mediacongo.net - Actualités - Pour une vraie justice en RDC, Félix Tshisekedi doit se soumettre au devoir de « fouiner » dans le passé (Tribune d'Alain Daniel Shekomba)



Retour Politique

Pour une vraie justice en RDC, Félix Tshisekedi doit se soumettre au devoir de « fouiner » dans le passé (Tribune d'Alain Daniel Shekomba)

Pour une vraie justice en RDC, Félix Tshisekedi doit se soumettre au devoir de « fouiner » dans le passé (Tribune d'Alain Daniel Shekomba) 2020-05-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/04-10/Shekomba_Alain_tribune.jpg -

Alain Daniel Shekomba

Les révélations du parquet de Kinshasa Matete sur les auditions de Monsieur Kamerhe est ses complices ont suscité un réel espoir de voir que la justice de la RDC peut juger un agent public de l’Etat afin de dire au peuple la vérité, rien que la vérité.

Les faits reprochés à M. Vital Kamerhe sont d’autant plus graves que son enrichissement personnel est scandaleux, comparé à la misère des Congolais.

Un Directeur de Cabinet n’aurait jamais pu agir ainsi, sans que son chef hiérarchique, entendu M. Félix Tshisekedi, n’ait pu être au courant. Ce dernier ne peut éluder sa responsabilité managériale devant tant de scandales autour de lui. La responsabilité politique de tout chef se trouve engagée dès lors qu’il y a faute grave de ses subalternes, agissant en son nom ou exécutant ses ordres, si la faute n’est pas découverte par ses soins. De plus, M. Tshisekedi n’avait pas hésité à prendre publiquement la défense de son collaborateur dans l’affaire des 15 millions de dollars, allant jusqu’à déclarer « légale en RDC » la pratique des rétro-commissions.

Il est dès lors indispensable d’inclure ladite affaire dans les griefs retenus contre M. Kamerhe. Ce dossier a trait à des soupçons d’irrégularités présumées dans le retrait inapproprié d’un montant de 15 millions de dollars par des individus sur une somme de 100 millions de dollars empruntés par l’Etat pour apurer une partie de sa dette aux sociétés pétrolières. Entre le 27 mai et le 7 juin 2019, ce pactole avait été décaissé du compte du Comité de Suivi des Prix des Produits Pétroliers, à la Rawbank, en 5 retraits d’espèces, de 4.000.000$, 5.000.000$, 1.500.000$, 3.000.000$ et 750.000$ respectivement, soit un total de 14.250.000$. Pour information, cette dette est due aux pertes subies par les sociétés de distribution de pétrole suite au gel des prix à la pompe décidé par l’État congolais, malgré la variation à la hausse des éléments de la structure des prix du carburant.

Ce dossier avait fait l’objet d’une enquête de l’Inspection Générale des Finances (IGF) qui avait saisi ensuite la Cour de Cassation en date du 31 juillet 2019. Mis en cause, M. Vital Kamerhe avait nié tout détournement. Le Chef de l’État, quant à lui, avait minimisé le sujet lors d’une interview télévisée, allant même jusqu’à affirmer qu’il s’agissait d’une pratique légale en RDC, même si cela est considéré comme délictueux partout ailleurs dans l’ensemble du monde civilisé.

Si M. Kamerhe doit se présenter le 11 mai au tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe pour l’affaire des maisons sociales, il ne faut pas que les magistrats enterrent les autres dossiers. Ainsi, en plus de celui des 15 millions de dollars, il faut absolument que ceux en rapport au Projet des 100 jours soient considérés, notamment la construction des sauts-de-mouton dans la Ville de Kinshasa, l’asphaltage par la Société SOCOC des routes aux Nord et Sud-Kivu, la construction de dépôts et stations-services de carburant au Kasaï, ainsi que l’imbroglio de la commande et de la livraison au ministère de la Santé de médicaments réputés périmés. Il devrait en être de même aussi de toutes les autres enquêtes dans lesquelles apparaîtrait le nom de M. Kamerhe, y compris celles de l’IGF, autoritairement stoppées par lui.

Les Congolais s’attendent donc à d’autres procès contre Vital Kamerhe, après celui des maisons. Dans tous les cas, la RDC a besoin d’argent pour gérer les effets néfastes de la pandémie de COVID-19. Il est donc impérieux que les magistrats fassent la lumière sur ces détournements des fonds publics et procèdent à leur récupération. Les magistrats ne doivent pas être sélectifs. Ils ne peuvent écarter les dossiers qui pourraient éclabousser d’autres personnes ou choisir un dossier qu’on peut nettoyer pour blanchir M. Kamerhe. La RDC a tant souffert du vol de l’argent de l’Etat sans que personne ne s’en émeuve.

