mediacongo.net - Actualités - Programme de 100 jours : confrontation entre Kamerhe et les entreprises mises en cause



Retour Société

Programme de 100 jours : confrontation entre Kamerhe et les entreprises mises en cause

Programme de 100 jours : confrontation entre Kamerhe et les entreprises mises en cause 2020-04-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/vital-kamerhe-jammal-samih-david-blattner-herman-mutima-travaux-100-jours.jpg -

Hormis Kamerhe (Haut G.), David Blattner (Bas G.), patron de Safricas; Jammal Samih, le patron de Samibo Congo (Haut Dr.); et Herman Mutima (Bas Dr.), DG de l'OR, sont aussi interpellés dans ce dossier judiciaire du programme des 100 jours.

Le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Matete a organisé vendredi 10 avril 2 la confrontation entre Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Président de la République, et les entreprises mises en cause dans le dossier relatif à l'exécution du programme d'urgence de 100 jours du Chef de l’Etat. Cette confrontation se passe en chambre de conseil à la prison centrale de Makala.

Parmi les personnalités mises en cause, il y a aussi des hommes d’affaires parmi les plus connus du pays comme David Blattner, patron de Safricas. Avec son frère, ils ont des intérêts dans plusieurs secteurs de l’économie depuis l’ère Mobutu et sont restés incontournables à l’époque de Joseph Kabila. Le Libanais Jammal Samih a lui surtout prospéré sous le régime de l’ancien président et devait recevoir pour 114 millions de dollars dans le cadre du « programme des 100 jours » pour des maisons préfabriquées. Cela avait été pointé depuis des mois par la société civile.

Le directeur général de la Rawbank, Thierry Taeymans, a lui aussi été mis en cause pour avoir autorisé certaines transactions douteuses. Il a été limogé depuis. Cette banque était déjà pointée du doigt sous l’ancien régime par les activistes anticorruption. Elle appartient à la famille Rawji, l’une des plus grosses et anciennes fortunes au Congo.

Les auditions se poursuivent, d’autres invitations ou convocations ont été envoyés à des ministres, anciens ministres et hauts responsables. De sources judiciaires, le procureur serait aussi dans l’attente de documents. En tant que principal ordonnateur des dépenses sur ce programme d’urgence pendant les premiers mois du président Tshisekedi, Vital Kamerhe a en effet effectué de nombreuses signatures.

Vital Kamerhe a passé sa deuxième nuit à la prison centrale de Makala. Le directeur de cabinet du Président de la République a été placé sous mandat d’arrêt provisoire depuis le mercredi par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa-Matete, dans le cadre des enquêtes sur l'exécution de ce programme d'urgence.

Des points de vue divergent au sujet de la procédure suivie par cette instance judiciaire. Certains estiment que le directeur de cabinet du chef de l’Etat est un administratif et ne bénéficie pas de privilèges par rapport aux autres justifiables. D’autres se posent des questions sur l’incidence politique de cette affaire. Ces derniers estiment que le directeur du Président de la République a rang du ministre d’Etat et ne devrait pas être transféré directement à Makala, parce que sa fuite n’est pas à craindre.

 


Radio Okapi / RFI / MCP, via mediacongo.net
8326 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

le double | EFRMHPD - posté le 11.04.2020 à 13:45

Je demande au procureur d'être courageux et de traiter ces dossiers dans toute indépendance, nous savons tous qu'au Congo les gens ne sont ps encore habitués de voir certains responsables jugés,voilà qu'a ce moment il en a qui menacent le procureur et qui fustigent la procédure, mais puisque l'État de droit doit quand-même commencer par qlq part alors Mr le procureur commençons par le cas le plus récent et on petit à petit la mentalité du congolais va changer...

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 11.04.2020 à 12:00

GK..Regretable OLIVE LEMBE, comment un produit qui n’a plus été produit en RDC depuis + de 12 ans,apparait du coup comme dons !! elle n’est pas medecin,pour une pandemie aussi grave qui tue par millier,comment peut elle se permettre d’apporter des medicaments de source douteuse.Dans le monde entier, pr traitement COVID 19,il n’est pas prescrit nullement CHOLORIQUINE PHOSPHATE.Arretons de jouer avc les congolais.elle et son mari ont rabaissé l’agriculture au point de transporté des pondus sur la tête alors qu’ailleur en afrique l’agriculture est mécanisé et on pretend ;pour nourrir congolais en ce temps.Tot ou tard,vs aller remettre l’argent des congolais

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 11.04.2020 à 11:34

Que les confrontations se poursuivent, que la vérité éclate au grand jour et que les filous subissent la rigueur de la loi. Il faut commencer quelque part pour lutter contre la corruption. Mieux encore si cela doit commencer par le DIRCAB de trichekedi car le signal serait fort. On ne se dédouane pas du vol parce que d'autres ont volé avant soi. Il n'y a pas de blanchisserie au vol.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 11.04.2020 à 11:29

Franchement c'est triste d'etre né ds ce pays de mediocre!! Kamerhe vrai Virus CORONA-RDC

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 11.04.2020 à 11:25

GK..trop detournements depuis des années, ou est cette justice, pas un ETAT DE DROIT si ceux qui ont volé,tué, profané les eglises sont impuni. Ici justice sellective,il y aura Etat de droit quand FATSHI et LA JUSTICE poursuivrons et arrêterons tous les voleurs du tresors publics.jusqu’à ce jour les mandataires publics donne l’argent au PPRD sans etre inquiété.Ou sont les rapports d’audits, dossier Gecamine,…FATSHI et JUSTICE font rien contre KABILA et ses Lieutenant mais montre ces muscles à son fideles alliés.Quels faiblesses de personnalité. Kamerhe est présumé innocent.Si notre etat veut se dire civilisé,vu sa fonction,devrait residence surveillé

Non 7
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Lubumbashi : Les mécontentements des peuples autochtones au menu des échanges entre Augustin Kibassa et des chefs coutumiers du Grand Katanga
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours : Vital Kamerhe ce mercredi devant la barre

Société ..,

Justice: le nouveau procès de Kamerhe débutera ce mercredi

Société ..,

Procès 100 jours : Kamerhe et consorts devant la barre le 11 mai

Société ..,

Reprise du procès 100 jours: Vital Kamerhe et consorts devant la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe,...

Société ..,