mediacongo.net - Actualités - Gouvernement : zéro poste aux violateurs des Droits humains demande Amnesty International



Retour Politique

Gouvernement : zéro poste aux violateurs des Droits humains demande Amnesty International

Gouvernement : zéro poste aux violateurs des Droits humains demande Amnesty International 2019-05-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/13-19/tshisekedi_signe_19_000.jpg -

Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République

Amnesty International invite le Président Félix Tshisekedi à s’assurer qu’aucun membre de son gouvernement n’est soupçonné d’atteintes aux libertés humaines

Amnesty International invite dans un communiqué le Président Félix Tshisekedi à veiller à ce qu’il n’y ait pas de place dans son gouvernement pour des personnes soupçonnées d’atteintes aux droits humains et que tout complice présumé de tels crimes soit immédiatement soumis à une enquête.

Pour la directrice du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs à Amnesty International, le parlement et les autres institutions pertinentes doivent vérifier minutieusement les antécédents de toute personne pressentie pour un poste dans la fonction publique afin d’écarter les responsables présumés de crimes relatifs aux droits humains au regard du droit national et international, en attendant l’issue des enquêtes et des procès qui les concernent. Joan Nyanyuki exhorte le Président Félix Tshisekedi à se montrer plus ambitieux et à exiger que toute personne qu’il nomme dans la fonction publique s’engage au préalable à faire respecter et à protéger les droits humains.

 « Le nouveau Président a été l’instigateur de changements positifs depuis son arrivée au pouvoir en janvier, notamment la libération de détenus, la fin de l’interdiction des manifestations et des rassemblements politiques, et l’autorisation de retour accordée aux dirigeants de l’opposition en exil », reconnait la directrice du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs à Amnesty International, dans le communiqué émis lundi.

Nettoyage dans l’administration

« Néanmoins, il ne doit pas nommer de personnes soupçonnées d’avoir participé à des atteintes aux droits humains dans son gouvernement ni dans une quelconque institution, y compris l’armée, la police et les services de renseignements, car elles tenteraient probablement d’entraver ou de couvrir les enquêtes sur leur rôle dans ces crimes », conseille –t-elle.

Pour Amnesty International, la RDC a cruellement besoin de dirigeants qui non seulement respectent les lois du pays, mais aussi s’efforcent de faire en sorte que le pays remplisse ses obligations au regard du droit international, en particulier en ce qui concerne les droits humains, les interventions humanitaires et les personnes réfugiées.

« Il faut que le président Félix Tshisekedi se montre plus ambitieux et exige que toute personne qu’il nomme dans la fonction publique s’engage au préalable à faire respecter et à protéger les droits humains. Il devra ensuite les amener à rendre des comptes en cas de manquement », a déclaré Joan Nyanyuki.

Amnesty International demande que toute personne soupçonnée d’être responsable ou complice d’atteintes aux droits humains soit soumise à une enquête et amenée à rendre des comptes.  « La population congolaise veut la justice et la redevabilité pour les infractions passées. Elle veut que toutes les personnes soupçonnées d’atteintes aux droits humains y compris les membres de l’ancien gouvernement, les militaires, les policiers et les agents du renseignement soient amenées à rendre des comptes », a déclaré Joan Nyanyuki.

GKM
La Tempête des Tropiques / MCP, via mediacongo.net
2841 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

JEAN GIVET | KAQC9XB - posté le 16.05.2019 à 08:59

Pourquoi l'homme cherche toujours à donner à notre grand pays/continent des leçons ? Qu'ils expliquent d'abord à celui qui tergiverse dans les relations avec la Chine et l'Iran le bien fondé de respecter certaines règles.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 16.05.2019 à 07:58

Mampuya | GFNVXBG, Je disais toujours que tous ces anciens Mobutistes qui avaient echaper et sont renter's avec Hypolite kanambe etaient trop stupides, ils n'avaient pas tire's une lecon et aujourd'hui ils finiront par payer. Il n y a jamais de crimes sans punition. Je le dis encore, Hypolite Kanambe finira en prison avec sa bande des mediocres. Quand A Felix Trichekedi, tu es quell genre de president ?? Tout le monde te dirige, tout le monde te dit quoi faire. Tu flotes comme un drapeau, le vent te dirige. PANTIN.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 15.05.2019 à 20:55

Pourquoi l'Amanesty ne forme pas notre gvt.? pourquoi pas le gvt.des USA ? j'ai des doutes qu ce JOAN Nyanyuki sait que veut dire droit de l'homme.

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
christwinner MULUMBA | G4QKLLB - posté le 15.05.2019 à 19:39

à mon humble avis, se concentrer pour le moment à poursuivre tout ce monde là serait une perte de temps ,car nous sommes tous sans ignorés que en commençant par l'ancien président et tout son gouvernement, tous sont coupables par rapport aux bévues commises alors la grande question reste celle de savoir si Félix aurait aussi le courage et la possibilité d'ordonner une enquête contre Kabila?? voilà pourquoi, le mieux à faire pour le moment c'est de nous concentrer à la sortie d'un nouveau gouvernement et veiller à ce que ces nouveaux ministres puissent travailler dans la crainte des sanctions maintenant que de vouloir toujours revenir au passé. cela nous freine.

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 15.05.2019 à 18:29

Tshisekedi a LE 19/02 ordonné l’annulation du contrat «léonin» conconcté par OKUNJIMin de PTNTIC ,contrat déséquilibré attribué à la société AGI qui dépouillait l’Etat de ses revenus.Si ce contrat dépouillait la RDC,"c'est car via commissions OCCULTES, 60 Millions de dollars ont été payés à OKUNJI par AGI .De cette cagnote malsaine 500.000 dollars à chacun des juges de la Cour Constitutionnelle, bien connus comme des corrompus, bref 500.000$ à chacun de la part de OKUNJI ont suffi pour que OKUNDJI obtienne TOU

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 15.05.2019 à 18:21

Tshisekedi a LE 19/02 ordonné l’annulation du contrat «léonin» conconcté par Le Min de PTNTIC ,contrat déséquilibré attribué à la société AGI qui dépouillait l’Etat de ses revenus.Si ce contrat dépouillait la RDC,"c'est car via commissions OCCULTES, 60 Millions de dollars ont été payés à OKUNJI par AGI .De cette cagnote malsaine 500.000 dollars à chacun des juges de la Cour Constitutionnelle, bien connus comme des corrompus, bref 500.000$ à chacun de la part de OKUNJI ont suffi pour que OKUNDJI obtinne TOUT...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 15.05.2019 à 17:56

ALORS AVEC CES ORIENTATIONS TOUS LE FONCTIONNAIRES VENANT DU FCC DEHORS DU GOUVERNEMENT FATSHI.

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Gouvernement Ilunga : mauvais signal du FCC

Politique ..,

Formation du gouvernement : empoignades autour du partage de deux ministères régaliens

Politique ..,

Formation du gouvernement : CACH à l’origine du blocage (Serge Kadima)

Politique ..,

Gouvernement, FCC-CACH : les points d'achoppement à l'épreuve de la médiation du président...

Politique ..,