mediacongo.net - Actualités - Un vaccin anti-COVID-19 chinois pourrait être disponible pour un usage public dès novembre



Retour Monde

Un vaccin anti-COVID-19 chinois pourrait être disponible pour un usage public dès novembre

Un vaccin anti-COVID-19 chinois pourrait être disponible pour un usage public dès novembre 2020-09-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/09-septembre/14-20/vacinchinoises.jpg -

La recherche et le développement sur les vaccins anti-COVID-19 en Chine progressent rapidement et ils pourraient être disponibles pour un usage public dès novembre, a annoncé une virologue de haut rang.

Cinq des neuf vaccins anti-COVID-19 qui sont entrés dans les essais cliniques de phase 3 dans le monde sont en cours de développement en Chine et ont produit des résultats d'essais satisfaisants, a déclaré Wu Guizhen, experte en biosécurité en chef au Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies. Un vaccin doit généralement passer par trois phases d'essais avant d'obtenir l'approbation de mise sur le marché.

Selon Mme Wu, aucune des personnes qui ont reçu des vaccins candidats anti-COVID-19 développés par la Chine pour une utilisation d'urgence n'a présenté d'effets secondaires graves ou n'a contracté le nouveau coronavirus. « On s'attend à ce que les gens ordinaires puissent recevoir la vaccination contre le COVID-19 en novembre ou décembre », a-t-elle noté. « Nous prévoyons que les vaccinations resteront efficaces pendant un à trois ans ».

Face à une pandémie mortelle, les pays se sont battus contre la montre pour rechercher et développer des vaccins contre le COVID-19. Le développement d'un vaccin peut normalement prendre plus d'une décennie. Des vaccins efficaces sont considérés comme une arme cruciale pour contenir la pandémie, qui a provoqué près de 30 millions de cas dans le monde. Et bien qu'elle soit effectivement sous contrôle en Chine, certains experts ont appelé à la vigilance pour se prémunir contre de nouvelles résurgences de l'épidémie en hiver.

Trois candidats vaccins anti-COVID-19 ont été approuvés par les autorités chinoises pour une utilisation d'urgence par des groupes à plus haut risque d'infection, y compris certains travailleurs médicaux traitant des patients atteints du COVID-19 et des personnes se rendant à l'étranger pour travailler.

Zhou Song, conseiller juridique en chef du China National Biotec Group, avait annoncé plus tôt que deux vaccins en cours de développement par la société étaient en cours d'essais cliniques de phase 3 et qu'ils ont été approuvés pour une utilisation d'urgence. Selon M. Zhou, ils se sont avérés sûrs et efficaces pour créer une réponse immunitaire au virus.

Gao Fu, directeur du CDC chinois, a déclaré lors du premier Sommet sur les vaccins de la région de Greater Bay Area, qui s'est tenu le week-end dernier à Shenzhen, dans la province du Guangdong (sud de la Chine), que les groupes à plus grand risque devraient avoir la priorité pour la vaccination avec les vaccins COVID-19, y compris ceux se rendant dans des pays gravement touchés par le virus pour le travail, les agents de santé de première ligne et les personnes âgées atteintes de maladies chroniques.

Mme Wu a également déclaré qu'avec l'arrivée de l'automne et de l'hiver, les saisons de pointe pour les maladies infectieuses telles que la grippe et le COVID-19, les groupes vulnérables devraient pouvoir recevoir les vaccins contre le COVID-19 une fois qu'ils seront disponibles, ainsi que les vaccins contre la grippe.

Dans le même temps, un guide technique publié par le CDC chinois la semaine dernière a recommandé que les groupes comme les travailleurs médicaux, les employés des maisons de retraite, les enseignants et les étudiants du primaire, les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques reçoivent des vaccins contre la grippe.

Des experts de haut niveau, dont Wang Chen, président de l'Académie chinoise des sciences médicales, ont également appelé à ce que des mesures soient prises pour encourager le public à se faire vacciner contre la grippe afin de prévenir la maladie en automne et en hiver, pour minimiser les risques pour la santé et alléger le fardeau des institutions médicales en cas d'épidémie de COVID-19.

Les vaccinations contre la grippe ont déjà commencé dans certains endroits en Chine. Dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), par exemple, 60 000 vaccins contre la grippe avaient été administrés à la fin du mois d'août. À Beijing, les autorités ont commencé à acheter des vaccins contre la grippe pour l'automne et l'hiver en août.


french people / MCP, via mediacongo.net
833 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : L'OMS veut renvoyer une délégation d'experts en Chine pour retracer l'origine du Covid-19
AUTOUR DU SUJET

Argentine: un vaccin chinois contre la COVID-19 testé sur des volontaires

Monde ..,