisekedi [déclaré provisoirement vainqueur de la présidentielle, ndrl], pas des jeunes qui pourraient être facilement achetés »." doit-on admettre qu'il y a eu tricherie aux législatives mais pas à la présidentielle? la même manoeuvre n'a-t-elle pas été réalisée pour faire passer FATSHI selon les calcul du FCC et l'effacer après avec une majorité absolue au parlement? ce qui est sûre ce qu'il ya eu tricherie. Il n ya pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, dit-on. On doit recompter les voies pour rétablir la vérité des urnes. Le peuple n'acceptera...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 14.01.2019 à 14:33

Extrait de l'entretien d'Adam Chalwe, secretaire national du PPRD et coordonateur de la jeunesse de la MP, dans Jeune Afrique: "Des accusations de tripatouillage Dans les couloirs du PPRD, il se murmure que des pressions auraient été exercées auprès de la Ceni pour que certains poids lourds du parti n’ayant pas récolté le nombre de voix nécessaires soient quand même proclamés élus, quitte à sacrifier des jeunes du parti ayant réellement été élus. But du tripatouillage présumé : « Il fallait des gens durs capables de tenir tête face à Félix Tshisekedi [déclaré provisoirement vainqueur de la présidentielle, ndrl], pas des jeunes qui pourraient être facilement...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 14.01.2019 à 13:47

(suite)...Pourquoi vous refusez d'admettre ce que l'intellectuelle qui est en vous et en train de démontre mais vous cédez face aux sentiments? Nous savons tous que KATUMBI(derrière qui une grande partie de l'électorat a voté pour MAFA) a un bilan individuel bien connu dans toute la RDC mais que son regroupement politique est très jeune. D'où voter pour KATUMBI n'implique pas nécessairement avoir voté pour un député d'ENSEMBLE ou de LAMUKA.MAFA n'a pas été élu au nom de l'ECIDE mais de LAMUKA. faisons la part des choses chers compatriotes.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 14.01.2019 à 13:44

Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:54 (suite)" Quelle est la force politique de l'ECIDE au parlement ? pour dire que le peuple l'a choisi? Il court pour les autres ,pour les intérets des autres". Dans cette logiqque Mampuya renforce le doute sur l'élection de FATSHI, car FAYULU avec LAMUKA c'est presque le double des députés de CASH. et le nombre des députés de CASH c'est moins de 15% de l'ensemble des députés nationaux! Pourquoi vous refusez d'admettre ce que l'intellectuelle qui est en vous et en train de démontre mais vous cédez face aux sentiments? Nous savons tous que KATUMBI(derrière qui une grande partie de l'électorat a voté pour MAFA) a un bilan...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 14.01.2019 à 13:27

ce qui est vrai, ce que tous les partis et familles politiques ont contesté les résultats des ces élections de Nanga. de l'UDPS au FCC en passant par LAMUKA et CASH. Seulement FATSHI et le FCC n'ont pas contesté les résultats des présidentielles parce qu'ils savent ce qu'ils ont fait avec NANGA. Et c'est là que le FCC a driblé CASH pour ne pas voir les autres élections. Donc tous sont d'accord que les résultats ne sont pas crédibles mais se réserve la où la tricherie est en leur faveur. Que l'on recompte les voies et nous rassure tous que FATSHI a réellement gagné et que le FCC et a réellement remporté 70% de sièges au parlement et la majorité dans 21 provinves

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Patriote Congolais | GBBRJT2 - posté le 14.01.2019 à 11:24

Ce que je comprends pour CASH, on s'en fout des élections législatives, l'essentiel c'est d'avoir la présidence! et ce qui est drôle ils sont au courant que FCC a triché mais ils se taisent! Mon pays très mal.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ck | 4XSUUWM - posté le 14.01.2019 à 10:38

Les ex gouvernants du fcc doivent etre sanctionnes selon la loi du pays sinon nous etablissons la jurisprudence et vive l'impunite,le vol,tueries,escoqueries et quand on cautionne cela ce qu'on est un des leurs

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 14.01.2019 à 09:27

Après analyse de tout cela, Felix Tshisekedi a été nommé président par Kabila à l'issue d'un DEAL(Marché), et non élu. Nous avons besoin d'un président élu.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jeunes Conscients | TCSWNXH - posté le 14.01.2019 à 08:58

Chers compatriotes, la majorité des commentaires ici postés montrent que plusieurs d'entre nous ignorent que ces candidats élus sous le FCC n'ont plus aucune raison qui les contraint à demeurer fidèles à KABILA, surtout que plusieurs d'entre-eux sont des nouveaux venus sur la scène politique qui s'étaient retrouvés dans la famille FCC par contrainte financière. Ils ont vu comment les pro-kabila ont été sanctionnés. Pour des raisons stratégiques en vue de se pérenniser dans cette assemblée, ils préféreront un REVIREMENT. WAIT AND SEE !!!

