mediacongo.net - Actualités - Réformes électorales : « C’est une évidence qu’aucune loi ne peut être votée en dehors des institutions » (A. Thambwe-Mwamba)



Retour Politique

Réformes électorales : « C’est une évidence qu’aucune loi ne peut être votée en dehors des institutions » (A. Thambwe-Mwamba)

Réformes électorales : « C’est une évidence qu’aucune loi ne peut être votée en dehors des institutions » (A. Thambwe-Mwamba) 2020-09-16
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/14-20/reforme_tambwe_mwamba.jpg -

Le président du Sénat, a rappelé ce mardi 15 septembre 2020, lors de son allocution à l’occasion de l’ouverture de la session parlementaire de septembre 2020, qu’aucune loi ne peut être votée en dehors des institutions à savoir : l’Assemblée nationale et le Sénat, seuls lieux où se tiennent des débats adéquats.

Cette prise de position d’Alexis Thambwe-Mwamba fait suite à son constat selon lequel « plusieurs initiatives sur les réformes des lois électorales sont prises par divers acteurs et citoyens, et font probablement suite aux mécontentements de juillet dernier ». En effet, a-t-il indiqué, « d’éminents Professeurs d’universités, d’éminents juristes et certains politiciens s’avancent sur l’inconstitutionnalité ou non de certaines décisions. ».

Il les invite à cet effet, à « toujours, en cas de doute, pousser les limites de l’analyse en se référant, au besoin, aux annales parlementaires pour connaître la “Ratio Legis” qui a conduit à rédiger tel article de la Constitution ou de telle loi sous la forme que tout le monde connaît ».

Selon le numéro 1 de la chambre haute du Parlement congolais, « dans l’hypothèse d’une controverse quant à l’interprétation des textes ou de leur inadaptation aux situations de l’heure, la Loi a prévu aussi bien la possibilité d’obtenir l’interprétation auprès des instances habilitées que celle de la réforme des textes jugés inadaptés ».

« Il s’ensuit que les textes doivent être appliqués en l’état, aussi longtemps qu’ils ne sont pas modifiés. Il y va de la sauvegarde des droits et libertés fondamentaux garantis aux particuliers. C’est dans ce cadre que notre chambre doit, dans une froide lucidité demeurer le gardien de l’inviolabilité de la Constitution. », a-t-il précisé.

Il a souligné que « dans une Démocratie, la République est une mécanique institutionnelle dont le rendement dépend du bon fonctionnement de son engrenage. Il serait alors aberrant de penser qu’une institution peut, à elle seule, répondre aux attentes de la population ».

Alexis Thambwe-Mwamba a dit souhaiter ainsi « de voir les institutions de la République se concerter régulièrement en vue de converger leurs efforts vers l’intérêt de la population, dans le respect du principe sacro-saint de la séparation des pouvoirs ».


mnctv congo / MCP, via mediacongo.net
1050 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | OVBUOFZ - posté le 16.09.2020 à 14:27

bonjour C'est avec une profonde reconnaissance que je tiens à vous apporter ici mon témoignage. Étant à la recherche de prêt, je suis tombé sur un monsieur. il m'a octroyé un prêt avec un taux de 2% par ans et j'en ai parlé à plusieurs collègues qui ont également reçu des prêts chez ce monsieur sans avoir de soucis. Particulièrement à moi, voici son contact mail: endelermichel@gmail.com j'ai reçu ma demande de crédit sans protocole et je suis tout à fait satisfaite. Je vous conseille de ne plus vous trompez de personne si vous voulez effectivement faire une demande de prêt d'argent pour votre projet et tout autre. Vous pouvez l'écrire et d'expliquer votre...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 16.09.2020 à 14:00

A QUAND LE PROCES DE l' oncle Mutanda,pris en FLAGRANT DELIT de financement sur l(ARGENT DE L ETAT et entrainemen d'une milice tribale armée.? Dénoncer la présence d'une deuxième milice en formation à KASUMBALESA ,en dialecte de l 'UDPS = incitation à la haine tribale,

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 16.09.2020 à 13:52

Je ne crois pas que kabila soit notre diablotin car nous voyons pire que lui. Mais je le deteste pour avoir nommé trichekedi et écarté nos vrais leaders, ceux en qui nous croyions, qui pouvaient nous offrir une nouvelle direction glorieuse. Incapable de faire emerger certains leaders bons dans son propre camp. Il ne merite pas mon respect. C'est un salopard, un médiocre. La victoire de Fayulu est certaine ne m'a jamais enchanté car conséquence du comportement machiavélique de kanambe. Qui parlerait de Fayulu si des poids lourds comme MOKAT n'avaient pas été exclus par Kanambe. MAFA et Trichekedi sont l'émanation de Kanambe, tous les deux plus médiocres que leur dieu créateur.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 16.09.2020 à 13:44

Kanambe n'est pas le premier senateur à vie dans notre région, les congolais méritent de le savoir aussi. Le Burundi a déjà trois senateurs à vie: Pierre Buyoya, Domicien Ndayizeye et Sylvestre Ntibatungania. Contrairement à Kanambe Sylvestre Ntibatunganya reste utile à son pays et tres actif dans la politique régionale. Je l'ai vu à l'oeuvre plusieurs fois dans le cadre de l'assemblée parlementaire de la CIRGL. Un vieux infatiguable, capable de diriger une assemblée parlementaire houleuse, conciliant les points de vue de 8h00 le matin à 1h00 du matin et à 7h il est le premier à prendre sa place dans la salle.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa