mediacongo.net - Actualités - Dissolution de l’Assemblée nationale: Le Prof. Nyaluma espère que la menace va amener le FCC à « être un peu plus sage »



Retour Politique

Dissolution de l’Assemblée nationale: Le Prof. Nyaluma espère que la menace va amener le FCC à « être un peu plus sage »

Dissolution de l’Assemblée nationale: Le Prof. Nyaluma espère que la menace va amener le FCC à « être un peu plus sage » 2020-01-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/1-janvier/20-26/nyaluma-arnold-prof-droit-administrative-universite-catholique-de-bukavu.jpg -

Au cours d’une interview accordée à Laprunelleverte.info, le professeur droit administratif de l’Université Catholique de Bukavu, Arnold Nyaluma, pense espère que l’éventualité de dissolution de l’Assemblée nationale évoquée par le Président Tshisekedi va amener les sociétaires du Front Commun pour le Congo à « être un peu plus sage ».

Soutenant qu’il est possible pour le président de la République de dissoudre sans attendre un quelconque avis venant des autres institutions, Nyaluma pense que Tshisekedi n’ira pas jusqu’à ce niveau mais il s’agit d’un avertissement qu’il considère comme « Un début d’émancipation du Chef de l’Etat » en fonction vis-à-vis de la famille politique de Joseph Kabila.

Menace pour «  assagir Le FCC »

« Dans le contexte actuel ou l’opinion dans son ensemble croit que Tshisekedi est de bonne foi, mais qu’il est bloqué par le FCC, si l’Assemblée Nationale est dissoute, c’est sûr que les députés avec une Ceni remodelée, seront pour la plupart du côté du « CACH ». Ce qui fait que le FCC, pour l’instant où Tshisekedi a encore une certaine légitimité, ne voudrait pas aller jusqu’à la dissolution de l’Assemblée Nationale .On peut donc espérer que cette menace va les amener à être un peu plus sage. Et donc, je ne pense pas qu’il y aura dissolution de l’Assemblée nationale mais je lis en cela, un début d’émancipation du Chef de l’Etat, puisque aussi, il y en a qui croit qu’il n’est pas assez courageux, qu’il n’arrive pas à s’émanciper de tous ces pièges tendus par les Kabiliste », tranche Nyaluma.

Et de rappeler que l’article 148 prévoit une hypothèse ou l’Assemblée nationale peut être dissoute que lorsqu’il y a crise persistante. « C’est lorsqu’il y a crise une crise persistante entre le gouvernement et l’Assemblée Nationale. Est-ce que le gouvernement ici c’est le gouvernement du premier ministre, et donc qui incarne plus ou moins la survivance du FCC ? On doit rappeler ici que le président de la République est le chef de l’Exécutif et le premier ministre lui-même est sous le commandement du Chef de l’Etat. S’il s’avère donc que le programme que le chef de l’Etat a imprimé au gouvernement est torpillé par certains membres du gouvernement ou par le gouvernement, c’est-à-dire le Premier Ministre et ses acteurs, on peut constater effectivement qu’il y a là une crise persistante », indique le professeur Nyaluma.

Une consultation reste une consultation

Pour cet enseignant de droit à l’Université Catholique de Bukavu, même si la Constitution prévoit qu’il faut consulter les présidents de deux chambres du parlement et le premier ministre, le président n’est pas obligé de suivre leurs points de vue.

« La seconde main c’est de dire, la Constitution prévoit qu’il doit le faire après consultation du premier ministre, du président de l’Assemblée Nationale et du Sénat. Ici, la question c’est de dire quelle est la portée de ce pouvoir de consultation. Il faut dire qu’une consultation reste une consultation. Ça aurait été différent si la Constitution disait après avis conforme de ces autorités. Mais parce qu’ici il s’agit d’une consultation, c’est prendre leur point de vue qu’il peut suivre ou ne pas suivre. Puisque c’est à lui seul que revient le pouvoir de dissoudre l’Assemblée Nationale », explique-t-il.

Néanmoins, pour Nyaluma, la dissolution de l’Assemblée nationale peut être un échec ou une réussite. Lorsqu’elle réussit, elle donne un élan au développement et à l’exécution du programme du chef de l’exécutif mais elle peut aussi échouer en ne donnant pas une majorité confortable.

