mediacongo.net - Actualités - Processus électoral : le double langage des Etats-Unis 


Retour Politique

Processus électoral : le double langage des Etats-Unis

Processus électoral : le double langage des Etats-Unis 2019-03-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/01-03/state_departement_19_0214.jpg -

Comment concilier le satisfecit du secrétaire d'Etat adjoint Tibor Nagy qui parle de meilleures élections de l'histoire de la RDC et les sanctions infligées aux dirigeants de la Ceni ? Kinshasa s'attend à accueillir, du 13 au 15 mars prochain, un émissaire de haut rang de l'administration Trump. Secrétaire d'État adjoint des États-Unis pour les affaires africaines, Tibor Nagy a inscrit la République démocratique du Congo sur son agenda dans une mission qui le fera sillonner les pays des Grands Lacs et de l'Afrique centrale.

Dans les différents Etats souverains (Ouganda, Rwanda, RDC, Cameroun…) où se rend l'émissaire américain, le pays de l'Oncle Sam se pointe en gendarmes, usant de menaces à l'égard de ceux qu'il accuse des violations des droits de l'homme et encensant ceux qu'il considère comme ses bons élèves, quoiqu'ils piétinent certaines règles démocratiques. C'est du moins ce qu'on peut retenir des confidences de Tibor Nagy, à la veille de son périple en Afrique. S'attendant impatiemment à rencontrer Félix Tshisekedi, le tout frais président congolais issu des élections du 30 décembre 2018, le missi dominici de Donald Trump a défrayé la chronique en déclarant à nos confrères de ''Jeune Afrique'' que la RDC a organisé la meilleure de toutes les élections de son histoire. Une déclaration qui contraste avec l'avalanche de sanctions que le pays de l'Oncle Sam inflige aux artisans même de ce processus électoral.

QUAND WASHINGTON SOUFFLE LE CHAUD ET LE FROID

Il y a quelques semaines en effet, le département d'Etat américain a publié des mesures restrictives à l'égard de quelques cadres congolais, en l'occurrence le président et le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Corneille Nangaa et Norbert Basengezi, ainsi que du numéro un de la Cour constitutionnelle, Benoît Lwamba, qui ont tous validé l'élection de Félix-Antoine Tshisekedi à la présidentielle du 30 décembre 2018, augurant ainsi l'alternance au sommet de l'Etat, à travers une passation pacifique et civilisée du pouvoir.

Aux yeux des dirigeants américains, ces sanctions infligées aux artisans du processus électoral en cours, qui se seraient ''compromis par leur interférence dans le processus électoral'', s'avèrent opportunes. La liste même de cibles pourrait bientôt s'élargir, promet le Secrétaire d'État adjoint des États-Unis pour les affaires africaines. "Nous avons dit, tout au long du processus électoral, que ceux qui interfèrent dans le processus démocratique, ou provoquaient des violences, seraient passibles de sanctions des États-Unis. Certains s'en sont rendus coupables. Par conséquent, les États-Unis étaient fondés à appliquer des sanctions… Je ne donnerai pas dans les détails concernant chaque individu. Mais chaque situation a été étudiée avec beaucoup d'attention... Ne soyez donc pas surpris si d'autres noms sortent dans un futur proche", martèle-t-il.

LES MEILLEURES ELECTIONS DE L'HISTOIRE

Paradoxalement, Tibor Nagy se félicite de la qualité même de ces élections, organisées par le gouvernement de Joseph Kabila et les animateurs des institutions décriés, qui ont pourtant permis à l'opposant Félix Tshisekedi de briguer le fauteuil présidentiel et d'y accéder. "Pour moi, dit-il, c'est très cohérent. Des millions de Congolais se sont rendus aux urnes de bonne foi. La majorité des candidats eux-mêmes a participé aux élections de bonne foi, en dépit de ce que disent les analystes… C'est probablement la meilleure (élection) que le Congo ait jamais connu jusqu'à maintenant… Si vous regardez les élections comme un événement isolé, bien sûr, vous lui trouverez d'importants défauts. Mais comme partie d'un processus, elles sont très positives. Je pense que c'est une nouvelle ère pour la RDC. Les Congolais auxquels j'ai parlé sont, de manière intéressante, très optimistes".

APRES LEUR SATISFECIT, WASHINGTON DEVRAIT PLUTOT SALUER LE TRAVAIL DE LA CENI

De ces déclarations, les contradictions des autorités américaines sautent aux yeux. Comment donc peut-on à la fois saluer la validité d'un processus électoral et fustiger les différents animateurs qui ont concouru à sa mise en œuvre ? Comment peut-on décrier le tripatouillage électoral et valider pourtant le verdict des urnes ? En somme, Washington joue un double jeu, en usant d'un double langage, où il souffle le chaud et le froid, s'attaquant ouvertement au régime sortant et béatifiant ouvertement le pouvoir entrant. En particulier, les sanctions à l'endroit du staff dirigeant de la Ceni paraissent d'autant plus inexplicables que l'administration Trump va même plus loin que les capitales européennes, en qualifiant les élections du 30 décembre 2018 de meilleures de l'histoire de la RDC. Washington, estiment nombre d'observateurs, gagnerait en cohérence en saluant le travail réalisé par les dirigeants de la Ceni.

