mediacongo.net - Actualités - Programme de 100 jours de Tshisekedi : Le Parquet s'approche du sommet



Retour Politique

Programme de 100 jours de Tshisekedi : Le Parquet s'approche du sommet

Programme de 100 jours de Tshisekedi : Le Parquet s'approche du sommet 2020-04-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/fatshi_100_jours_20_02145.jpg -

Dans le cadre des enquêtes autour de présumés détournements des fonds alloués à l'exécution des travaux du Programme d'urgence du chef de l'Etat, Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix-Antoine Tshisekedi est invité à s'expliquer devant le Procureur général près la Cour d'appel de Matete.

Seulement, cette invitation appelle un certain questionnement. À quel titre Vital Kamerhe est-il invité à l'office du procureur? Y va-t-il en tant que renseignant, témoin ou prévenu? En tout état de cause, la tournure que prend cette affaire avec l'invitation de Vital Kamerhe risque d'affaiblir le pouvoir de Félix Tshisekedi, du reste, quelle que soit l'issue que prend cette saga. Pendant ce temps, l'Union pour la Nation Congolaise (UNC) crie à la provocation et se dit prête à affronter cette nouvelle guerre. Et les Congolais qui assistent depuis des mois à des arrestations spectaculaires dans cette affaire s’impatientent pour voir l’éclairage du droit. À force de trainer, cet éclairage sent finalement la mainmise politique avec la brouille entre alliés, signataires hier de l’accord de Nairobi ayant porté Tshisekedi au pouvoir.

Les enquêtes que mènent le Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete sont encore loin de livrer la lumière sur les détournements « supposés » des fonds alloués au programme d'urgence du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Après la série d’arrestations spectaculaires des patrons d’entreprises publiques et privées commises à l’exécution des travaux sur le terrain, du directeur général d’une banque commerciale de la place, et la libération de certains d'eux sous caution, sans que l’opinion n’ait écho des tenants et des aboutissants de cette affaire, c’est finalement une grosse pointure du régime qui est appelée à comparaitre au Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete.

Vital Kamerhe, directeur de cabinet du président de la République, a bel et bien reçu une invitation du procureur général près la Cour d’appel de Matete, le  samedi 4 avril 2020.

Dans ce document qui fait le buzz sur la toile, Vital Kamerhe est invité à se présenter à l’office du PG le lundi 6 avril dans la matinée.

Renseignant, témoin ou prévenu ? En quelle qualité le dircab du chef de l’Etat va-t-il comparaitre devant le Procureur général, lui qui a longtemps été pointé du doigt à tort ou à raison par ses détracteurs pour « sa présumée implication » dans les détournements des fonds alloués au programme d'urgence du chef de l’Etat. La question demeure.

Qui en veut à Vital Kamerhe ?

D’emblée, c’est la polémique sur le privilège de juridiction pour un directeur de cabinet du chef de l’Etat en exercice. Il a rang de vice-Premier ministre. Est-ce que la Cour d'appel est habilitée à auditionner un haut fonctionnaire de l'État du rang d'un VPM? Pour Me Serge Mayamba, juriste et député national honoraire (Udps), le dircab ne jouit pas de privilège de juridiction, même s’il a rang de vice-Premier ministre.

Bien plus, soutient ce praticien du droit, « le parquet ayant la charge des investigations peut inviter tout le monde pour obtenir des informations. Il faut plutôt faire allusion au privilège de poursuites ».

Comme Serge Mayamba, un autre praticien du droit, proche du CACH qui a requis l’anonymat a fait savoir qu’un directeur de cabinet n’a aucun privilège de juridiction ni de poursuite. « Le rang protocolaire auquel on l’assimile est strictement limité aux considérations protocolaires et de rémunérations. S’agissant des procédures pénales ou autres judiciaires, il ne bénéficie d’aucune immunité ou dérogation de poursuite. Ce sont les dispositions de procédure  pénale relative aux témoins… L’ordonnance présidentielle portant établissement des équivalences des traitements et avantages sociaux, le plaçant en position de ceux du Vice-Premier ministre ne fait pas de lui un membre du gouvernement et ne lui accorde point les privilèges de poursuites ou juridiction pour qu’on lui applique l’article 80 de la loi n°13/0110 du 19/01/2013 portant procédure devant la Cour de Cassation ».