Il ne faut pas non plus utiliser un seul dossier pour que M. Félix Tshisekedi puisse le brandir comme son succès sur la lutte contre la corruption. Tout le monde sait qu’il a promis aux Occidentaux qu’il allait s’attaquer à son « faiseur », M. Kabila et à ses affidés sur les dossiers de corruption.

Les Congolais réclament aussi que M. Tshisekedi réussisse à s’affranchir de sa réticence à soumettre à la justice les crimes économiques et financiers survenus avant son arrivée au pouvoir. Il n’a donc pas le droit de continuer à trahir l’Etat en s’abstenant de fouiner dans le passé, alors qu’il y a encore visiblement de nombreux crimes demeurés impunis. L’ancien ministre de la justice, M. Luzolo Bambi clamait tout haut que la RDC perdait chaque année plus de 15 milliards de dollars à cause des détournements des fonds publics et de la fraude fiscale.

Le peuple reste vigilant. Il scrute tout et en particulier ce qui va se passer lors du procès du 11 mai dont la vocation naturelle est d’être public, car les fonds dont il est question sont publics. Cela mérite une diffusion radiotélévisée, afin de respecter les mesures barrières contre le COVID-19. Le peuple veut que le pouvoir judiciaire, en tant que pouvoir indépendant, puisse sauver la nation en péril.


La Libre Afrique / MCP, via mediacongo.net
5139 suivent la conversation
20 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 08.05.2020 à 22:20

(Suite)...de toutes les façons, Mr. Kamhere est jusqu’à preuve du contraire est encore innocent et disons-nous certaines vérités: le Congolais aime beaucoup accuser les autres faussement et souvent par jalousie ou agendas caché, sans oublier qu'il faut qu'il comprenne encore comment les opérations comptables fonctionnent.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 08.05.2020 à 22:06

C'est donc une logique d'enfant que d'affirmer "Un Directeur de Cabinet n’aurait jamais pu agir ainsi, sans que son chef hiérarchique, entendu M. Félix Tshisekedi, n’ait pu être au courant".

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 08.05.2020 à 22:02

(Suite).. de « cadre supérieur » qui devrait jouir d’une grande indépendance. On emploie un expert justement pour ne pas avoir à toujours lui donner des instructions comme un enfant. Dans votre logique, lorsque l’on arrêtera un ministre, pourquoi ne pas aussi demander qu’on arrête le premier ministre parce d’après vous c’est lui qui donne des instructions. Au travail, on donne les instructions de travail et non les instructions de voler. Ne faites donc pas de votre prière au diable une réalité; le pouvoir s’acquiert aux urnes!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 08.05.2020 à 22:00

Si cela était vrai, un Président de la République ne pourrait jamais changer son Directeur de Cabinet pour abus, pour contradictions ou ne fut-ce que pour incompétence parce qu’il n’est qu’un robot qui n’attend que des instructions. Hors l’histoire est pleine d’exemples de changement de directeurs, dans les entreprises et à la présidence, et l’époque de Mobutu est un cas en espèce. Si nous acceptons votre logique, la notion de division de travail vous n’avez jamais entendu parler ; quand vous employez un manager ou un haut cadre, il ne devra attendre que des instructions de vous avant de bouger le moindre petit doigt. Cela défierait même la notion de « cadre...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 08.05.2020 à 21:49

Ce monsieur est un aventurier. Qu'il n’aie obtenu aucune voix pendant les élections n'est pas étonnant; il le mérite amplement. Ce n'est pas parce que je dis ce que je dis maintenant que 99% des Congolais n'ont survécu jusqu'aujourd'hui devant leur misère et maigre salaires qu'à cause les copes à différent degrés, que de ce fait je supporte cela. Je peux bien le dire pour montrer que cela doit changer. C'est avoir une mauvaise foi que de vouloir imposer à quelqu'un autre chose que ce qu'il a voulu dire. Et ce qui est grave est nous savons exactement le contexte qui a été utilisé par Président.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 08.05.2020 à 18:44

Peuple Congolais, n'attendez RIEN vers Felix Trichekedi. Akendelaki cope. Il ne lachera jamais Vital Kamerhe parceque il est son COACH. Vital Kamerhe sera LIBERER bientot et cela etait la piece de THEATRE. A bon attendeur SALUT.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A bon entendeur | 74PQ24O - posté le 08.05.2020 à 14:26

C'est Fatshi ou c'est à la justice de faire ce travail???