Les mêmes observateurs relèvent qu'à l'échelle sous-régionale, les Etats-Unis sont paradoxalement plus regardant sur les dossiers de la RDC qui, bon an, mal an, avance sur le long chemin vers la démocratie, qu'ils ne les sont envers des pays voisins (Rwanda, Ouganda…) où l'alternance n'est même pas à l'ordre du jour. Comme si le département d'Etat était pressé de tourner la page Kabila pour revoir certains contrats juteux, notamment dans les secteurs miniers, c'est avec beaucoup d'enthousiasme que le secrétaire d'État adjoint des États-Unis attend rencontrer le président Félix Tshisekedi.

Tibor Nagy espère, sans doute, une certaine souplesse de la part du nouvel élu, regrettant probablement que Joseph Kabila se soit plus ouvert à la Chine, ce géant asiatique qui s'est investi dans la reconstruction du pays, au moment où l'Occident multipliait des conditionnalités à l'aide. "J'espère [rencontrer FélixTshisekedi]. Je ne l'ai encore jamais rencontré, même si notre ambassadeur l'a fait. J'ai hâte d'échanger avec lui, d'en apprendre plus sur ses projets, sa vision pour son pays… Souvent, quand un nouveau gouvernement arrive, il passe en revue les législations de ce genre pour voir s'il les change. Cela a été le cas au Nigeria dans le pétrole. Nous verrons donc ce qui advient. Mais notre politique générale est de s'assurer que les compagnies américaines aient les mêmes opportunités que les autres", a lâché le secrétaire d'État adjoint des États-Unis pour les affaires africaines.

FDA
FORUM DES AS / MCP, via mediacongo.net
5330 suivent la conversation
18 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Masakho | I7NSSXZ - posté le 07.03.2019 à 11:06

Tant que le peuple est condamné d'accepter pour VRAI le résultat prononcé par la CENI. Sans contester un notre résultat doit porter des preuves conséquentes pour prouver le contraire. Faute de preuve, seul le résultat de la CENI qui doit être tenu pour VRAI. Donc c'est FELIX qui était élu Président de la RDC. Et la CENI avait bien fait son travail. ...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Saint Germain | 64J25PE - posté le 06.03.2019 à 17:21

Dans ce forum on traite les gens qui ont les opinions contraires de "tribalistes" et "aigris". Il suffit de lire les aiteurs de cette pensée pour constater en fait que eux mêmes sont plus tribalistes et aigris. Des voleurs qui croent:"Oh voleur!!!"

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Saint Germain | 64J25PE - posté le 06.03.2019 à 16:36

Nzinzi bazo boma ye. Akanisi bazo betela ye maboko. Ne vevez pas demain nous parler de l'impérialisme!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo d'abord | UVCW7WI - posté le 06.03.2019 à 16:31

Ce sont des commerçants ! Ils font TOUT pour chercher leurs avantages au détriment du bien être des autres (les vulnérables) et s’asseoir sur la tête des autres pour mieux les étouffer. Toyebi bino !

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo d'abord | UVCW7WI - posté le 06.03.2019 à 16:29

Ce sont des commerçants ! Ils font TOUT pour chercher leurs avantages au détriment du bien être des autres (les vulnérables) et s’asseoir sur la tête des autres pour mieux les étouffer. Toyebi bino !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 06.03.2019 à 12:51

Tybor Nagy paraît léger sans doute a-t-il besoin d'approfondir la connaissance de dossiers politiques africains,mais sa mission est claire.Faut-il ajouter que le prétexte de démocratie est plus pragmatique aux EU moins dogmatique que l'UE.Les USA savent qu'il y a eu tricherie mais leur souci comme le SG le dit ouvertement est ailleurs.(Sanctions sont contre le système Kabila devenu gênant);en contrepartie de la reconnaissance du nouveau pouvoir,les EU comptent obtenir des avantages pour son pays.Meme démarche en 2001 après la mort de Mzee,en 2012 pendant la crise post électorale avec Tshisekedi de soutenir Kabila...

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Doddy | A42R97N - posté le 06.03.2019 à 12:30

FAYULU, beta kaka musique. **bokomesana**

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Octave August | 5LJB1U9 - posté le 06.03.2019 à 10:48

Quelle lucidité, cet Américain ! A part l'anarchiste et danseur Fayulu qui espérait tromper une fois de plus le Peuple comme à l'issue du Complot de Genève, même un Bébé constate bien que la République est en marche qu'importe les Chants des Cigales !!!