Au-delà de ce débat de droit, l’invitation lancée à Vital Kamerhe suscite d’autres interrogations sur des enquêtes qui semblent s’éterniser avec des revirements, notamment les libérations de plusieurs responsables des services publics et privés, impliqués dans l'exécution des travaux dans  le cadre du programme d'urgence du président de la République.

Entretemps, des coups bas sont dénoncés dans la gestion de cette affaire. Il y a peu, le chef de l’Etat, lui-même avait dénoncé des pressions faites à certains prévenus en détention. Certains, apprend-on, ont été forcés de citer le nom du dircab du chef de l’Etat. Et dans la foulée, ils ont été libérés moyennant des cautions.

Pour un proche de l’UNC, le Procureur n’est pas en même temps juge pour arrêter et exiger une caution de libération.

« Tout se joue dans l’angle politique », dénonce-t-on dans les milieux proches de l’UNC. Des indiscrétions font état de plusieurs implications, notamment dans les rangs du parti au pouvoir (Udps). Et pourtant, le jeu devant conduire à la neutralisation politique de l’actuel dircab du chef de l’État, candidat officiel de la coalition CACH à la présidentielle de 2023 (suivant l’accord de Nairobi) est un pari risqué. C’est l’image du chef de l’Etat qui sera écornée ! Il s’agit là d’une réalité, peut-être non comprise à Limete, par ceux qui estiment que Vital Kamerhe prend trop d’espace.

À qui va profiter l'affaiblissement de ce pouvoir ?

Si entre alliés (Udps-Unc), les vues divergent depuis le début de cette affaire, les Congolais s’impatientent de voir la justice agir en toute objectivité en éclairant définitivement la gestion des fonds alloués au programme d’urgence du chef de l’Etat.

Et politiquement, avec un gouvernement qui peine à relever les défis sociaux et économiques, sans compter la crise sanitaire mondiale (covid-19) qui s’est ajoutée, seul le programme d'urgence du président de la République renferme son vrai bilan politique au pouvoir (gratuité de l’enseignement, éradication de l’épidémie à Ebola, restauration de l’autorité de l’Etat à l’Est, remettre la RDC dans le concert diplomatique de la région, etc.)

Ainsi, la brèche judiciaire ouverte avec l'invitation lancée à Vital Kamerhe, ténor du pouvoir de Félix Tshisekedi, est une pente glissante. Mais au-delà, ce combat en interne au sein de la coalition CACH ne sera pas sans conséquence. La crise qui éclate va affaiblir le pouvoir… L'inquiétude est bien réelle. Aujourd’hui dans l’opinion, l’image du programme de 100 jours se résume par un deal pour des détournements. Un coup fatal pour le président de la République.

Sujet qui fâche ! L’UNC s’en tient à l’accord de Nairobi

La direction politique de l’Union pour la nation congolaise, parti de Vital Kamerhe, a vite pris position. À l’issue d’une réunion ce dimanche 5 avril à Kinshasa, elle a dénoncé ce qu’elle a qualifié d’acharnement et de campagne de diabolisation par certaines officines sur la personne de Vital Kamerhe.

L’UNC qui a réaffirmé son attachement à l’état de droit, a noté que l’invitation de son leader au Parquet est le point culminant de l’acharnement. « C’est en sa qualité de directeur de cabinet du chef de l’Etat et au nom de ce dernier que l’honorable Vital Kamerhe a managé le programme de 100 jours initié par le président de la République au moment où tout le monde attendait la mise en place et l’investiture du gouvernement issu des élections de 2018, évitant ainsi l’immobilisme et l’attentisme préjudiciable à la nation », note-t-on dans la déclaration politique du parti.

Le parti de Vital Kamerhe dit s’en tenir, à l’accord créant le Cap pour le changement (CACH), qui a porté Félix Tshisekedi au pouvoir.

Pour rappel, le président Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe avaient signé un accord de coalition en 2018, qui leur a permis de remporter la présidentielle du 30 décembre 2018 en RDC. Depuis, le chef de l’Etat et son allié dirigent le pays, alors que ce dernier est nommé directeur de cabinet.


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
8347 suivent la conversation
28 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 06:16

(Suite) s'il a eu des morts a l'est sous Kabila, maintenant des morts sous Tshilombo, avec la même armée, alors il y'a quelque chose qui ne va pas. Peut-être les cadavres des congolais à l'est ont un odeur avec Tshilombo. L'article de notre mwana nsampu pour glorifier Tshilombo, les succès de Tshilombo comme une poule pourrie lavée, et reste pourrie.

