mediacongo.net - Actualités - Rwanda : un congolais abattu par la police à Kigali



Retour Diaspora

Rwanda : un congolais abattu par la police à Kigali

Rwanda : un congolais abattu par la police à Kigali 2020-08-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/03-09/rwanda_policiers_20_000.jpg Kigali, Rwanda-

Un homme d’origine congolaise a été abattu par la police rwandaise à Kigali. Il était suspecté d’avoir poussé quatre jeunes rwandaises à se dénuder contre l’argent et publier leurs photos sur internet.

Selon RFI qui cite un communiqué de la police rwandaise, l’homme était soupçonné de faire partir d’un réseau de prostitution. « Il a été abattu alors qu’il tentait de s’échapper d’un commissariat où il était arrêté », note le communiqué et la RFI d’évoquer « des contours flous de cette affaire ».

Les quatre filles arrêtées au même moment ont été paradés devant les médias lors d’une conférence de presse sans avoir été jugées. Elles sont accusées d’avoir publié des images indécentes par voie électronique, une pratique qui tombe sous le coup de la loi sur la cyber-criminalité.

Leurs photos debout devant les journalistes ont fait réagir dans le pays. Un internaute écrit sur twitter que « cette culture de la parade et de l’humiliation est méprisable ». D’autres dénoncent une loi sur l’indécence peu précise, laissant la porte ouverte à des dérives.

Sur les réseaux sociaux, certains faisant savoir que « cette culture de la parade et de l’humiliation est méprisable”.

« Du côté du Bureau des investigations, on assure que l’opération visait à lancer un message fort au public, à titre préventif et que ni les noms, ni les visages des quatre femmes n’ont été dévoilés », apprend-t-on de la chaîne française.

Thomas Uzima (Correspondant au Sud-Kivu)
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
8057 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Hum | IJANJEE - posté le 07.08.2020 à 07:07

C'est triste pour ce meurtre. Mais comment le gouvernement pouvait communiquer pour un congolocanadien ? Ça serait reconnaitre double nationalité !!! Au moins si cette histoire ...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Les Sans Foufous | 5G4VXIJ - posté le 04.08.2020 à 15:29

Il faut aussi abattre un rwandais vivant en RDC,réciprocité diplomatique oblige.

Non 2
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwene Sho | 3EUPX3H - posté le 04.08.2020 à 13:54

Un congolais mort à l'étranger, on en fait un fait divers, et le gouvernement garde sa bouche bée sans demande d'explication. Même le chargé d'affaires de l'ambassade ne dit mot! Ishi bwe! Et l'auteur de l'article de s'appesantir sur les filles qui sont bien portantes chez elles. Quelle est la suite? Que la famille fasse et finisse le deuil de son délinquant de fils? Bakongomani, nani alituloga?

Non 1
Oui 232
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 04.08.2020 à 12:17

Ils peuvent tout se permettre contre les congolais parce que notre pays est faible. Ils viennent chez nous et nous y tuent à plus forte raison chez eux? Muzito avait raison et nos autorités doivent avoir honte. Cet enfant de 21 ans a certes déshonoré les congolais par ses pratiques sexuelles exposées sur la toile mais cela ne peut être puni par la mort nulle part au monde. Moise mbiye, Pascal Mukuna et watanabe seraient dejà morts. Au rwanda c'est 3-5 ans de prison et 1000$ d'amende. Ils brandissent un fallacieux prétexte de tentative d'évasion pour se justifier mais c'est FAUX. Voilà ce que nous font les amis de Trichekedi.

Non 7
Oui 48
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Rwanda : demande de libération conditionnelle rejetée pour Paul Rusesabagina

Afrique .., Kigali, Rwanda

Paul Rusesabagina privé de ses avocats lors de l'ouverture de son procès

Afrique ..,

Rwanda : Paul Kagame opposé aux attaques contre son ambassadeur accrédité à Kinshasa

Politique ..,

Rwanda: l’ex-patron de l’hôtel des Mille Collines, Paul Rusesabagina détenu à Kigali

Afrique ..,