mediacongo.net - Actualités - Ebola : la "délinquance urbaine" favorise la propagation de l'épidémie à Butembo



Retour Santé

Ebola : la "délinquance urbaine" favorise la propagation de l'épidémie à Butembo

Ebola : la "délinquance urbaine" favorise la propagation de l'épidémie à Butembo 2019-01-29
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/01-janvier/28-31/ebola_cte_18_00001.jpg Butembo, Nord-Kivu-

La zone de santé de Katwa en ville de Butembo dans la province du Nord-Kivu, continue à être le principal foyer de l’épidémie d’Ebola ayant enregistré 65 % (68/104) des nouveaux cas confirmés au cours des 21 derniers jours.

Plusieurs facteurs ont contribué à l’augmentation importante des cas confirmés à Katwa ce mois-ci. Il s'agit notamment de :

- Délinquance urbaine : Des groupes de délinquants perturbent les actions de la riposte en empêchant le bon déroulement d’activités importantes telles que la vaccination, la décontamination des ménages et les enterrements dignes et sécurisés.

- Réticence communautaire : Malgré l’implication des autorités coutumières, religieuses, et politico-administratives ainsi que de la société civile, de nombreux habitants de Katwa continuent à nier l’existence de la maladie et refusent ainsi le suivi des contacts et la vaccination. Toutefois, des avancées importantes dans l’engagement communautaire à Katwa ont pu être réalisées, notamment grâce à une plus grande implication des associations de femmes.

- Manifestations : Les manifestations à Beni et Butembo des 27 et 28 décembre 2018 avaient paralysé les activités de la riposte pendant plusieurs jours. Les activités n’ont pu reprendre pleinement que le 2 janvier 2019.

Le graphique des alertes ci-dessous montre la baisse significative des alertes reçues et investiguées durant cette période. Cela empêche les personnes contaminées par le virus d’être transférées rapidement au Centre de Traitement d’Ebola pour bénéficier des soins appropriés et leurs contacts de se protéger avec la vaccination.

Par ailleurs, depuis le début de l’année, plusieurs journées ville morte à Butembo et Katwa ont également ralenti la riposte dans ces zones.

Lorsque la riposte fonctionne au ralenti, le risque d’expansion géographique de l’épidémie augmente en raison du déplacement non contrôlé des malades et de leurs contacts. Ainsi, après la paralysie de la riposte fin décembre 2018, des contacts de cas confirmés se sont déplacés, et ont amené l’épidémie dans deux nouvelles zones de santé en janvier 2019 : Mangurujipa et Kayina.

Les investigations ont révélé que les cas confirmés de Kayina sont des membres d’une famille de Katwa ayant participé à l’enterrement non-sécurisé d’un de leurs proches. Dans cette famille, 21 personnes ont déjà été contaminées.

Delphin Mupanda / Correspondant de Beni
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
703 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Nord-Kivu : l’ICCN installe des points de contrôle pour prévenir Ebola dans les parcs

Santé ..,

Ebola: beaucoup ont péri à cause de la non-observance des mesures d’hygiène, rappelle la DPS...

Santé ..,

L’OMS appelle à la solidarité des voisins de la RDC dans la lutte contre Ebola

Santé ..,

Ebola / Nord-Kivu : une nouvelle zone de santé affectée

Santé ..,