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 06:10

(Suite) En Europe chaque jour il y'a des éloges au personnel de santé qui donnent corps et âme pour combattre le virus. Au Congo avec notre petitesse de toujours nous oublions la longue bataille des héros qui ont risqué leurs vies. C'est dégoûtant.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 07.04.2020 à 06:06

La gratuite de l'enseignement n'est pas du tout un succès. Il faut attendre la fin de l'année,voir même des plusieurs années scolaires pour parler de succès. Pour Ebola de même. Trump chaque jour il nous parle de la bonne marche de l'économie Américaine avec lui, mais tout économiste sérieux et observateur sait grâce aux efforts d'Obama après la faillite des Banques Américaines. Donc de même attribuer à Félix la fin de Ebola ça fait honte au journaliste. Puisque des des sanitaires congolais et étrangers qui se sont vue menacés, tabassés, tués pour sauver nos frères. Alors c'est du mauvais goût attribuer à Tshilombo le mérite. En Europe pas un jour qui passe sans...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 06.04.2020 à 21:11

Bilan très positif: gratuité de l’enseignement, éradication de l’épidémie à Ebola, restauration de l’autorité de l’Etat à l’Est, remise de la RDC dans le concert diplomatique de la région et du monde, et bientôt le grossissement du panier de la ménagère (Pour manger jusqu'au coup)et la fin de Corona virus.

Non 4
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makae | CQWHWYY - posté le 06.04.2020 à 19:00

… Ou s'il a déjà acheté des biens matériels comme une propriété en si peu de temps de sa prise de pouvoir, les Belges le savent très bien, ce dossier risquera de se retourner contre lui. Félix n'a pas mesuré l'ampleur et la tournure de cette affaire. Tout sera désormais révélé et son pouvoir risquera d'être en danger. Wait and see.

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makae | CQWHWYY - posté le 06.04.2020 à 18:58

Comme il a placé toute sa confiance en monsieur Mike Hammer, ambassadeur des USA en Rdc, le Président Félix Tshisekedi ne peut pas influencer le juge qui convoque Vital Kamerhe d'abandonner ce dossier. Les Américains comme les Belges suivent toutes les conversations téléphoniques de Félix, ils le contrôlent. S'il ose influencer le juge de retirer ce dossier, il sera inculpé tout de suite par ceux en qui il a placé toute sa confiance. Ce dossier de poursuite contre Vital Kamerhe se poursuivra jusqu'en Belgique parce que si Félix a détourné l'argent du trésor public congolais en le cédant à sa femme ou à son beau-frère, il l'aurait placé dans une banque belge. Ou s'il a...

Non 3
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 06.04.2020 à 16:59

GK..Legerté ds notre justice ds ses applications, car on interpelle et arrête pendant des jours sans preuves.quels justice ou etat droit parlons-nous. FATSHI, tu dois saisir le taureau par les cornes.et cessé des blagues au sommet de l’etat. Comment Muyembe peut se rejouir ds sa riposte,alors qu’ailleurs en afrique,+ d’infectés visible mais moins de mort alors que ns, avons peu càd ±160infectés invisibles mais bcq deces.il y a-t-il une gloire ds le décès ou ds la capacité de guerirPOURQUOI FATSHI Demande ENQUETES DES 100JOURS alors qu'il y a eu milliars $ detournés sous Kabila et qui peut etre benefique à la nation.On parle de Vital! Et que dire du FCC qui a mis ce...

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 06.04.2020 à 16:57

Félix,lui même avait parlé de coop.En prétendant que cela était légal.Ce n'est pas légal,même chez nous.Le programme des 100 jours semblent être,dans son exécution être une coop.Kamhere était en responsabilité en lieu et place du gouvernement puisqu'intérimaire.Kamhere représentait directement la présidence qui l'avait nommé pour piloter ce programme.Si Kamhere est impliqué,je crains fort pour la survie de leur accord de Nairob.Accoerd qui ne concerne que l'UDPS et l'UNC.A qui profiterait ce crime,au FCC bien évidemment,sans avoir eu à manigancer quoi que ce soit.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
NDALA ZA FUA | 65SFPGF - posté le 06.04.2020 à 16:24

La Justice élève la Nation, dit on. Fatshi prône tout haut, devant l'opinion nationale et internationale de faire de la RDC, UN ETAT DES DROITS. Wait and see!

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 6TTXEJD - posté le 06.04.2020 à 16:16

A Nairobi, un accord avait été signé entre un aveugle (Félix) et un paralytique (Kamehere). Ils vont se noyer en sûrement tentant de traverser la rivière (la RDC).

