mediacongo.net - Actualités - Crash en Ethiopie : beaucoup d’humanitaires et d’associatifs dans l’avion



Retour Monde

Crash en Ethiopie : beaucoup d’humanitaires et d’associatifs dans l’avion

Crash en Ethiopie : beaucoup d’humanitaires et d’associatifs dans l’avion 2019-03-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/crashethiopian_0191303_00.jpg -

Le personnel des Nations Unies observant ce lundi une minute de silence pour les victimes de l’accident d’Ethiopian Airlines, dont 19 personnes directement employées par l’ONU. AFP/UNEP/C. Villemain

De nombreux employés de l’ONU et de personnes engagées pour le développement et l’environnement ont trouvé la mort dimanche dans le crash du Boeing d’Ethiopian Airlines.

Ils étaient nombreux à embarquer vers Nairobi (Kenya) pour se rendre à l’Assemblée de l’ONU pour l’environnement. Parmi les 157 victimes de 35 nationalités du crash du Boeing 737 d’Ethiopian Airlines, plusieurs personnes étaient en effet engagées dans ce domaine ou le développement de l’Afrique. Dix-neuf étaient même directement employées par les Nations Unies. Alors que leur identité est peu à peu communiquée ce lundi, retour sur les profils, pays par pays, des défunts.

France

Le Quai d’Orsay n’a pas dévoilé le nom des personnes décédées « par souci de protéger la vie privée des victimes et de leurs proches » mais assure que neuf ressortissants français se trouvent parmi elles, deux de plus qu’initialement comptabilisés par la compagnie. Quelques identités commencent toutefois à être connues, via les médias ou les réseaux sociaux. C’est ainsi que Ouest-France rapporte la mort de Sarah Auffret, une jeune femme de 35 ans originaire de Querrien (Finistère) coordinatrice du projet Clean Seas - Mers propres - de l’Association des opérateurs de croisières. L’humoriste Yassine Belattar a également fait part de sa tristesse quant à la perte de son « frère » Karim Saafi, un Franco-Tunisien cofondateur du Forum de la jeunesse de la diaspora africaine en Europe (Adyfe) et très engagé dans les quartiers populaires français et belges. L’homme de 38 ans devait justement prendre la parole lors du rendez-vous de l’ONU, où il s’était déjà exprimé plusieurs fois.

Italie

Au moins huit Italiens se trouvaient également parmi les victimes. À l’image de Sebastiano Tusa, 66 ans, archéologue marin réputé, conseiller aux affaires culturelles de la région Sicile dont il est originaire. Il était en route pour le compte de l’Unesco pour Nairobi, où il devait participer à un projet de recherche archéologique en mer. Il avait retrouvé plusieurs statues au large de la Sicile, et une bouteille de vin de plus de mille ans d’âge qui l’avait rendu célèbre à Vinitaly, grand rendez-vous du monde du vin à Vérone. Virginia Chimenti, 26 ans, originaire de Rome, travaillait elle pour le Programme alimentaire mondial (PAM), comme Maria Pilar Buzzetti, 30 ans, et Rosemary Bundi, Italienne d’origine africaine. Carlo Spini et sa femme Gabriella Vigiani, respectivement âgés de 75 et 74 ans, retraités, étaient engagés dans une ONG d’aide à l’Afrique, Africa Tremila, que Carlo Spini présidait. Matteo Ravasio, comptable de 52 ans, était aussi engagé avec Africa Tremila. Paolo Dieci, 58 ans, coopérant italien, présidait le Comité international pour le développement des peuples et le réseau Link 2014, regroupant 14 ONG italiennes, et se rendait souvent en Ethiopie. Il avait adopté une fille d’origine éthiopienne.

Espagne

Parmi les deux victimes espagnoles figure une jeune femme de 32 ans, coopérante d’une ONG en Ethiopie. Pilar Martínez Docampo était originaire de la petite ville de Cangas do Morrazo (Galice, nord-ouest) qui « a décrété trois jours de deuil », selon le cabinet du maire de la ville.

Slovaquie

Le député slovaque Anton Hrnko, vice-président du Parti national slovaque, a perdu sa famille. « C’est avec une infinie tristesse que j’annonce que ma chère épouse, Blanka, mon fils Martin et ma fille Michala ont péri dans la tragédie aérienne à Addis Abeba ce matin », a-t-il écrit sur Facebook.