« Sur le plan politique, la dissolution du parlement a toujours été un acte je vais dire suicidaire qui peut réussir ou échouer. On l’a vu avec le premier ministre actuel de la grande Bretagne. Apres la dissolution de l’Assemblée Nationale, il a eu finalement une majorité parlementaire consolidée alors que son prédécesseur Theresa May, après la dissolution de l’Assemblée, a eu une majorité effritée », conseille Nyaluma.

Cependant, il espère qu’il n’y aura pas dissolution de l’Assemblée nationale mais plutôt que cette menace amènera le camp du FCC à être plus sage. « Dans le contexte actuel ou l’opinion dans son ensemble croit que Tshisekedi est de bonne foi, mais qu’il est bloqué par le FCC, si l’Assemblée Nationale est dissoute, c’est sûr que les députés avec une Ceni remodelée, seront pour la plupart du côté du "CACH". Ce qui fait que le FCC, pour l’instant où Tshisekedi a encore une certaine légitimité, ne voudrait pas aller jusqu’à la dissolution de l’Assemblée Nationale. On peut donc espérer que cette menace va les amener à être un peu plus sage. Et donc, je ne pense pas qu’il y aura dissolution de l’Assemblée nationale mais je lis en cela un début d’émancipation du Chef de l’Etat, puisque aussi, il y en a qui croit qu’il n’est pas assez courageux, qu’il n’arrive pas à s’émanciper de tous ces pièges tendus par les Kabiliste. »

Pour rappel, les réactions sont venues de tous les côtés après la dernière adresse du Président Tshisekedi à la diaspora Congolaise à Londres. Félix Tshisekedi qui disait ne pas souhaité la dissolution de l’Assemblée Nationale a néanmoins laissé entendre qu’il pourrait arriver à ce point si on l’y contraignait.

Jeanine Mabunda, la Présidente de l’Assemblée Nationale a brandit la menace de destitution du Chef de l’Etat pour « haute trahison ». Elle estimait par ailleurs que pour l’instant, aucune crise n’est à signaler entre institution de la République.

Jean-Luc M.
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
4340 suivent la conversation
25 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Le peuple gagne toujours | NAHAA1I - posté le 24.01.2020 à 19:36

Merci professeur pour cet éclaircissement. Votre lecture me semble depassionnée et sensée.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KATU | JY4LJDR - posté le 24.01.2020 à 16:11

Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.01.2020 à 11:32 Un muluba n'est pas, ne peut faire l'unanimité du pays... Mampuya vraiment je plains ta mediocité et ton tribalisme...le luba c'est un peuple pas un individu.yango ozalaka wapi na poto?ozua mukanda derriere une fausse histoire oliaka mbongo ya social ya mundele et ca te monte à la tete c prq tu es tjrs en ligne entrain d'insulter.. tribaliste rt aigri tu n'as pas le moindre respect pour les autres j'aimerai bien voir à quoi tu ressemble sorry que je ne peux pas

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 11:42

Le diplôme n'est pas le papier qui vous est donné même après avoir reprit de classe plusieurs fois, mais le diplôme est dans les œuvres. Jésus n'avait pas un Doctorat mais on peut aujourd'hui lui donner le plus grand diplôme qui existe. Je connais beaucoup d'intellectuels qui ont encore l'injure dans la bouche, qui sont malhonnête comme tout et sans contrôle aucun. Par contre je connais beaucoup de gens qui ont fait l’école de la vie et qui commandent beaucoup de respect.Je connais aussi beaucoup de gens a qui il a fallu juste un peu de connaissances modernes pour se hisser au rang des milliardaires!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.01.2020 à 11:32

Le peuple britanique a tranché sur un problème. Les élections en RU étaient devenues un referendum pour ou contre Brexit. Aujourdd'ui, Borris est attendue au tournant pour ses promesses de bien etre sociale, après le Brexit. Le peuple britanique sait que veut dire etre laburiste, ou etre conservateur. Le peuple congolais vit des promesses depuis l'indépendance. Meme la CENI réformée le CACH ne va pas gagner. Un muluba n'est pas, ne peut faire l'unanimité du pays.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.01.2020 à 11:23

Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.01.2020 à 11:19 CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 24.01.2020 à 03:06 La consulatation est contraignante. Immaginez un médecin qui soigne un malade sans le consulter, l'examiner. Il y'aura du desastre pour le médecin et le malade.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 11:13

Un homme crée sa propre réalité par ses croyances, ses pensées et ce qu'il prononce et prêche. C'est cela la loi divine qui permet à l'homme de créer. Mais maintenant je ne sais pas ce que le Congolais se crée avec son pessimisme maladif, sa critique facile et un mauvais esprit envers les autres. Les Congolais semblent être le seul peuple au monde à avoir difficile à encourager son prochain et même ses propres enfants. Le développement du Congo passera par un changement de mentalité.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 11:11

Voila la vraie lecture de la Constitution et de la situation et la plus claire. Coup de chapeau professeur Nyaluma!

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.01.2020 à 11:07

. La RDC a un régime semi présidentiel, avec ses règles , pas un régime présidentiel, pas meme un royaume. Personne ne dit que Tshilombo ne peut dissoudre l'Assemblee, et il ne peut le faire sans accords, du premier minitre qui devrait etre le démendeur, et les 2 présidents des Assemblées. Tout le monde peut etre Mèdecin, Igénieur, Agrnome, ...mais il faut passer par les études. De meme un Président de la RDC, doit passer par une voie obbligée point et trait. Avec Tshilombo on a des sauts des moutons , saut des lois, des sauts de ceci ou cela.

Non 4
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 24.01.2020 à 10:06

Ça va chauffer dans un avenir proche ! 2020 nous réserve donc des bonnes surprises. Pendant ce temps, nous, ensemble pour la République attendons avec patience 2023 pour libérer définitivement le pays.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 24.01.2020 à 09:50

Ca me rapelle d'une histoire de la bible (JUGES6:31) " Gedeon detruit l'altar de Baal, le matin les talibans de Baal viennent rechrcher Gedeon pour le tuer, alors le pere de Gedeon dit si Baal est dieu qu'il combatte pour lui meme, pourquoi vous combattez pour lui ??? Laissez la president de l'AN tranquil, que Trichekedi entant que "president" s'il l'est, fasse quelque chose kiekiekiekiekie TRICHER N'EST PAS BON.

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KATU | JY4LJDR - posté le 24.01.2020 à 09:21

Lanceur d'alerte | WUSQ2J3 - posté le 23.01.2020 à 23:35 vs etes du FCC ou proche du FCC...vraiment vs ne voyez pas de crise au pays vs???? bon peut etre que vs vivez sur mars pcq sur terre tt le monde qui s'y interesse voit bien que le crise et sait qui active en ajoutant du bois au grand feu pour qu'il ne s'eteigne pas.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 24.01.2020 à 09:08

Faux professeur. Quand la constitution utilise déjà un mot SVP, ça devient contraignant.Le législateur poursuit ( recherche) quelque chose en insinuant cette consultation dans cette article; ce n'est pas pour embellir la page. SVP, Ne trompez pas les gens avec votre faux savoir.Laissez la cour constitutionnelle faire interprétation et non pas vous, pauvre professeur fanatique.

Non 10
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congo my Home | EBYZS4W - posté le 24.01.2020 à 08:24

Fatshi ne peut rien dissoudre, sinon celui qui sera dissout. Et comment Fera-t-il pour les provinces qui sont dirigés par le FCC. Prof., arrêtez de tromper le Président nommé.Son créateur Raîs le tient à l'oeil et l'attend au tournant dans son silence.Raîs alenda, bakokoka ye te.Franchement.

Non 9
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 24.01.2020 à 08:23

Nous passons notre temps pour rien, il n y aura pas dissolution de l'AN. Soyons honnetes et serieux envers nous meme, Faison face A la verite' ou realite', c'est pas la premiere fois que Trichekedi menace, il ne peut pas decider sans consulter son autorite' morale Hypolite Kanambe, c'est ca la verite', vouloir ou pas. Comment Jean-Mark Kabunda est devenu soudainement muet ?????? Si vous avez la reponse, vous avez aussi la reponse de la dissolution. C'est parlement debout tout ca kiekiekiekiekiekie de la Rue, des illusions.

Non 7
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo d'abord | U5W4GK2 - posté le 24.01.2020 à 08:20

Point et tiré ! Mabunda doit rentrer à l'Université Catholique de Bukavu pour faire le droit !

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 24.01.2020 à 08:09

Fatshi ne peut rien dissoudre, sinon celui qui sera dissout. Et comment Fera-t-il pour les provinces qui sont dirigés par le FCC.

Non 9
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le livre ouvert | U7NPB7H - posté le 24.01.2020 à 07:36

Merci professeur pour nous avoir éclairé sur l'impact de mot "consultation" dans l'article 148 de la constitution. A notre avis, FATSHI ne risque pas trop en mettant fin à cette AN pour se refaire une majorité confortable. Jusqu'ici, il a su démontrer que ses intentions pour le pays sont nobles. Ce qui joue en sa faveur.

Non 1
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Masakho | I7NSSXZ - posté le 24.01.2020 à 07:24

Le FCC n'est pas pour le peuple. 16.500 FC pour les Militaires et Policiers d'augmentation sur toutes les promesses que FELIX TSHITSEKEDI avait fait à ces derniers. Il faut qu'on change toutes ces têtes. Avec le FCC ça ne va pas.

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 24.01.2020 à 05:07

le fcc demeurera une épine dans la jambe de tshisekedi. la seule façon d'éviter la douleur d'une épine dans le pied, c'est soit de s'en débarrasser avec une grosse douleure éphémère soit de rester immobile ressentant la même douleur car en marchant , la douleur serait grande... Mr tshisekedi, revenez à la raison, refaites juste un sondage, vous comprendrez que les élections ont été torpillées à tous les niveaux: ces députés et sénateurs ne sont pas les vrais, vous non plus, vous savez que vous n'avez pas été élu, donc nul ne pouvant se prévaloir de sa propre turpitude, vous ne pouvez malheureusement vous débarrassez du fcc et rester président... kiekie papa...

Non 14
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bevibel | ETHQXJ8 - posté le 24.01.2020 à 02:14

Le droit constitionnel est une matière. Aujourd'hui chaque camp politique sort ses juristes. Ceux qui craignent de perdre leurs avantages et ceux qui sont contraints à une CO habitation par erreur. En tout e etat de cause une CENI refaite sans machine à voler. Le FCC est conscient que ce ne sera plus pareil. On cherche une crise mais les membres dû fcc sont borgnes. Quand on bloque l'application des mois signées par le chef de l'état n'est ce pas une crise ?

Non 2
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bevibel | ETHQXJ8 - posté le 24.01.2020 à 02:11

Le droit constitionnel est une matière. Aujourd'hui chaque camp politique sort ses juristes. Ceux qui craignent de perdre leurs avantages et ceux qui sont contraints à une CO habitation par erreur. En tout e eta

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 24.01.2020 à 01:07

Merci professeur, parce que l'arrogance des membres du FCC c'est déjà trop, ils vraiment arrogant ces malfrats, pour eux consulté les présidents de deux et le premier ministre pensent qu'ils le droit contredire la décision du président, au parlement ces ingrids cherchent à voter certaines lois pour coincer le président qui va promulguer ces lois n'est ce pas le président, ils sont tellement bête ces malfrats de FCC, bozo beta mabe

Non 1
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le katangais | BD1AYZU - posté le 24.01.2020 à 01:00

Chacun son interprétation selon son appartenance politique.

Non 16
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 24.01.2020 à 00:26

Voila la vraie lecture de la Constitution et de la situation et la plus claire. Coup de chapeau professeur Nyaluma!

Non 2
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lanceur d'alerte | WUSQ2J3 - posté le 23.01.2020 à 23:35

Je pense qu'il est irresponsable pour un Président de la République d'évoquer l'hypothese de la dissolution de l'AN en public,surtout qu'il n'ya jusque là aucune crise On ne peut pas traiter les affaires de notre pays avec le conditionnel:"Si.....alors...."

Non 42
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Franck Diongo : "l'union sacrée ne sera pas une copie de la coalition CACH-FCC"

Politique ..,

La menace de la dissolution de l’Assemblée nationale est un « chantage odieux » (Lisanga...

Politique ..,

Menace de dissolution de l'Assemblée nationale, "une simple intimidation" (FCC)

Politique ..,

Jonas Tshiombela : "La dissolution de l'Assemblée nationale n'est pas à exclure"

Politique ..,