mediacongo.net - Actualités - Les juges d’appel se prononcent ce mercredi sur la mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe



Retour Société

Les juges d’appel se prononcent ce mercredi sur la mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe

Les juges d’appel se prononcent ce mercredi sur la mise en liberté provisoire de Vital Kamerhe 2020-04-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/13-19/kamerhe_vital_20_03.jpeg -

Les juges d’appel vont se prononcer ce mercredi sur la mise en liberté provisoire du directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Vital Kamerhe,  demandée par ses avocats après que ces derniers aient interjeté appel à propos de la décision du tribunal de paix de Kinshasa-Matete refusant d’accorder la liberté provisoire à leur client.

Les juges d’appel qui statuaient mardi, au cours d’une audience foraine à la prison centrale de Makala, ont pris l’affaire en délibéré et promettent de rendre leur jugement dans le délai légal de 24 heures. Ainsi, ils vont rendre leur jugement sur la décision prise par le tribunal de paix de Kinshasa-Matete qui avait siégé en chambre de conseil  samedi le 11 avril dernier.

Pour rappel, les juges du tribunal de paix avaient, aux termes de cette audience en chambre de conseil, décidé de la mise en détention préventive du président de l’Union pour la nation congolaise (UNC) pour une durée de 15 jours, conformément à la loi. Cette audition s’inscrivait dans le cadre de l’enquête sur le dossier détournement des fonds destinés à l’exécution du programme d’urgence de 100 jours du président Félix-Antoine Tshisekedi.

Le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe, a été mis sous mandat d’arrêt provisoire (MAP) par le Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa-Matete, le 8 avril 2020.


ACP / MCP, via mediacongo.net
2943 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

ZK | NR1OL7E - posté le 04.06.2020 à 09:45

Moi je suis convaincu que VK sera comdané ça n'étonne personne mais nous voudrions voir tout le monde qui aurait détourné l'argent de l'état passer devant la barre pour justifier l'état de droit et aussi ne soyez pas étonné car eux même avaient signé l'accord de Genève puis juré que celui qui trahirait le dit accord s’enterrerait politiquement, c'est le début du commencement, tout celui qui aurait trahiconnait sa suite, la malédiction du peuple congolais sera toujours derrière eux, ils ont détourné la volonté du peuple congolais pendant les élections, ils ont comploté contre nous congolais sinon on en serait pas là aujourd’hui.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Bea | SOQIN1J - posté le 15.04.2020 à 07:30

Les prémisses d'une bonne direction-gouvernance de notre pays sont déjà fausse, les cacophonies actuelles me paraissent normales ou plutôt inévitables.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 15.04.2020 à 04:09

ENCORE 9 JOURS En vertu des articles 85 , 144 et 145 de la CONSTITUTION, dans 9 jours cad le 24 AVRIL cet ETAT D URGENCE TOMBE à CONDITIOIN d'une prolongation accordée par le Parlement et le Sénat, qui doivent donce SE REUNIR CE QUI SUPPOSE que la mesure de TSHILOMBO interdisant réunions de plus de 20 personnes ( CAD son ETAT D URGENCE) doit être levée AVANT le 24 avril. SANS CELA à cette date, FIN DE L ETAT D URGENCE car interdiction de réunir plus de 20 élus en vue de prolonger l 'ETAT D URGENCE . SESSANGA.MBATA et ts les fanatiques à vous la parole pour dénouer ce NOEUD GORDIEN!!!

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.04.2020 à 00:18

Incroyable! Plutôt que se résigner et rester humblement dans sa cellule et garder un profil bas, l'homme s'agite et veut sortir. Et comment la justice va même accorder une attention à sa demande quand le neveu ou cousin, dit Massaro, a séché le parquet où il a été convoqué et qu'un mandat de capture a été émis sur sa tête?

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Procès des 100 jours : Pourquoi s’agite-t-on autour d'Hamida Shatur ?

Société ..,

Procès 100 jours : une réunion à la cité de l’Union Africaine entre des personnes appelées...

Société ..,

Me Gabin Lulendo : "Il y a de gros mensonges dans le procès de Vital Kamerhe"

Politique ..,

Programme 100 jours, qui doit être tenu responsable de l’échec et en répondre devant la...

Politique ..,