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
MARESHALL MOBUTU | 247ULRI - posté le 14.01.2019 à 08:36

"C'est vraiment un parlement à dissoudre". Moi à la place du président élu(Felix); je dissous ce parlement en juin 2019, je réorganise la Ceni (nouveau bureau) et d'ici décembre 2019 l'on convoque des nouvelles élections législatives nationales et provinciales.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Panthère Noire | ZY57839 - posté le 14.01.2019 à 08:26

Que faites-vous de la disposition prévoyant la dissolution de l'AN? Il n'y a aucun pronostic à faire, seuls les événements nous détermineront... Wait and seee

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 14.01.2019 à 08:12

ceux qui refusent le recomptage des voies ont-ils un autre moyen de vérifier la vérité des urnes? Ok, disons que NANGA est maintenant digne de confiance par ce qu'il a proclamé FATSHI président? Voilà les antivaleurs contre lesquels nous nous batons. Les antivaleurs restent des antivaleurs. La tricherie ne peut pas être acceptée même si elle est en faveur d'un opposant. De même TSHISEKEDI ou pas, le peuple doit avoir la liberté de manifester pacifiquement, se réunir et s'exprimer. C'est ça la victoire pour le peuple. Sinon nos confrères sont morts pour rien.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NKANSHAMA | 9BGL4H4 - posté le 14.01.2019 à 08:05

Tshisekedi n'est pas intelligent: on le floue avec un poste bidon de président de la république pour qu'il ne voit pas la tricherie du FCC. Nanga donne au FCC 70 % de député et la majorité dans 21 provinces. Est-ce que ces résultats reflètent la vérité? Que sera FATSHI sans le parlement? Fatshi est en train d'emboiter le pas de BADIBANGA et TSHIBALA sans s'en rendre compte.Le peuple n'acceptera pas cette escroquérie.

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 14.01.2019 à 07:44

A chacun ses résultats.Mais la CENI recadra tout le monde. D'ici le 19/01 nous saurons définitivement la confirmation ou pas du Président élu TSHILOMBO. D'ores et déjà les choses se dessinent en faveur de ce dernier.

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BRGHNG | 6YAQR9W - posté le 14.01.2019 à 07:39

Les elections ont ete trichés a tout les niveau, Fayulu nous avons confiance a toi, jusqu'au bout nous allons gagné surtout ne te laisse pas manipulé, nous pleuple congolais nous sommes derriere toi.

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?

Il FAUDRA PRENDRE QUELQUES BONS ELEMENTS DU FCC ET FORMER LE GOUVERNEMENT DE COALITION EN ETABLISSANT LES REGLES CLAIRES SUR LE RESPECT DES LOIS ANTI-CORRUPTIONS ET ANTI-DETOURNEMENTS ET FORMER le gouvernement provisoire.Apres, Il faudra dissoudre cette assemblée nationale des médiocres et faire de vraies élections législatives et provinciales pour avoir un vrai gouvernement issue du peuple.LA KABILIE EST UNE VRAIE HONTE AFRICAINE.Un degré de malhonneteté jamais vu en afrique DES GENS sans honneur et dignité,des voleurs,des aventuriers et des escrocs.UNE LECTION DE LA HONTE ET DU RECUL.

Non 4
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 17:01

(suite). Au Congo tu es grand politicien non sur un programme économique, mais sur ton dégrè d'hostilité envers Mobutu hier ,et Kabila aujourdh'ui. Ainsi faire ces calculs qui a quoi ?eecc du point de vue économique de démain, cela ne srvira à rien sans un programme, puisque la vraie guerre est contre la misère

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:59

Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:54 (suite) Quelle est la force politique de l'ECIDE au parlement ? pour dire que le peuple l'a choisi? Il court pour les autres ,pour les intérets des autres. Il ne suffit pas de venire dire, je suis le plus farouche opposant de celui là. Nous sommes dans un marché des dupes, de lutte de pouvoir.Aucun sur ce blog, peut nous expliquer un programme économique que le peuple a compri. La fortune politique en Europe veut dire qui est contre l'émigrant a le vent en pope, puisqu'il est difficile d'etre contre le système financier. Au Congo tu es grand politicien non sur un programme économique, mais sur ton dégrè d'hostilité envers Mobutu...

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:57

Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:46 Ce que les congolais n'arrivent pas à comprendre, ou bien ont des difficultés à comprendre, ce qu'il n'y pas eu des élections avec des, programmes clairs pour dire que le peuple a choisi tel propramme. Seulement il y'a eu referendum pour ou contre Kabila. Après la conférence de Génève , après la désignation de Fayulu. Il y'a eu éclatement de cet groupement. Fayulu avait un petit parti politique, pourquoi il n'avait pas dèmissionner, afin d'obbliger ses parténaires de se revoir? Par gout du pouvoir. Pourquoi lui qui veut le pouvoir doit diaboliser Tshilombo à son tour qui se voit déjà au pouvoir. Quelle est force politique...