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 06.04.2020 à 16:13

arrêter avec l'état de droit quel état de droit ? ce Felix et Kamhere qui tout les deux avec leurs conseillers ont profiter de l'absence du gouvernement et l’entrée du nouveau parlement en fonction pour ses mettre pleins les poches et renfloués leurs partis politique,pourquoi a l'UDPS il y a bisbilles ? parce que certains ne supportent plus les nouveaux riches de leurs partis comme KABUND, Fils MUKOKO avait menacer récemment d'emmener les caméras devant le chantier de 500 mille dollars à KIngabwa de Kabund ,l'UDPS veut tout simplement se débarrasser de Kamhere avant de 2023 pour éviter de respecter leur accord de Nairobi,alors ne nous prenez pas pour des imbéciles et parler...

Non 2
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | VQ8M5YK - posté le 06.04.2020 à 16:02

Est ce que cet accord dit aussi explicitement que Kamerhe devait etre impliqué dans tous les dossiers de detournement? sinon cach va faire la kabilie sans kabila! malin qu'il est, kamerhe detourne l'argent en preparant sa campagne electorale de 2023 tout en salissant sciemment l'image de felix,ce qui est diabolique!

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 06.04.2020 à 15:57

On ne peut que déplorer une sorte de clash des cultures au pays. Corruption rime avec mauvaise gouvernance et lorsque l'état (dit de droit) marche comme sur des punaises pour agir contre cette corruption, les gens des us et coutumes pourries qui condomnent les vols et corruption chez eux s'élèvent en tollé contre l'état. C'est quel pays ça? Et le monde regarde comment les gouvernants de ce pays disent une chose pour combattre cette corruption et font son contraire.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
avatar
Nzobio-Pomporio-Kapulukusu | D6BBEH4 - posté le 06.04.2020 à 15:46

Voila les résultats de la non planification et de l'amateurisme vous trouvez de l'argent dans les caisses de l'état, au lieu de définir les priorités en toute responsabilité, vous vous lancez dans le vide avec des programmes spectaculaires, sans études au préalable et vous passez à la redistribution des marchés = des fonds publics sans un mécanisme de suivi adéquat, C'est la raison pour laquelle, notre constitution prône la séparation du pouvoir et la répartition des tâches. Boko silisa yango.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le double | EFRMHPD - posté le 06.04.2020 à 15:28

Est-ce que Vital K. est poursuivi pour un quelconque fait? Non! Est-ce que vital k. est contre l'État de droit? Non! Est-ce qu'il est coordonnateur du programme de 100jrs du chef de l'État? Mais oui! Est-ce qu'il a le droit d'apporter les éclaircissements à la justice? Bien sûr que oui! Vital a la place du procureur il devrait faire pareil! Bien sur que oui...Alors soyez sérieux...

Non 0
Oui 49
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makae | CQWHWYY - posté le 06.04.2020 à 15:07

PM Nkunz Karl Bond (paix à son âme) aussi.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makae | CQWHWYY - posté le 06.04.2020 à 15:05

@ Bokomesana, mon cher frère, nous ne sommes pas en Angola (même en Angola vous verrez dans années à venir le retour et la réplique des Dos Santos). Nous sommes en Rdc. Lisez bien l'histoire de notre pays, les politiciens ont l'habitude de se payer " la monnaie des singes". L'histoire de Feu Dr. Étienne Tshisekedi (paix à son âme) et l'ancien PM Nkuz Karl Bond ne vous rappelle rien?? Suivez mon regard, nous sommes au début du commencent.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 06.04.2020 à 14:55

Tous nous avons réclamé l'ÉTAT DE DROIT depuis des années! Et un ÉTAT DE DROIT ne se conçoit pas sans une JUSTICE INDÉPENDANTE! C'est maintenant le MOMENT DE LAISSER FONTIONNÉ L'ÉTAT DE DROIT et lui donner de la valeur par UN APPAREIL JUDICIAIRE INDÉPENDANT!!!

Non 1
Oui 32
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 06.04.2020 à 14:48

Espérons que le SOMMET sera vite ATTEINT!!!!!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kinshasa makambo | 57PDN65 - posté le 06.04.2020 à 14:42

Vous cherchez à mettre du caca dans l’assiette qui vous a servi. Courage!! Seule la fin, justifiera le moyen. Ne cherchez pas à couper l'arbre pendant que vous montez dessus. pourtant il vous serve de soutien réel. Je vous aurez prévenu. Procureur, veuillez négocier Vital Kamerhe, pour retirer secrètement votre convocation. N'oubliez pas que VK s’énerve rapidement, il risque de vous laisser encore le pouvoir pour tout gâcher. L'enfant ne regrette qu'après avoir casser la calebasse de son père. Boko yebisa ngai sima ya mikolo. Masu rhwakanda. Mbabwizire kwo.

