Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Dissolution de l'AN : Diongo suggère la formation d'un gouvernement des secrétaires généraux

2020-10-22
22.10.2020
2020-10-22
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/19-25/diongo_franck_20_0214512.jpg -

franck Diongo

Le leader du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP), Franck Diongo a donné sa position sur la crise interinstitutionnelle que traverse le pays, ainsi que ses deux propositions pour la résoudre.

Au cours d’un point de presse tenu jeudi 22 octobre 2020 au siège de son parti à Kinshasa, Franck Diongo a tranché. Selon lui, les deux voies pour sortir de l’impasse née de la désobéissance récurrente du premier ministre et des présidents de deux chambres du Parlement vis-à-vis du président de la République, sont la dissolution de l’Assemblée nationale et la démission du premier ministre.  

« Puisqu’il n’y a plus collaboration entre le chef de l’État et le Parlement, puisque le premier ministre désobéit continuellement au président de la République (cas de l’ordonnance de la Gécamines, des ordonnances contresignées légalement par  son intérimaire et le refus d’assister à la cérémonie de prestation de serment des trois juges de la Cour constitutionnelle), puisqu’il y a crise, blocage et rupture de confiance, je demande au chef de l’État d’aller jusqu’au bout pour déboulonner la dictature du camp Kabila. Le gouvernement est indélicat, le président de la République doit demander au premier ministre de démissionner. Nous proposons au chef de l’État de prendre une ordonnance pour dissoudre l’Assemblée nationale », a-t-il suggéré en ajoutant que les nouvelles consultations sont inopportunes, dans la mesure où les intentions des uns et des autres sont clairement connues.

Dans la même optique, Franck Diongo invite Félix Tshisekedi à faire tomber ce gouvernement de coalition qui lui désobéit à tout moment, afin de nommer un informateur chargé d’identifier une nouvelle majorité.

En outre, le chercheur en droit a rappelé qu’en cas de la dissolution de l’Assemblée nationale, les députés nationaux ne vont plus siéger au regard du droit parlementaire.

« L’Assemblée nationale dissoute ne peut pas se réunir. Il s’agit là de l’interruption du mandat », a-t-il éclairé.

Quant à la manière dont il va falloir gérer le pays dans le contexte où l’Assemblée nationale est dissoute et le premier ministre a démissionné, Diongo propose au chef de l’État de former un gouvernement des secrétaires généraux, dont le doyen d’entre eux assumera la fonction de coordonnateur de l’action gouvernementale jusqu’à l’organisation des élections. 

Pour appuyer sa thèse, le président national du MLP a mentionné qu’il existe déjà une jurisprudence en la matière. En 1993, le président honoraire Joseph-Désiré Mobutu avait procédé à la formation d’un gouvernement dirigé par les chefs des administrations, a-t-il rappelé.

Toujours en rapport avec la dissolution de l’Assemblée nationale, le combattant de la liberté suggère que l’organisation des élections législatives soit confiée au ministère de l’Intérieur avec l’appui de la communauté internationale, afin de respecter le délai de 60 jours que prescrit la constitution.

Kabila est l’unique ennemi de la RDC

Franck Diongo a saisi cette occasion pour inviter le peuple congolais à se mobiliser pour accompagner Félix Tshisekedi à en finir avec Kabila et le FCC qui, selon ses propos, sont à la base de tous les blocages.

« Le Congo n’a qu’un seul ennemi, c’est Kabila et le FCC, son instrument. Le FCC bloque tout : la désignation des animateurs de la la CENI, la justice…le chef de l’État est en insécurité suite au blocage du FCC. Tous les coups sont permis au FCC, même la rébellion après avoir échoué sur toutes les voies légales », a-t-il prévenu.

Diongo plaide pour la dépolitisation des entreprises publiques

Aussi le leader du MLP a-t-il proposé d’écarter de la gestion des entreprises publiques tous les politiciens pour éviter le blocage et préparer son bilan à la fin du quinquennat. Pour ce faire, le président du MLP demande au chef de l’État de révoquer les mandataires publics non technocrates, en vue d’y nommer les fils maisons compétents et expérimentés ayant le grade de directeur.

En liminaire, Franck Diongo a exprimé sa gratitude au président Tshisekedi pour la réussite de la manifestation de prestation de serment et sa détermination affichée à mener le pays à bon port. Il s’est également félicité de la mobilisation du peuple autour de cet événement.

Sur ce même chapitre, il a remercié tous les partis politiques de l’opposition qui ont envoyé leurs députés et sénateurs « relevant de l’autorité de Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Bahati Lukwebo ». 

Franck Diongo a salué aussi le patriotisme de quelques députés FCC et du ministre Pius Muabilu qui ont eu le courage de participer de manière républicaine, à la cérémonie de prestation de serment, de même que Samy Badibanga, le seul membre du Bureau du Sénat présent à cette manifestation.


