mediacongo.net - Actualités - Lubumbashi : l'arrivée de 300 travailleurs indiens de Kamoto Copper engendre une panique en raison du Covid-19



Retour Provinces

Lubumbashi : l'arrivée de 300 travailleurs indiens de Kamoto Copper engendre une panique en raison du Covid-19

Lubumbashi : l'arrivée de 300 travailleurs indiens de Kamoto Copper engendre une panique en raison du Covid-19 2020-04-14
Economie
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/13-19/lubumbashi-elephant.jpg -

L'arrivée de travailleurs étrangers dans la ville de Lubumbashi le jeudi dernier dans la soirée avait créé une polémique allant même jusqu’à faire croire que le gouvernement mettait tout en œuvre pour que la ville, épargnée jusqu’ici par le Covid-19, soit également atteinte par cette pandémie. Alors que derrière ces arrivées massives d’étrangers en réalité en provenance du Lualaba, il y a la décision de Glencore de rapatrier ses agents chez eux en raison d'un retard dans la mise en service de l'unité de production d'acide de Kamoto Copper Co, détenue à 75 % par Katanga Mining de Glencore.

En effet, la direction de Katanga Mining de Glencore a décidé de renvoyer 350 travailleurs qui devront être rapatriés vers l'Inde cette semaine, après que l'entreprise minière a retardé la mise en service d'une usine d'acide en chantier dans la province de Lualaba en République Démocratique du Congo (RDC).

« La filiale de Katanga Mining, Kamoto Copper Co [KCC], détenue à 75 %, avait renvoyé les 350 travailleurs indiens de son site minier près de Kolwezi vers Lubumbashi, capitale de la province du Haut-Katanga, pour qu'ils soient rapatriés », a confié une source à KCC à Reuters.

En attendant des vols de retour vers l'Inde

Ces arrivées ont été confirmés par le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, qui a déclaré à Reuters : « Il y a environ 300 Indiens à Lubumbashi, ils sont venus de Kolwezi et attendent un avion pour l'Inde ». Et d'ajouter qu'il pensait qu'ils venaient de KCC.

Avant de conclure en déclarant que « S'il n'est pas possible pour eux de retourner en Inde la semaine prochaine, je les renverrai à Kolwezi », a-t-il fait savoir.

Toutefois, n'ayant pas été informé de ce « débarquement » massive d'étrangers et ignorant leur provenance, la population lushoise - qui craint toujours l'apparition du virus Covid-19 dans sa province jusqu'ici épargnée par cette pandémie mondiale (ce qui lui permet de vaquer un tant soit peu de vaquer à ses activités quotidiennes) - s'en était vertement prise aux autorités du pays critiquant ouvertement leur gestion de cette crise sanitaire en se posant une série de questions sur ce dilettantisme au point d'engendrer sur les réseaux sociaux une multitude de théorie du complot qui serait montée par gouvernement, tant provincial que de Kinshasa, contre ses propres ressortissants.

Détenue à 99,5% par Glencore, Katanga Mining avait annonçait le 30 mars dernier que la mise en service de son usine d'acide au KCC avait été retardée, car les restrictions de voyage dues à la pandémie Covid-19 ont rendu impossible l'arrivée d'experts sur le site de la mine.l

L'usine d'acide devrait entamée sa production au cours du second semestre de cette année, plutôt qu'au cours du premier, comme annoncé auparavant.


La Tribune Afrique / MEDIA CONGO PRESS
4199 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

L'unité | 5O7OOY8 - posté le 14.04.2020 à 12:44

Dois-je comprendre qu'il y a pas de main-d'œuvre qualifiée locale ? 300 indiens ?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 14.04.2020 à 12:36

L'état d'urgence sanitaire n'a-il pas prohibé l'accès aux centres urbains partout au Congo à l'exception des véhicules acheminent les produits de première nécessité? Glencore est-elle une entité qui fait exception pour avoir acheminé d'on ne où en réalité ces 300 indiens? Ne faut-il pas penser une fois pour toute à rationaliser tous ces carrés miniers de malheur congolais? Hein?

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 14.04.2020 à 12:32

Les autres pays favorisent les mains d'oeuvres locales, mais la RDC reste jusqu'aujourd'hui l'unique pays qui favorise les mains d'oeuvres étrangères! Faites d'abord débarquer 300 congolais en Inde d'un seul coup et vous verrez que le lendemain le neuf dixième sera rapatrié en RDC; car ils diront: Donnez-nous une dizaine qui formeront la main d'oeuvre locale; càd: purement indienne!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | 6UEOR41 - posté le 14.04.2020 à 12:12

300 indiens????? des experts ou des ouvriers. Donc au Congo il n'ya pas des jeunes avec des muscles pour faire ce travail?? Quel laxime des prétendus dirigeants congolais!!!!!!!!

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GERTRUDE TSHEZA | PCK5MGU - posté le 14.04.2020 à 10:59

Eh! 300 Indiens! C'est avec raison. Que viennent-ils faire alors que le monde entier est en confinement?

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Haut-Katanga: $300 millions pour financer la construction du port sec de Kasumbalesa
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : l’Afrique veut produire ses propres vaccins

Santé ..,

Eteni Longondo appelle les Congolais à se faire vacciner pour leur santé et celle de leurs...

Santé ..,

Covid-19 : début de la campagne de vaccination

Santé ..,

Campagne de vaccination et méfiance envers le vaccin AstraZeneca

Santé ..,