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bokomesana | 39TR2L3 - posté le 06.04.2020 à 14:41

MAKELELE, KAMERHE EN PRISON CA VA RENFORCER LE POUVOIR DE FATHI. ARRETE DE REVER

Non 3
Oui 55
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makae | CQWHWYY - posté le 06.04.2020 à 14:36

... Cette affaire dans les jours à venir. Nous entrons dans un autre débat politique au lieu de nous concentrer sur la pandémie actuelle de Covid-19 qui ne cesse d'emporter des vies congolaises. Dans tous les pays toutes les affaires publiques et judiciaires sont arrêtées pour se concentrer à la lutte contre le Covid-19. C'est seulement chez nous où nous nous déconcentrons sur cette pandémie. Wait and see .

Non 8
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makae | CQWHWYY - posté le 06.04.2020 à 14:27

Cette affaire va effectivement affaiblir le Président de la République Félix Tshisekedi parce que Vital Kamerhe n'acceptera pas de mourir seul. Il va étaler aussi l'implication de Félix Tshisekedi dans le détournement d'argent qu'ils se sont partagés. Si Kamerhe accuse aussi Félix Tshisekedi dans cette affaire ce sera la fin de son pouvoir. Ce dossier quittera la Rdc et se retrouvera à La Haie. Les stratèges de Félix Tshisekedi ne mesurent pas l'ampleur de cette saga qui ne fait que commencer. Je ne dis pas qu'il faut interdire la justice de ne pas faire son travail. Connaissant la politique de haine des leaders congolais je présume que c'est cette voie que prendra cette...

Non 200
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 06.04.2020 à 14:03

GK..POURQUOI TSHISEKEDI A DEMANDER DES ENQUETES POUR LES 100JOURS alors qu'il y a eu des milliars $ detournés sous Kabila et qui peut etre benefique pr le peuple congolais.On parle de Vital! Et que dire du FCC qui a mis ce pays par terre durant 18ans.Arretons avc des blagues et que FATSHI pose des grandes actions pr des grandes solutions.On ne peut pas parler d'avenir sans regarder d'ou l'on vient.…Comment Muyembe peut se rejouir ds sa riposte,alors qu’ailleurs en afrique il y a plus d’infectés visible mais moins de mort alors que ns, ns avons peu càd ±160infectés invisibles mais bcq deces

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bienvenu Bal | DCCUP9D - posté le 06.04.2020 à 13:55

Pourquoi l'UNC s'agite???? Ils ont tant crié contre la justice. Maintenant qu'elle fait son travail, les gens parlent de la politisation. Nul n'est au-dessus de la loi.

Non 4
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Grenier Pour Tous | EHQ24L9 - posté le 06.04.2020 à 13:29

On a tendance à qualifier le Président de la République d'otage d'un système qui l'a placé au sommet de l'Etat. L'invitation de son directeur de cabinet devant la justice renforce plutôt la fonction du Président en sa qualité de garant de l'Etat de droit.

Non 3
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 06.04.2020 à 13:24

Les malhonnetes s'entre-mangent et le plus malhonnete, Trichekedi engloutira son collistier de la traitrise.

Non 14
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ben | PI5HYC7 - posté le 06.04.2020 à 13:18

je demande à l'UNC de se contenir et laisser la justice faire son travail, si il faut arrêter d'autres personnes vous dite que ce l'Etat du droit, mais si ce votre leaders qui fait des détournements.....?????

Non 2
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Jean-Marc Kabund est arrivé au parquet près la Cour de Cassation pour la poursuite de son audition
AUTOUR DU SUJET

Bilan de Tshisekedi : « Pouvez-vous dire que sous le régime passé, les recettes publiques...

Politique ..,

Reconnaissance de l'agression rwandaise : un coup réussi de la diplomatie agissante du Chef de...

Politique ..,

“Nul n’a le droit de jouir seul de la richesse de ce pays ! “(Koffi Olomide)

Musique ..,

La France favorable au renforcement du processus diplomatique des Nations Unies pour une paix...

Politique ..,