mediacongo.net - Actualités - A fin Août, les indicateurs du cadre macroéconomique affichent une relative stabilité



Retour Economie

A fin Août, les indicateurs du cadre macroéconomique affichent une relative stabilité

A fin Août, les indicateurs du cadre macroéconomique affichent une relative stabilité 2019-09-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/23-29/mutombo_deogratias_bcc_19_0217.jpg -

Deogratias Mutombo Mwana Nyembo (Gouverneur de la Banque centrale du Congo)

Le cadre macroéconomique n’affiche aucune crainte à ce jour, selon les statistiques de la Banque centrale du Congo (BCC). C’est ce qu’a affirmé le gouverneur de la BCC et président du Comité de politique monétaire, Deogratias Mutombo Mwana Nyembo, au cours d’une conférence de presse qu’il a tenue à l’issue de la 8ème réunion ordinaire du comité de politique monétaire (CPM).

« Dans un contexte caractérisé par une relative stabilité macroéconomique, conjuguée à l'absence des risques majeurs pouvant influencer négativement le cadre macroéconomique à court terme, le comité de politique monétaire a décidé de maintenir inchangés les dispositifs actuels de la politique monétaire. Ainsi, le taux directeur demeure à 9,0 % », a affirmé Deogratias Mutombo.

Selon lui, « les estimations sur base des données à fin juin renseignent un taux de croissance du PIB de 5,1 %, contre une prévision initiale de 5,9 % et une réalisation de 5,8 % en 2018. Ce décrochage est expliqué principalement par le ralentissement attendu des activités dans les industries extractives ».

Notons qu’en dépit d'un léger fléchissement du solde globale de leurs opinions, lequel s'est établi à +11,5 % au mois d'août 2019 après avoir atteint +14,9 % le mois précédent, les chefs d'entreprises demeurent globalement confiants quant à l'évolution de la conjoncture économique à court terme.

Sur le marché des biens et services, une légère accélération du rythme de formation des prix intérieurs a été observée en aout 2019, comme l'atteste le taux d'inflation mensuel de 0,36 % contre 0,25 % noté le mois précédent. A fin décembre 2019, il est attendu, toutes choses restant égales par ailleurs, une inflation de 4,08 % face à un objectif d'inflation de 7,0 % à moyen terme.

L'analyse des finances publiques révèle un déficit de 245,9 milliards de CDF au mois d'août 2019, après un excédent de 92,3 milliards réalisé en juillet. En cumul annuel, le solde des opérations financières de l'Etat affiche un déficit de 282,5 milliards de CDF.

Sur le marché des changes, le CPM a noté la persistance de la relative stabilité de la monnaie nationale sur les deux segments du marché. En effet, en rythme mensuel, le franc congolais s'est légèrement déprécié de 0,23 % et 0,12 %, respectivement à l'interbancaire et au parallèle, le taux de change s'étant situé à 1.653,96 CDF et 1.678,33 CDF le dollar américain. En rythme annuel, la monnaie nationale s'est dépréciée de 1,11 % et 0,20 % à fin août 2019, respectivement à l'interbancaire et au parallèle.

Pour ce qui est des réserves de change, il a été noté une utilisation des devises au mois d'août 2019 de 95,3 millions de USD, ramenant le niveau des réserves à 938,55 millions, soit près de 4 semaines d'importations des biens et services.

Concernant la situation monétaire, il est fait état d'une dilatation de la base monétaire de 97,3 milliards de CDF au mois d'août, la situant à 2.971,6 milliards. Cet accroissement est essentiellement impulsé par l'accroissement du crédit net à l'Etat. L'encours du Bon BCC s'est établi à 56,0 milliards de CDF, dégageant une ponction mensuelle et annuelle de 4,5 milliards et 13,5 milliards respectivement.

Les coefficients de la réserve obligatoire sur les dépôts en devises à vue et à terme sont maintenus respectivement à 13,0 % et 12,0 % et ceux pour les dépôts en monnaie nationale à vue et à terme à 2,0 % et a %. Le Bon BCC sera éventuellement utilisé pour la régulation de la liquidité.
Le CPM encourage le gouvernement à poursuivre avec une gestion saine des finances publiques, en vue de préserver la stabilité du cadre macroéconomique.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
761 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Le Chef de l’Etat Joseph Kabila préside la réunion de l’équipe économique du gouvernement
AUTOUR DU SUJET

Adjudications aux bons du Trésor : dix soumissionnaires, 13 milliards FC servis

Economie ..,

La BCC lance les adjudications pour les souscriptions aux bons du trésor

Economie ..,

Le gouvernement Ilunkamba se prépare à lancer les bons du trésor

Economie ..,

Offres d'emploi: La Banque Centrale démasque des faussaires sur internet

Sur le net ..,