mediacongo.net - Actualités - Après les tensions, le FCC et CACH appellent au calme



Retour Politique

Après les tensions, le FCC et CACH appellent au calme

Après les tensions, le FCC et CACH appellent au calme 2019-06-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/kabuya_gentiny_19_0214.jpg -

Au lendemain d’une nouvelle journée de tensions à Kinshasa entre partisans de l’UDPS de Félix Tshisekedi et ceux du PPRD de Joseph Kabila, des représentants des deux coalitions FCC (pro-Kabila) et Cach (pro-Tshisekedi) se sont retrouvés ce jeudi 13 juin autour du gouverneur de la ville-province de Kinshasa. Ils ont réaffirmé leur volonté de travailler ensemble pour conduire le pays et former un gouvernement, et appelé leurs militants à l’apaisement.

C’est le secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, qui a pris la parole à l’issue de la rencontre organisée chez le gouverneur. Une déclaration faite au nom des participants des deux coalitions. « L’objectif principal de notre réunion était de lancer l’appel au calme. La coalition entre le FCC et Cach reste toujours d’actualité et nous sommes ensemble. Ce qui est arrivé ces trois derniers jours n’est qu’un incident de parcours », a-t-il assuré.

Un peu plus tôt dans la journée, même discours d’apaisement, chez Patrick Nkanga, rapporteur du bureau politique du PPRD de Joseph Kabila. La veille déjà, il avait appelé à la désescalade. Pour lui, en dépit de la défiance affichée par une partie des militants des deux camps, ce qui compte c’est la volonté exprimée au plus haut niveau de ne pas rompre la coalition. « Il y a eu un malentendu, il y a eu des actes politiques qui peuvent donner l’impression qu’il y a eu des petits couacs. Mais il n’y a pas de volonté manifeste au niveau des structures politiques de rompre la coalition, a-t-il insisté. Elle tient parce qu’au plus haut niveau, le contact est maintenu et les actes politiques majeurs pour solidifier la coalition sont là ».

Dans le contexte troublé de ce début de semaine, la reprise des négociations entre Cach et le FCC pour la formation du gouvernement souhaitée dimanche 9 juin par l’actuel et l’ancien président a été retardée. Mais ce jeudi soir, ces négociations ont enfin repris, avec l’objectif, assure l’un des participants, d’aboutir « au plus vite ».


RFI / MCP, via mediacongo.net
8329 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

ABON!!! | ZB5GMJH - posté le 15.06.2019 à 09:10

Ces actes montrent que le nationalisme a échoué, à qui profite ce nationalisme du Congo. Congolais, congolaise pouvons-nous encore espérer dans le nationalisme ? Non, non, le Congo doit être divisé en 4 pays indépendants.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Congo | TP15TUK - posté le 14.06.2019 à 13:06

Kabuya le dit si bien: "qu’au plus haut niveau, le contact est maintenu et les actes politiques majeurs pour solidifier la coalition sont là". Vraiment! Eux au plus haut niveau vont devenir des nouveaux riches du pays grâce à l'accord secret signé. Mais la base ignore tout et est utilisée comme marchepieds. C'est ce que la base de l'UDPS ne comprend pas encore. Pour renier la signature de Genève, on disait la base ne veut pas. Maintenant que la base demande la rupture de l'accord, on ne l'écoute plus, mais plutôt on la demande de se calmer, pour se servir d'elle. UDPS bo lamuka. Vos dirigeants deviendront des barons d'ici peu de temps, et la base restera toujours moisir à la...

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Hama | GNWEEAX - posté le 14.06.2019 à 10:06

Ce monsieur sur la photo, costume bleu, cravate rouge, Augustin Kabuya, avait déclaré il y a peu que les militants Udps sont disciplinés et non violents. Qui ont cassé les sièges Pprd à Kinshasa, Kisangani, Lubumbashi, Mbujimayi, Kananga, etc? Et qu'est-ce qu'il est allé faire chez Gentiny Ngobila? C'est un ignoble menteur, ce Kabuya. C'est même quoi son niveau d'étude?

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 14.06.2019 à 09:50

vous avez interet à bien gerer

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
chunks | Z28NX2R - posté le 14.06.2019 à 09:19

qu'ils nous donnent le gouvernement car si ce dernier etait en cours de fonctionnement , tout cela ne pouvait pas arriver car les putins de deputés du fcc auraient pu reflechir sur leurs propos avant de parler des betises sur le president de rdc. Gare à eux car nous connaissons leurs maisons trop bien

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 14.06.2019 à 09:15

tout ceci vient de l'UDPS en vue de formation du gouvernement ,il cherche juste a obtenir plus des ministères par le chantage et les désordres organisés,qu'il se méfie quand meme ils ont l'exemple du Venezuela ,Guiado n'as pas reçue de renversé MADURO malgré l'appuie des occidentaux des USA et de TRUMP en personne,si les extrémistes de l'UDPS pensent que Kabila et le FCC vont ses laisser faire alors FELIX sera destitué et nous retournerons encore en arrière d'autres élections dans 10 ans ou pas et les occidentaux et les USA ne feront rien comme au Venezuela a part des déclarations, eux aussi observe l’amateurisme des opposants congolais et de l'UDPS

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Attaque de la prison de Butembo : le député Crispin Mbindule dénonce une collaboration entre l’ADF et le M23
AUTOUR DU SUJET

Le FCC s'oppose à une rencontre Diongo, Kabund et Joseph Kabila (Luhulu)

Politique ..,

« Le FCC va contraindre le pouvoir à revoir la loi électorale » (Kambere)

Politique ..,

FCC condamne la décision « injuste et irrégulière » et promet d’user de toutes les voies...

Politique ..,

Invalidation de 5 députés pour absentéisme : Jaynet Kabila dénonce les « violations » de la...

Politique ..,