mediacongo.net - Actualités - Un pasteur jeté hors d’un bus



Retour Insolite

Un pasteur jeté hors d’un bus

Un pasteur jeté hors d’un bus 2019-03-07
Religion
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/03-mars/04-10/bus_kinshasa.jpg -

La prédication dans les bus affectés au transport en commun est devenue un phénomène en vogue dans la ville de Kinshasa. Nombreux sont les prédicateurs qui se disent œuvrant pour le compte d’une ONG ou d’un orphelinat. D’autres se disent être des pasteurs en quête de fonds pour rénover leurs églises.

Le mercredi 6 mars 2019, aux alentours de midi, un jeune prédicateur a été jeté hors d’un bus, communément appelé ‘‘Esprit de vie’’, sur la place du marché de Delvaux, dans la commune de Ngaliema. Selon les témoignages des passagers, le jeune prédicateur a commencé à prêcher dès sa montée à bord du bus. Il a entonné un cantique. Curieusement, personne ne l’a accompagné dans sa chanson. Par la suite, il a pris la parole pour évangéliser.

À la fin de sa prédication, il a exigé aux passagers les offrandes. Chose qui n’a pas été réalisée. Alors, il s’est enflammé contre les passagers. C’est alors que le convoyeur du bus l’a supplié de regagner sa place, en attendant l’arrivée à la destination. Furieux, le pasteur s’en est pris au convoyeur, le traitant de blasphémateur. Trois étudiants, parmi les passagers, se sont mis à se moquer du pasteur, le qualifiant de charlatan.

C’est ainsi que notre pasteur a prédit qu’un malheur va s’abattre sur eux parce qu’ils se sont moqué d’un envoyé de Dieu. Ne prêtant aucune attention au convoyeur et aux autres passagers qui se plaignaient de son attitude, le prédicateur s’est mis à prononcer des incantations et autres paroles incompréhensibles.

N’en pouvant plus de plaintes et disputes engagées dans le véhicule, le conducteur du bus a arrêté son véhicule au niveau du marché de Delvaux. Il s’est approché du pasteur et l’a saisi pour le jeter hors du bus, créant ainsi un désordre sur la voie publique. Le chauffeur a exigé à son convoyeur de restituer au pasteur le montant de la course.

À l’arrivée des agents de la Police de circulation routière (PCR), le conducteur a démarré le bus pour poursuivre sa route. Honteux et confus, notre pasteur prendra un autre bus pour arriver à l’UPN. Dans la plupart des cas, le discours reste le même, de sorte à penser que tous utilisent les prédications comme leur gagnepain. Rares sont ceux qui n’exigent aucune somme auprès de passagers des bus qu’ils empruntent.

Gerda Kabasele (Stagiaire UPN)
Le Potentiel
941 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : L’incroyable histoire du tardigrade réveillé après plus de 30 ans de congélation
left
ARTICLE Précédent : Russie: un haut responsable arrêté pour avoir démonté et revendu une autoroute
AUTOUR DU SUJET

Transports à Kinshasa : l’État peut vraiment mieux faire ?

Economie ..,

Kinshasa : un chauffeur de taxi-bus tué par un policier dans un embouteillage

Société ..,

Insécurité à Beni-Butembo : le chef de l’Etat invité à tenir ses promesses de campagne

Provinces ..,

APK : Charles Mbutamutu n'a pas fait usage du téléphone portable lors du vote des sénateurs

Provinces ..,