Ouragan Fm / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 13 commentaires
8703 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Simba wa Bikumba @9MULC4O   Message  - Publié le 23.10.2020 à 09:38
Il vous a trahi a Genève, il a trahi kamerhe et là il est entrain de trahir Kabila mais vous voulez encore le soutenir ! Vraiment les politiciens congolais oublient trop vite les événements importants du pays. Faire alliance avec Félix c'est pire que de faire alliance avec Kabila. Puisque Kabila n'a trahi personne ; mais au contraire c'est vous qui l'aviez abandonné ! Est-ce la façon dont l'UDPS gère le pays vous plait ? Il y a désolation partout ! Les combattants prennent la place des agents de l'État et vous êtes contents ? L'hymne du parti politique chanté à l'Assemblée national en présence du président, vous êtes content de tout ça ? Je comprend que vous n'avez aucune leçon à donner ; vous êtes êtes tous nuls avec vos solutions de caca !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Simba wa Bikumba @9MULC4O   Message  - Publié le 23.10.2020 à 09:37
Il vous a trahi a Genève, il a trahi kamerhe et là il est entrain de trahir Kabila mais vous voulez encore le soutenir ! Vraiment les politiciens congolais oublient trop vite les événements importants du pays. Faire alliance avec Félix c'est pire que de faire alliance avec Kabila. Puisque Kabila n'a trahi personne ; mais au contraire c'est vous qui l'aviez abandonné ! Est-ce la façon dont l'UDPS gère le pays vous plait ? Il y a désolation partout ! Les combattants prennent la place des agents de l'État et vous êtes contents ? L'hymne du parti politique chanté à l'Assemblée national en présence du président, vous êtes content de tout ça ? Je comprend que vous n'avez aucune leçon à donner ; vous êtes êtes tous nuls avec vos solutions de caca !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
congo uni @PKLOZ8L   Message  - Publié le 23.10.2020 à 08:25
Je suis d accord avec les SG animant les different ministeres

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
KONGO @HXVMSGU   Message  - Publié le 23.10.2020 à 08:17
No comment

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Linon @477Y1R1   Message  - Publié le 23.10.2020 à 08:10
"Sur ce même chapitre, il a remercié tous les partis politiques de l’opposition qui ont envoyé leurs députés et sénateurs « relevant de l’autorité de Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi et Bahati Lukwebo » Sincèrement les politiciens congolais sont totalement insuffisants et irresponsables. Ce monsieur ne se rappelle même pas ce qui s'était passé à Geneve avec Bemba et Katumbi. Monsieur à mémoire vide, ne sait pas que c'est grâce à Kabila que ... Alors, lis l'accord et tu privilégieras la réconciliation.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Passy @E1IISY6   Message  - Publié le 23.10.2020 à 08:08
Un soit disant chercheur en droit qui ne sait pas interpréter la constitution. Ce corbeau et le renard pousse FÉlix à sa mort politique puisqu'en le poussant à dissoudre le parlement et révoquer ou pousser, par force, le premier ministre à démissionner, contre sa volonté, il sera lui-même même destituer pour cause de violation de la constitution et haute trahison, en plus de son élection frauduleuse à la tête du pays avec des faux diplômes. Cela risque de plonger le pays dans une guerre civile qu'on ne saura maîtriser et aura comme victimes la pauvre population, mawa.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MOMBEMBE @LUDGPAQ   Message  - Publié le 23.10.2020 à 07:39
EYE MABE !

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
congo uni @PKLOZ8L   Message  - Publié le 23.10.2020 à 02:58
Et si les nouveaux parlementaires decident de dechoir le president pour ses nombreux mefaits?on a l impression que la jmajorité sera pro fatshi cela ne peut aussi pas arriver

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
OPINION LIBRE @6MS7AT2   Message  - Publié le 23.10.2020 à 01:22
Diongo, mon frère , tu es hors jeu. Le VAR est là pour confirmer

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Dobototoko @9YCEQ49   Message  - Publié le 23.10.2020 à 01:09
France Diongo depuis qu'il est sorti de la prison il a manqué tous ses réflexes. Wana va conséquence ya biloko. Ol propose des choses or constitution. Il oublie que le conflit entre le President et l'Assemblée nationale ne donne pas le President l'autorisation de dissoudre l'Assemblée nationale. Dans les articles et chapitres de la constitution qui parlent des attributions du Président de la République, on ne lui autorise pas de dissoudre l'Assemblée nationale. Lisez bien la constitution les Talibans sinon demain le pays va s'embraser.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 23.10.2020 à 01:02
que peut apporter un clown comme DIONGO ? d'ailleurs même Tshilombo se méfient de tout ces gens haineux qui finiront par le crucifié a son tour d'un qu'un autre apparaîtra sur la scène politique,des vautours des postes pour pillés,nous verrons le résultat dans 2 ans

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mbuyu @FTQYZ3Z   Message  - Publié le 23.10.2020 à 00:27
Malade mental

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Lumumba @QK7546S   Message  - Publié le 22.10.2020 à 23:32
Le chômage est mauvais! Diongo qui vit au dépend de l'argent du contribuable congolais rêve d'entrer dans le gouvernement pour se refaire la santé financière. La galère qu'il traverse après la sortie de Makala le pousse à faire le discours du corbeau et le renard.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Calendrier global : Samy Badibanga démasque un double danger !
left
Article précédent ” Ça circule au Palais”

Les plus commentés

Afrique "Nous avons demandé : le M23, les membres de ce groupe sont-ils des Rwandais ou des Congolais ? Et la RDC nous a dit : ce sont des Congolais. Fin du débat" (William Ruto)

22.05.2024, 23 commentaires

Politique Tentative de coup d’état : « stratagème de diversion à la Poutine pour détourner l’attention des congolais du chaos actuel », [Prince Epenge]

21.05.2024, 12 commentaires

Politique Assemblée nationale : 2 candidats de l'opposition retenus pour l'élection du bureau définitif

22.05.2024, 10 commentaires

Société Christian Malanga n'a aucun lien avec l'Église catholique (CENCO)

22.05.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance