mediacongo.net - Actualités - Fin de la marche du CLC, aucun incident et aucune violence (Me Diakiese)



Retour Politique

Fin de la marche du CLC, aucun incident et aucune violence (Me Diakiese)

Fin de la marche du CLC, aucun incident et aucune violence (Me Diakiese) 2020-07-19
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/13-19/clc_marche_anti_ronsard_20_0214.jpg -

"Nous avons bénéficié de l'encadrement de la Police nationale que je tiens d'ailleurs à féliciter pour la bonne tenue des troupes. Il n'y a eu aucun incident, aucune violence", rassure le Porte-parole du Comité laïc de Coordination (CLC), structure catholique à la base de la marche de ce dimanche pour exiger "l'audition du rapport de la CENI et l'audit de son action par la Cour des comptes et des réformes nécessaires pour garantir son indépendance pour que nous ayons des élections crédibles".

Sur top congo fm, Me Hervé Diakiese rappelle que "la marche est partie du marché de la liberté (à Tshangu). Notre itinéraire était d'aller jusqu'à boulevard Triomphal, mais comme nous avons promis de collaborer étroitement avec les autorités, nous avons convenu de nous arrêter près de l'échangeur où nous avons lu notre déclaration qui encourage le Chef de l'Etat d'avoir pris la décision de ne pas cautionner la désignation par césarienne et par tricherie d'un des membres de chaos électoral des élections passées".

Préalables maintenus

Même après le "succès" de cette marche, "nous maintenons nos préalables : réforme de la loi électorale, audition du rapport de la CENI et son audit par la Cour des comptes et le retrait des lois scélérates sur la caporalisation de la magistrature".

Pour la marche d'aujourd'hui, "nous avons lancé un message et nous laissons le temps aux autorités, chacune en ce qui la concerne, de bien comprendre que nous n'allons plus tolérer un coup de force".


Top Congo / MCP, via mediacongo.net
1643 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

yawafwa | PKUJVUN - posté le 20.07.2020 à 20:22

Monseigneur Monsengwo ne s'etait -il pas investi corps et Ame pour que wa mulumba dirige ce pays lors de la CNS en1993? A tout moment qu'il a crise, c'est la seule qui se tient debout pour dire la verite meme dans toutes les omelies dans leur eglises. Le bas blaisse lorsque les choses vont mal au pays et qu'elle se tient debout pour denoncer vous la comparez a vos eglises et pasteurs violeurs de nganda jika...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
yawafwa | PKUJVUN - posté le 20.07.2020 à 20:15

Bravo CLC! Pendant plus de deux decennies, l'eglise catholique a reelement lutte pour promouvoir la paix, la justice et la cohesion nationale dans ce pays. Mais malheureusement pour l'UDPS avec la wewanisation de ses membres et toute la communaute kasaienne n'arrivent pas a accepter le travail de titan operer par cette eglise qui dit que la verite libere.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDOK | TBQO4PQ - posté le 20.07.2020 à 16:01

Apparemment si les deux dernières marches ont été faite sans casse ni injures, c'est un défi que l'udps doit nécessairement relever. Un parti au pouvoir qui a craché sur les avoir des individus. Les initiateurs doivent répondre devant la justice.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 20.07.2020 à 00:57

ON DOIT SUPPRIMER CETEE CENI et tout confier à Hailemariam Desalegn, l’ancien Premier ministre éthiopien, Invité d’honneur de Moussa Faki Mahamat, le président de la commission de l’UA, au sommet de Nouakchott, en juillet 2018, il s’est beaucoup investi au sein de l 'UA. Il a ainsi dirigé deux missions d’observation, l’une au Zimbabwe pour la présidentielle de juillet 2018, l’autre au Nigeria pour le scrutin de février 2019. DONNEZ LUI DE A à Z toute l'organisation SANS LES TENDANCES politiques de RDC

Non 5
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Méditation citoyenne de Frank Fikirini Mwene -Mbayu du désormais cas Malonda en Rdc :...

Politique ..,

Dialogue: l’agenda caché de l’Opposition

Politique ..,

Haut katanga-marche anti Malonda : 6 ONGDH pointent du doigt le gouvernement provincial dans les...

Provinces ..,

Kinshasa : Kisota Tigana, le policier molesté lors de la marche anti Malonda de l’UDPS décédé

Société ..,