mediacongo.net - Actualités - Ce médicament gabonais peut-il vraiment guérir du Sida ?



Retour Santé

Ce médicament gabonais peut-il vraiment guérir du Sida ?

Ce médicament gabonais peut-il vraiment guérir du Sida ? 2019-11-19
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/11-nov/18-24/immunorex_dm28_medicament_gueri_le_sida_19_000.jpg Libreville, Gabon-

Immunorex DM28

Oeuvre du professeur Donatien Mavoungou du Gabon, l’Immunorex DM28 aurait la particularité de guérir du Sida. Mais le médicament ne fait toujours pas l’unanimité.

L’annonce est du site local gabonactu.com. Il indique que c’est le chercheur lui-même qui aurait donné l’information. « N’ayez plus honte du VIH/Sida. Désormais il existe un traitement définitif. Le VIH n’est plus une fatalité le traitement du VIH/Sida est disponible », déclare le professeur Mavoungou fondateur de l’Immunorex DM28.

L’organe en ligne ajoute que le produit aurait été approuvé par des laboratoires canadiens et serait capable de guérir du Sida en 18 ou 30 jours pourvu que le patient s’abstienne d’alcool, du tabac et de rapports sexuels non protégés durant le traitement.

Si le médecin gabonais spécialiste de maladies infectieuses jouit d’une bonne réputation dans le monde (il est récipiendaire de nombreux prix dont The Blue Ribbon et l’Award du GlaxoSmithKline), l’Immunorex DM28 peine, depuis sa mise sur le marché en 2017, à faire l’unanimité au sein du gotha scientifique planétaire.

Qualifié de faux médicament par des revues scientifiques de l’Occident, l’Immunorex DM28 est en effet la cible de ce que des observateurs appellent « entreprise de diabolisation de l’Immunorex DM28 ».

Et suite à des alertes de l’ONUSIDA, certains gouvernements dont celui de RDC (2017) avaient été obligés de suspendre la commercialisation du médicament dans leurs pays.

Ce qui n’est pas sans rappeler l‘échec subi dans les années 1980 par le MM1 des professeurs Lurhuma du Zaïre (actuelle RDC) et Ahmed Shafik d‘Égypte.

Il y a aussi qu’aujourd’hui dans plusieurs villes d’Afrique, il n’est pas rare de voir des enseignes commerciales de spécialistes de médecine traditionnelle prétendant soigner « toutes les maladies »,… Y compris le Sida. Ce, à la barbe des pouvoirs publics laissant ainsi les populations naïves à la merci de ces vendeurs d’illusions.

Toutefois, depuis la découverte du virus en 1983 par l‘équipe du professeur Montagnier, deux séropositifs auraient déjà recouvré « définitivement » leur santé. Il s’agit de l’Américain Timothy Brown en 2007 et un autre cette année qui a cependant choisi de rester dans l’anonymat.

John Ndinga Ngoma
Africanews / MCP, via mediacongo.net
3380 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Olathoun | SOWUUAJ - posté le 20.11.2019 à 13:39

Ajouter moi sur whatsapp pour tout vos problèmes spirituel, je reçoit chez moi ou je fais le travail à distance aussi: +22998434999

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Yukor | AXQNA21 - posté le 20.11.2019 à 07:09

Les occidentaux prennent les africains pour leurs pantins et enfants eternels. Il faudra les chefs d'Etats et de gouvernements africains doivent prendre leurs responsabilitE face a l'hegemonie occidentale meme dans la science. Ils doivent creer leurs propres systems et norms scientifiques en matiere de santE et danas tous les domaines de la vie. Nos institutions de recherches scientifiques devront engager les erudits eprouvEs afin de nous imposer face a l'homologuation de normes.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Chantal | H1KV1WC - posté le 19.11.2019 à 21:38

Ce médicament pourrait guerrier, ci ce pour un occidentaux il n'aurai pas de polémique

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Gabon : reprise du dialogue politique avec l'Union européenne

Afrique .., Libreville, Gabon

Gabon : Ali Bongo promet d'accélérer les réformes "jusqu'au bout" de sa "mission"

Afrique .., Libreville, Gabon

"Examens médicaux de routine" à Londres pour le président gabonais (présidence)

Afrique ..,

Gabon : la Cour d'appel se dessaisit de la demande d'expertise sur la santé du président Bongo

Afrique .., Libreville, Gabon