mediacongo.net - Actualités - Félix Tshisekedi ordonne la traque de Kyungu Gédéon



Retour Provinces

Félix Tshisekedi ordonne la traque de Kyungu Gédéon

Félix Tshisekedi ordonne la traque de Kyungu Gédéon 2020-03-31
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/30-31/fatshi_gedeon_kyungu_20_02148.jpg -

Le président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo vient d'ordonner la traque et l'arrestation immédiate de Gédéon Kyungu, chef de la milice Bakata Katanga, en fuite après sa tentative insurrectionnelle manquée du dimanche 29 mars à Lubumbashi, chef lieu de la province du Haut-Katanga.

Préoccupé par la situation sécuritaire sur l'ensemble du territoire national, et particulièrement dans le Haut Katanga, le chef de l'État a réuni le conseil supérieur de la défense ce lundi 30 mars à la cité de l'Union africaine.

Le ministre de la défense nationale, le chef d'état-major général des FARDC, le conseiller spécial en matière de sécurité, le vice-Premier ministre en charge de l'intérieur, l'administrateur général de l'ANR, le DG de la DGM et le chef de la maison militaire ont pris part à cette importante réunion.

Le ministre de la défence nationale, Aimé Ngoy Mukena, a déclaré à la presse, au sortir de la réunion, que le chef de l'État leur a fait part de sa plus grande consternation à la suite de l'insécurité créée, lundi à Lubumbashi, par Kyungu Gédéon et ses miliciens, causant la mort des innocents et paisibles citoyens.

"Nous avons besoin de l'adhésion de tout le monde pour dénoncer la cachette de ce récidiviste", a-t-il souligné.

Pour le ministre de la défense, Kyungu Gédéon ne peut pas fuir deux fois et continuer à défier l'État continuellement.

Aussi, a-t-il ajouté, le chef de l'État a ordonné que soit immédiatement instituée une mission de haut niveau afin d'établir les responsabilités de tout un chacun dans cette affaire.

Par ailleurs, le ministre de la défense nationale a indiqué que le président de la république a également déploré le désordre créé ce lundi à Kinshasa par les adeptes de Ne Mwanda Nsemi, chef de la secte politico-religieuse Bundu Dia Mayala.

Le chef de l'État a ainsi ordonné que des dispositions soient prises afin que pareille situation ne se reproduise plus.

Il a déploré le fait que ces deux événements se soient déroulés dans un moment où le pays est en train de faire face à une guerre asymétrique qu'est le COVID-19, qui décime nos populations.

Le président de la république a décidé de l'envoi à Lubumbashi des responsables au plus haut niveau afin d'élucider cette affaire et d'établir les responsabilités.

Eric Wemba
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
6053 suivent la conversation
14 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 02:57

...pour notre sécurité mentale , et on veut montrer à sa femme combien on est aussi capable de faire des grandes choses mais pourtant incapable de soutenir ce semblant de lutte entamée subitement pendant même 3 mois, encore moins avec 37 ans de sacrifice lorsque tous cet effort n'est battit sur aucun idéal mais l’émotion d'un moment et prêt à tourner le dos au moindre grondement du vendre.

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 02:55

...de pencher selon les prérogatives que lui donne la Constitution, sur telle ou telle option car la notion même d'avoir un chef est pour que finalement il tranche pour une d'elle selon sa vision et surtout parque le choix est souvent unique, car en fin de compte c'est lui qui aura a rendre compte sur SON bilan de 5 ans. Nous nous comportons comme un parent qui a consommé sa vie et qui veut vivre la vie de son enfant. Il nous faut commencer par gagner une élection si nous en sommes capables. La culture Congolaise a ce coté négatif qui trompe que lorsque tout est cuit , nous voulons nous convaincre à tort et par envie que celui qui occupe l'estrade est comme nous ou moins que nous...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 02:54

Je ne comprend pas comment certains de nous Congolais réfléchissons: Nous voulons quelque chose et son contraire. Si le président avait dit B, les mêmes personnes qui veulent B aujourd'hui seraient les mêmes à développer des analyses contraires sur cette plateforme pour demander option A. Cela s’appelle mauvaise foi et arrogance. Il est ridicule de voir les gens discuter à longueur de journée voulant que leur opinion prime toujours sur celle du président et souvent sans respect du tout et pourtant ils auront du depuis longtemps appréhender la simple logique que sur les différentes opinions qui se dessineront toujours, qu'il ne sert à rien de critiquer le président de...