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumnba | QK7546S - posté le 08.05.2020 à 14:02

S'il faut fouiner, ne ce serait-il pas mieux de rentrer jusqu'en deuxième république ? La pendaison de l'ancien premier ministre Evariste Kimba et ses compagnons sous la bénédiction de Tshisekedi, ministre de la justice. A ceci, il y a lieu d'ajouter l'assassinat de Pierre Mulele, les massacres des chrétiens et des étudiants de Lovanium, Lubambashi, y compris les pillages de 1990. Je penses que la liste n'est pas exhaustive. Comme ça on saura qui a fait quoi dans ce pays, les archives doivent être consultées.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumnba | QK7546S - posté le 08.05.2020 à 14:00

Une tribune mêlée de beaucoup de confusion. Le candidat malheureux A l'élection présidentielle de 2018, informaticien de son état veux apprendre aux magistrats comment enquêter et inculper les gens. Le montant qu'il cite dans ses écrits de 15 millions et l'affaire de sauts de moutons ne sont pas des charges retenues par le magistrat sur VK. La presse écrite apprend les chevaliers de plumes a utiliser le conditionnel lorsqu'ils n'ont pas la certitude de l'information qu'ils accouchent sur le papier. S'il faut fouiner, ne ce serait-il pas mieux de rentrer jusqu'en deuxième république ? La pendaison de l'ancien premier ministre Evariste Kimba et ses compagnons sous la...

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Golf | 7PBHH8Y - posté le 08.05.2020 à 12:54

C'est déplorable de voir un candidat président de la République qui détient les preuves et les détails d'un détournement et ne pas saisir la justice, mais demande au supposé complice du détourneur de le faire! C'est le même raisonnement que Mukuna qui a dit disposer des preuves des crimes économiques et crimes contre l'humanité perpetrés par l'autre et ses complices, mais il va déposer une lettre de dénonciation des violations de droit humanitaire au lieu d'une plainte, et demande à la même justice sélective selon Shekomba de méner des enquêtes sur ses allégations. Peuple congolais rélève ton front longtemps courbé,...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 08.05.2020 à 10:20

Il faur lire " Quand la verite' blesse ". Ces propos ne viennent pas de moi, allez y comprendre. Nous perdons le temps en croyant A un film de fiction. Kamerhe sera libre et les sommes d'argents ne reviendront jamais. Que ceux qui ont des oreilles pour ecouter qu'ils ecoutent. Je vous avais dit que assistons A une piece de theatre. Le temps est le bon juge.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 08.05.2020 à 10:13

suite... Est-ce-que Christian Malard a-t-il tort quand on compte les innombrables œuvres inachevés et les détournements de fonds spectaculaires sous Félix Tshisekedi : Les 370 millions USD de saute-moutons ; Les 180 millions USD pour la résidence officielle du chef de l'Etat qui se sont envolés ; les 47 millions USD pour la construction de maisons ?

Non 4
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 08.05.2020 à 10:11

(Suite) "...il y a la liberté d’expression et de presse, et que Christian Malard ne faisait que dire la vérité, bien entendu, une vérité qui blesse. Qui ignore que Félix Tshisekedi avait été hissé par un tyran sanguinaire, Joseph Kabila, à la magistrature suprême dans la plus grande escroquerie politique du siècle ? ".

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 08.05.2020 à 10:06

Ce que Mr Shekomba vient de dire n'est pas nouveau, nous le connaissons tous. Christian MILARD die ceci: "Vous venez de dire, on y retrouve bien entendu le mali le Burkina Faso, le Tchad par exemple qui avec ses 15 millions d'habitants ne dispose que de 6 lits de réanimation. Et puis un pays comme la république, et bien « dite », démocratique du Congo, dirigé par un tyran Félix Tshisekedi qui comme son prédécesseur le tyran sanguinaire joseph Kabila dilapident les caisses du pays, alors finalement, ces 500 millions de dollars ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan d'un besoin qui est monumentale ".

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 08.05.2020 à 09:58

Il essaye de fouiner dans les passes...il va y laisser sa peau avant les echeances de 2023.

Non 4
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.05.2020 à 09:48

Qui va fouiner les années du Mobutisme et Tshisekedisme ? Eux aussi, non seulement avoir pendus, tué, mais aussi réduit le peuple en misère avec leur politique èconomique.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 08.05.2020 à 09:17

Et maintenant ,on Va voir la donne

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ben | PI5HYC7 - posté le 08.05.2020 à 09:17

Nous n’espérons plus rien chez FASTHI , le début marque la fin,

Non 3
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 08.05.2020 à 09:03

Alain Daniel Shekomba merci d'avoir tous dit

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 08.05.2020 à 08:45

THANK YOU, LET'S HOPE FOR THE BEST.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Main basse sur les fonds de la chambre haute du Parlement

Politique ..,

L’objet de la politique en RDC : des intrigues de palais, pas l’amélioration du bien-être...

Politique ..,

Les évêques de l’Afrique centrale ont présenté un rapport humanitaire à Félix Tshisekedi

Société ..,

Barrage de la renaissance : Félix Tshisekedi veut relancer les négociations entre l'Égypte,...

Afrique ..,