Non 4
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:55

erratum:ce que les congolais n'arrivent pas à comprendre.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:54

(suite) Quelle est la force politique de l'ECIDE au parlement ? pour dire que le peuple l'a choisi? Il court pour les autres ,pour les intérets des autres. Il ne suffit pas de venire dire, je suis le plus farouche opposant de celui là. Nous sommes dans un marché des dupes, de lutte de pouvoir.Aucun sur ce blog, peut nous expliquer un programme économique que le peuple a compri. La fortune politique en Europe veut dire qui est contre l'émigrant a le vent en pope, puisqu'il est difficile d'etre contre le système financier. Au Congo tu es grand politicien non sur un programme économique, mais sur ton dégrè d'hostilité envers Mobutu hier ,et Kabila aujourdh'ui.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 13.01.2019 à 16:46

Ce que les congolais n'arrive pas à comprendre, ou bien on difficulté à comprendre, ce qu'il n'y pas eu des élections avec des, programme clairs pour dire que le peuple a choisi tel propramme. Seulement il y'a eu referendum pour ou contre Kabila. Après la conférence de Génève , après la désignation de Fayulu. Il y'a eu éclatement de cette groupement. Fayulu avait un petit parti politique, pourquoi il n'avait pas dèmissionner, afin d'obbliger ses parténaires de se revoir? Par gout du pouvoir. Pourquoi lui qui veut le pouvoir doit diaboliser Tshilombo à son tour qui se voit déjà au pouvoir. Quelle est force politique de l'ECIDE au parlement ? pour dire que le peuple l'a...

Non 4
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 13.01.2019 à 16:06

"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 12.01.2019 à 17:27 voilà le plan confié à Nangaa: fabriquer une majorité,le FCC environ 260 à 288 députés.Ils ont la majorité de toute façon.Tshilimbo et UNC 46 députés.L'idee serait de faire passer Kabila pdt du sénat,donc 2°personnalie du pays en cas d'empêchement du pdt et comme ils contrôlent partout(provinciale) peuvent imposer Shadary premier ministre.En tout état de cause,accord ou pas Félix est coincé et pour nous(70 députés-Beni, Butembo),le combat devient impératif pour respecter la volonté du peuple congolais.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 13.01.2019 à 15:01

Martin Fayulu il faut combattre jusqu'au bout, ce toi qui a gagne' les elections mais Felix Tshisekedi a fait un PACTE avec le Rwandais Joseph Kabila. Si la court constitutionelle refuse de resoudre ce PROBLEME, il faut donner le mot d'ordre au peuple Congolais pour faire le SOULEVEMENT POPUPLAIRE.

Non 5
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 13.01.2019 à 09:27

Nos adversaires du FCC doivent dores et déjà intérioriser le fait que leur majorité parlementaire est le résultat d'une fraude massive. En fait la majorité de leurs députés ont été nommés en lieu et place de ceux élus par le peuple, la plupart étant de LAMUKA. Sans la trahison de Fatshi depuis Genève, on aurait mieux contré cette fraude, l'opposition parlant à l'unisson et l'on aurait arraché une vraie alternance au sommet. Tout part de la trahison de fatshi et c'est pathétique!

Non 9
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OURAGAN | RBEPVWD - posté le 13.01.2019 à 09:15

Au fait que demande lamuka a felix ? Lui a quitter lamuka meme si on proclame fayulu president il sera dans la meme situation que Felix sans majorite avec un premier FCC si je comprends les supporters de MAFA lui aller renoncer d'etre president si non on fait un faux proces a Felix

Non 8
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 13.01.2019 à 08:48

Thotho Mabiku, les résultats que vous voyez sont autre parce vous êtes déclarés perdants aux législatives. Mais quand vous avez comploté pour voler la victoire de MAFA, c'est un satisfecit total. Tout le monde gagne en étant transparent et honnête. La tricherie vous avilit. Vous allez davantage pleurer quand vous vous rendrez compte de votre incapacité à faire adopter la moindre loi ou décision qui ne soit favorable aux intérêts de kanambe et son groupe. Allez-vous gouverner par des passages en force, des ordonnances? On a vu les limites de cette méthode sous d'autres cieux, en France notamment.

Non 4
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
OURAGAN | RBEPVWD - posté le 13.01.2019 à 06:39

c'est bizarre,LAMUKA n'est que sur la dénonciation, les jugements des valeurs, les partis politique c'est pas des paroisses catho ,ils sont amateurs en politique ou quoi ? ce qui s'est passent en RDC ce le jeux démocratique ça c'est fait aux USA,en France, en Suède et partout les coalitions s'est forment et s'est déforment au grès des intérêts des acteurs on est peut pas demander a un parti concurrent de renoncer au pouvoir pour vous faire plaisir au finish c'est seras au peuple de juger dans 5 ans leurs actions, c'est juste de l'amertume de l’échec

Non 9
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 13.01.2019 à 03:25

Ces résultats sont possibles car les élections législatives sont avant tout locales alors que l'élection présidentielle est nationale. Ainsi, un électeur peut à la fois élire un candidat député de la MP qu'il connaît bien et porter son choix sur un candidat président de l'opposition car il veut un changement à la tête du pays.

Non 5
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

2 millions de signatures pour la tenue des élections locales

Société ..,

Elections 2018 : la Ceni prépare son rapport

Politique ..,

Élection du bureau du Sénat : Modeste Bahati resterait le grand gagnant

Politique ..,

Election présidentielle américaine de 2020 : les attaques contre Obama font des remous chez les...

Monde ..,