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 02:46

Congolais: Vous voulez que le pays avance ou pas? Si vous voulez que le pays avance, il semble que vous ne faites pas du tout un bon travail avec vos critiques négatives car c'est la parole positive qui a créée tout l'univers qui nous entoure et ce que nous sommes, à partir du néant. L'homme qui a l'injure dans la bouche et la critique négative gratuite envers les autres est généralement une personne qui a le dégoût de lui même et essaye de le rejeter sur autrui tout en se détruisant lui-même à petit feu, exactement comme le raciste et le tribaliste.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 02:44

Laissez l'ange de Dieu faire son travail et amener le peuple Congolais là ou il doit aller, à un niveau ou il peut enfin respirer; Le peuple Congolais a trop souffert, cela fait 500 ans et je crois que cela suffit! Le Congolais doit arrêter de couper l'arbre sur lequel il est assis avec des critiques futiles!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 01.04.2020 à 02:42

Il faut vous méfier des gens qui veulent diviser les Congolais sur les réseaux sociaux. ils écrivent du n'importe quoi pour toucher aux sensibilités et voilà, l'espace est maintenant bien établi pour que les pauvres Congolais entre-déchirent et s'embrouillent au lieu de se concentrer sur le constructif, le positif, l'encouragement, l'espoir, la vie, la paix.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lwabeya Ntumba | LAAJN8T - posté le 31.03.2020 à 11:40

Avant d'arrêter Gédéon Kyungu il faut tout d'abord dévoiler aux Congolais les termes de l'accord signé entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi qui a conduit ce dernier à accéder à la magistrature suprême contre la volonté du peuple. C'est cela qui est la source de tout ce qui se vit dans notre pays. Ce sont ces deux usurpateurs qui doivent être arrêtés et condamnés pour haute trahison. Ils cherchent à démontrer leurs muscles par rapport à des personnes qui n'ont aucun moyen de défense et qui sont manipulées tout en étant à leur service.

Non 11
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | KPJGHVD - posté le 31.03.2020 à 11:28

vous parler trop sur des choses que vous ne maitriser même quand on a rien à dire il faut se taire

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
IMBONGA | 263ENWS - posté le 31.03.2020 à 10:30

la perspicacité, les cas que vous mentionnez ne sont pas exhaustifs, et démontrent bien que tout ce que fait le Président est juste pour de la cosmétique. Je peux vous compléter, si vous permettez. Il a promis de sortir 20 millions de Congolais de la pauvreté, de faire de la RDC l'Allemagne de l'Afrique, qu'avant la bonana dernière, Beni et tout l'Est du pays serait en paix, qu'il rétablirait un Etat de droit, sans parler de son programme des 100 jours, etc. Maintenant il promet de neutraliser Gedeon. S'il n'a pas tenu toutes ses précédentes promesses, comment ose-t-il nous en faire des nouvelles???

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 31.03.2020 à 09:11

IMBONGA on nettoye les escaliers en commencant par le haut et la charité bien ordonnée commence par soit-meme les jeunes millices de l' UDPS ont paralysé les activités communale a GOMBE pendant plus d'un mois qui a DIT QUOI!? FATSHI etait en congé!?les detournements a la preisidence qui dit quoi!? la contamination de la population par les members du gouvernement et de la presidence au covid19 Fatshi fait quoi!?

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
IMBONGA | 263ENWS - posté le 31.03.2020 à 08:17

Rétablissez un vrai Etat de droit en poursuivant tous les criminels du passé dont certains sont vos proches collaborateurs. Ne poursuivez pas seulement les criminels, qui, politiquement, ne pèsent pas, à l'instar de Kyungu Gédéon. Sous les Kabila père et fils, trop de crimes ont été commis. Des crimes pour lesquels vos compatriotes attendent tjrs réparation. Mettre Gédéon hors état de nuire c'est bien. Mais cela reste une goutte d'eau dans l'océan. Travailler au cas par cas ne va pas résoudre le problème sécuritaire dans le pays. Dotez vos services des moyens conséquents avec de bonnes formations afin qu'ils anticipent les forfaits de ces criminels au lieu d'être tjrs...

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 31.03.2020 à 07:40

Il y a une grande faiblesse de la part de nos Services d'Intelligences - Normalement, ils devaient anticiper en dejouant l'attaque de GEDEON KYUNGU par des informations qu'ils detiennent. Ils devaient etre au courant qu'il y aura attaque et, dejouer cela, mais on est encore en arriere.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 31.03.2020 à 05:49

ces responsables avant de quitter kin pour Lubumbashi, ils doivent être mis en quarantaine pendant deux semaines car on n'a plus confiance en vos proches mr le président, ils sont pour la plupart infectés et ce sont vos proches qui ont amené cette maladie au pays en lieu et place des prétendus fonds. qu'on se le dise, ca fait mal mais c'est bien ca la vérité

Non 3
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BABALAO | OR9LPZO - posté le 31.03.2020 à 01:51

Tokoss, Tres bonne decision a saluer. We appreciate !

Non 4
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Haut-Katanga : une dizaine de morts dans un accident

Provinces .., Lubumbashi, Haut-Katanga

Haut-Katanga : recrudescence du choléra à Lubumbashi

Provinces ..,

Plus de dix maisons cambriolées au quartier Kamatete à Lubumbashi

Provinces .., haut-Katnaga, Lubumbashi

Haut-Katanga : l’appel au secours des restaurateurs de Lubumbashi

Provinces ..,