mediacongo.net - Actualités - Ebola : vol du matériel de prévention à Kisangani



Retour Santé

Ebola : vol du matériel de prévention à Kisangani

Ebola : vol du matériel de prévention à Kisangani 2019-08-09
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/05-11/ebola_agents_19_000.jpg -

Du matériel de prévention contre le virus Ebola a été volé à Kisangani, grande ville du nord-est de la République démocratique du Congo, affaiblissant sérieusement les capacités des équipes sanitaires, a-t-on appris vendredi auprès des services de santé locaux.

“Nous avons perdu un thermoflash. Il a été volé, il n’y a plus de trace d’une importante quantité de chlore et des flacons de vaccin contre la fièvre jaune. Toutes nos données statistiques sur la prévention d’Ebola sont aussi perdues”, a déclaré à l’AFP le Dr Paulin Muteba, coordonnateur du programme national d’hygiène de la province de la Tshopo (nord-est) à Kisangani.

Le thermoflash permet de prendre la température sans contact, premier pas dans la détection d’une éventuelle présence de la maladie.

Ce matériel a disparu mardi lors d’une opération d‘évacuation forcée de ce service de l’État congolais d’un bâtiment qu’il occupait, sur une décision de justice.

“Nous n’avions que neuf thermoflashs, dont un en panne et un volé. Avec un thermoflash, on ne peut pas contrôler plus de 15.000 passagers qui viennent d’Ituri parce qu’au delà de 20.000 personnes contrôlées, les résultats sont biaisés”, a expliqué le Dr Muteba.

Prévention perturbée

“Cette situation va aussi perturber les activités de prévention à l’aéroport de Kisangani”, a ajouté le médecin : “sans chlore qu’on mélange à l’eau, des passagers ne vont plus se laver les mains et on ne peut plus désinfecter des véhicules en provenance de Bunia en Ituri”.

La région de l’Ituri est marginalement touchée par l‘épidémie d’Ebola déclarée en août dernier à Beni, dans la province voisine du Nord-Kivu.

Situé à 480 km à l’ouest de Beni, Kisangani, capitale de la province de la Tshopo, est un important carrefour commercial de plus de 1,6 million d’habitants.

Elle entretient d’importants échanges avec la province voisine d’Ituri et le territoire de Beni, l‘épicentre de l‘épidémie d’Ebola dans le Nord-Kivu (est).

Une éventuelle propagation de l‘épidémie de fièvre hémorragique à de grands centres urbains densément peuplés et au-delà des frontières de la RDC lui donnerait une nouvelle dimension.


AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
1179 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 11.08.2019 à 17:25

C'EST DRÔLE, VRAIMENT.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Dieudonné BOKUWA FALAY | 6HBWCU7 - posté le 10.08.2019 à 10:41

C'est vraiment très regrettable, cette situation... Chose grave encore, l'Etat congolais qui déloge un de ses services de si grande importance pour la société et la population entière. C'est alors un danger que courent les populations de toute la province et qui peut en être responsable?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.08.2019 à 23:15

Quelle genre de justice est ce d'ordonner l'évacuation des lieux en desodre à un service aussi vital pour tout le monde y compris même ces mêmes gens de la justice? Qu'est ce qui se passe dans ce pays???

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 09.08.2019 à 20:00

Si les gens font ca, c'est que la population n'a plus confiance en ses vaccins! C'est la tout le probleme! Il faut recreer cette confiance! Entre la population, et lecorps medical soignant. Sinon, la population ne pourra plus! Accepter de se faire soigner... Ou meme et surtout, de se faire vacciner! Les autorites congolaises doivent donner des garanties, du pourquoi de toutes ces epidemies et leurs recrudescences!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | LUDGPAQ - posté le 09.08.2019 à 18:40

INCOPREHENSIBLE

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Russie : explosion dans un laboratoire qui contenait la variole et Ebola

Santé ..,

Ebola : la Tanzanie dément toute présence du virus en son sein

Afrique .., Dar-es-salam, Tanzanie

3.131 cas d’Ebola dont 2.098 décès et 960 guérissons notifiés depuis le début de...

Santé ..,

Ebola : six malades guéris et sortis lundi des CTE au Nord-Kivu

Santé ..,