Autriche

Trois médecins autrichiens d’une trentaine d’années étaient à bord de l’avion. « Ils se rendaient à Zanzibar pour apporter leur aide », a indiqué la ministre autrichienne des Affaires étrangères Karin Kneissl sur Twitter.

Allemagne

Une jeune allemande, Anne-Katrin Feigl, travaillant pour l’Organisation internationale pour les migrations, était en route pour suivre une formation à Nairobi, a annoncé l’OIM.

Serbie

Le Serbe Djordje Vdovic, 54 ans, qui travaillait pour le PAM, est décédé dans le crash, selon le quotidien Blic, citant sa sœur.

Russie

La banque russe Sberbank a confirmé la mort de deux de ses employés, un couple marié, Ekaterina et Alexander Polyakov, « partis en Afrique pour des vacances tragiquement interrompues ».

Irlande

Michael Ryan, un ingénieur irlandais, travaillait pour le PAM.

Royaume-Uni

Joanna Toole, 36 ans, travaillait pour l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), selon les médias. Joseph Waithaka, 55 ans, à la double nationalité britannique et kényane, avait travaillé dans un service de probation en Angleterre, avant de rentrer au Kenya en 2015. Un homme « généreux » qui « a aidé beaucoup de personnes », a témoigné son fils Ben Kuria au Hull Daily Mail.

Norvège

La Croix-Rouge norvégienne a déploré la disparition d’une employée, une Norvégienne de 28 ans, Karoline Aadland. Une trentenaire franco-britannique, Sarah Auffret, qui travaillait à Tromsø (nord de la Norvège) pour l’Association des opérateurs de croisières dans l’Arctique (AECO), se rendait à Nairobi pour discuter du nettoyage des océans, selon l’AECO.

Maroc

Un responsable du ministère marocain de l’Energie et des Mines ainsi qu’un professeur de l’université Hassan II de Casablanca ont trouvé la mort dans le crash en Ethiopie, a indiqué à l’AFP le ministre Aziz Rabbah.

Canada

D’origine nigériane, Pius Adesanmi était professeur au département d’anglais et directeur de l’institut d’études africaines de l’université Carleton d’Ottawa. Benoit-Antoine Bacon, président et vice-chancelier de l’université, a rendu hommage à une « figure marquante des études africaines et post-coloniales ». Parmi les victimes identifiées par les médias canadiens grâce aux témoignages de leurs proches : une jeune mère d’Edmonton (Alberta) d’origine somalienne, Amina Ibrahim Odowaa, et sa fille de 5 ans, Sofiya Faisal Egal Abdulkadir. Derick Lwugi, un comptable de 53 ans, fondateur d’un groupe rassemblant la communauté kenyane à Calgary (Alberta). Danielle Moore, 24 ans, une jeune militante écologiste habitant Winnipeg (Manitoba), qui s’était réjouie sur Facebook d’avoir été invitée à l’Assemblée de l’ONU pour l’environnement. Peter deMarsh, président de l’International family forestry alliance (IFFA), une organisation qui dit représenter 25 millions de propriétaires de forêts dans le monde et milite pour la durabilité. Et Jessica Hyba, du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), selon Radio Canada citant ses amis sur Facebook.

Kenya

Avec 32 victimes, le Kenya est sans surprise le pays le plus endeuillé. Cedric Asiavugwa, étudiant kenyan en droit à l’université de Georgetown à Washington, rentrait après le décès d’une proche, selon le site géré par les étudiants de l’université, Georgetown Voice. Il a œuvré dans divers domaines liés à la justice sociale en Afrique de l’Est, siégé au conseil d’administration d’une école kenyane pour orphelins du sida, et a été rédacteur en chef de Chiedza, une revue sur les problèmes du Sud. Il a été scolastique (séminariste jésuite) pendant huit ans.

En plus des personnes engagées sur ces thématiques, les Etats-Unis déplorent la mort de huit ressortissants, tout comme la Chine. L’Ethiopie a elle même perdu neuf ressortissants.


Le Parisien / AFP
463 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Wa Yesu | XSS4N4Z - posté le 13.03.2019 à 11:05

We are very sorry for such tragedy!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Les Libanais manifestent contre le mariage précoce