Non 8
Oui 36
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KATU | JY4LJDR - posté le 06.03.2019 à 10:45

c'est bien nos dirigeants ne développent pas les pays mm desolation partt en afrique noire...apres ils vont trouver refuge chez autrui et cacher leur butain labas...tika ba boyela bango esa pe eloko te...comme ca ca leur apprendra combien ils ont travaillé pour qu'il fasse bon vivre en RDC tofanda biso tt awa

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 06.03.2019 à 10:26

Ce sont des hommes comme nous, tout ce qu'ils disent n'est pas sacrosaint

Non 16
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 06.03.2019 à 10:25

Il n y a pas eu elections chers frères et soeurs, nous connaissons tous tres bien que c'etait un passe temps, perte d'argent inutilement, car il y a eu nomination. La CENI n'a jamais publie' les resultats bureau par bureau. Naanga a nomme' le president,sa femme, son oncle, ses mediocres de FCC. Voila la raison des sanctions. Comment on peut te feliciter avec des sanctions ???? kiekiekiekiekiekiekiekie deulement au Congo hahahahahahahaha

Non 12
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 06.03.2019 à 10:03

Mampuya | T6L7OKA - posté le 05.03.2019 à 23:41 La RDC bientot aura 59 ans c'est beacoup ? Il y'a eu combien d'élections. Supposons que le pays ètait tranquille,démocratique,avec une législature de 5 ans, il y'aurait eu combien des tours électoraux, ou combien des lègislatures? 12. Il y'avait combien d'habitant en 1960? 15 millions. Voilà pourquoi meme si l'histoire des élections est beve ( 5 fois), on doit saluer le peuple Congolais qui a organisé des élections avec ses propres moyens dans la paix. Voilà pourquoi peut etre son les meilleures. Le peuple a démontré sa maturité, son désir de paix et ses potentialités à exploiter. Nous devions éviter le scénari du...

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 06.03.2019 à 10:00

Mampuya | T6L7OKA - posté le 05.03.2019 à 20:53 (suite). L'armée est là, la police est là ,l'admnistration est là qui sont les piliers d'un Etat. Maintenant il revient aux congolais de choisir ce qu'ils veulent,tout en reppelant le nom de Lumumba, nom qui signifie patriotisme. Les sanctions, c'est une histoire sans importance, c'est une mesure pour sattisfaire une partie de l'opposition rien de plus.

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 06.03.2019 à 09:59

Mampuya | T6L7OKA - posté le 05.03.2019 à 20:50 Un message très fort pour le pays. Les meilleurs élections de son histoire. Il y'a eu combien d'élections au Congo, à partir de 1960 ? Pour la prémiere fois ce pays organise des élections avec ses propres moyens sans qu'il y'ait des troubles post électorale. Le Congo a l'opportunité de changer son histoire, ici le monsieur fait appel au patriotisme des congolais, d'aimer et de s'occuper de leur pays, au lieu d'avoir des gens qui sillonent des chancelleries à la recherche on se de quoi. Après le destruction de l'Allemagne, et Japon , ces pays avaient retroussés le manches por la recostruction. L'armée est là, la police est là...

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Debout Congolais | CNA7VGG - posté le 06.03.2019 à 09:59

Voici le mot CLE: "Si vous regardez les élections comme un événement isolé, bien sûr, vous lui trouverez d'importants défauts. Mais comme partie d'un processus, elles sont très positives. Je pense que c'est une nouvelle ère pour la RDC".

Non 7
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
L'unité | 5O7OOY8 - posté le 06.03.2019 à 09:45

*@Emma*: Votre tribalisme obscurcit votre intelligence qu'il vous échappe que le clown auquel vous vous accrochez avait pour rôle principal de saboter l'organisation des élections afin de permettre à ses mentors de revenir dans le processus. Aux yeux de tout le monde , cet incivique avait même demandé clairement à ses curieux sans discernement de boycotter les règles de vote établies. Il faut être sorti d'un centre psychiatrique pour réclamer la victoire d'une élection dont on a combattu avec acharnement l'organisation

Non 9
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RDC | HGR9S94 - posté le 06.03.2019 à 09:31

Un flatteur vie au dépend de celui qui l'écoute...

Non 3
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Emma | HVZ53G8 - posté le 06.03.2019 à 09:18

ces elections ont été les meilleures jamais organisée au congo parce que les congolais sont sortis en masse voter leur président Mr Martin Madidi la ceni par son président et vice Président ainsi la cours constitionnelle se sont placé contre cette volonté du peuple, les sanctions sont bien reçu et attendons l'alagrissement de la liste à tout ceux qui ont participé aux accords contre nature

Non 20
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Le "Monsieur Afrique" de Donald Trump, VRP des sociétés américaines

Afrique ..,

« Le président F. Tshisekedi a pris un bon départ pour amener le changement positif que les...

Politique ..,

Tibor Nagy : « Ce que je retiens, c’est que Kabila n’est plus au pouvoir »

Politique ..,

Scrutin du 30 décembre 2019 : « C’est probablement la meilleure que le Congo ait jamais connu...

Politique ..,