mediacongo.net - Actualités - Débat sur la nouvelle majorité à l'Assemblée: Eugène Banyaku crucifie le FCC



Retour Politique

Débat sur la nouvelle majorité à l'Assemblée: Eugène Banyaku crucifie le FCC

Débat sur la nouvelle majorité à l'Assemblée: Eugène Banyaku crucifie le FCC 2020-10-31
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/26-31/banyaku_eugene_20_02145.jpg -

le professeur Banyaku Luape

Comme de coutume, les Congolais déversent tout leur savoir sur les concertations annoncées par le chef de l’Etat et qui, selon d’aucuns, devraient déboucher sur une redéfinition de la majorité. Même si elle ne devrait pas changer de camp, du moins elle réduirait la marge de supériorité numérique de l’actuelle majorité parlementaire.

Pour tordre le cou à ce projet, assassin pour lui, le FCC, par ses nombreux porte-voix, dénonce un débauchage à coup de billets de banque. Avant de brandir les articles 26 et 54 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, aux termes desquels «Les groupes parlementaires de l’Opposition politique jouissent d’un droit de représentation proportionnelle à leur poids numérique au sein de l’Assemblée nationale, aussi bien au niveau du Bureau définitif, des bureaux des commissions permanentes qu’à celui du Comité des sages», article 26. Avant de poursuivre : «la qualité de groupe parlementaire de l’Opposition est déterminée conformément aux dispositions de la Loi organique portant statut de l’Opposition politique. Au début de chaque législature, les partis et regroupements politiques déposent au Bureau provisoire de l’Assemblée nationale une déclaration d’appartenance à la Majorité ou à l’Opposition dûment signée par chacun d’eux. La proportionnalité entre la Majorité et l’Opposition est constatée par l’Assemblée plénière qui prend acte…».

Plus explicite encore renseigne l’article 54 : « Un député ne peut faire partie que d’un seul groupe parlementaire. Il exerce ce droit une fois au cours de la législature. Un député qui quitte son groupe parlementaire perd le droit de s’affilier à un autre groupe, il devient non-inscrit. Il en est ainsi du député qui est exclu de son parti. Le député qui n’appartient à aucun groupe parlementaire est appelé non-inscrit. Chaque député est membre du groupe parlementaire auquel appartient le parti politique dans le cadre duquel il a été élu. Les groupes parlementaires sont constitués pour la durée de la législature…».

Ce faisant, les caciques du FCC soutiennent que la majorité actuelle, en vertu de ces dispositions, ne saurait être remise en cause. Tout débauchage devrait être colmaté par le remplacement de celui qui a quitté la barque.

Mais selon le professeur Banyaku Luape, Une lecture attentive du RI de l’Assemblée nationale fait découvrir les failles de l’argumentaire dont le FCC fait usage pour prétendre à un verrouillage de la configuration numérique au Parlement durant toute la législature. Le seul argument conforme à la Constitution est celui d’appartenance à une même vision politique. En effet, l’article 54 brandi par les FCC parle plutôt d’un partage de mêmes opinions politiques.

Autant dire qu’un député ne saurait être forcé de demeurer dans un regroupement politique dont il ne partage plus les mêmes opinions. Bien plus, le vote parlementaire est individuel, et donc le député doit jouir pleinement de son droit de faire un acte qui provienne de sa conscience. On doit ainsi retenir que la caporalisation vécue régulièrement par un ordre imposé, n’est pas une pratique démocratique. Cela relève d’une pratique dictatoriale, inadmissible dans un Etat de droit et démocratique. Un député sommé de suivre un schéma autre que celui pour lequel il s’est engagé peut en référer à la justice et obtenir l’éloignement d’un regroupement qui s’est écarté de la ligne du départ.

Alors, trêve de consolation, la majorité peut toujours basculer !


Nyota Tv / MCP, via mediacongo.net
7128 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

congo uni | PKLOZ8L - posté le 31.10.2020 à 15:40

Le fcc n a pas peur de cette union sacrée nous on veut la cohabitation.

Non 5
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | L5NUP4H - posté le 31.10.2020 à 15:23

Je regrette pourquoi j'ai combattu Kabila. En réalité ceux qui l'ont remplacé n'ont rien de différence avec lui. Tous recourent au debauchage, manipulation de la justice, fraude et détournements. Au faite, le combat de l'UDPS n'avait qu'un seul objectif: que le leur quitte le pouvoir pour que le notre règne aussi. Et avec cette allure, je m'en doute que Félix manipule la justice pour que nous n'ayons plus les élections dans ce pays. Le temps nous éclairera mieux

Non 3
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Masakho | I7NSSXZ - posté le 31.10.2020 à 15:07

Non seulement ce argumentaire ne tient pas débout. Mais les députés de FCC doivent comprendre que un regroupement politique n'est pas partie politique. Ni FCC, Ni CASH ou LAMUKA ne peut se prétendre garant de tous ces qui sont dits ci-haut car aucune partie politique tel que inscrit au rôle électorale avait gagné la majorité. JKK doit laisser Felix libre de travailler au lieu de lui mettre le bâton dans le roue.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo uni | PKLOZ8L - posté le 31.10.2020 à 13:42

Le fcc n a pas peur de cette union sacrée nous on veut la cohabitation.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme | OORNWVN - posté le 31.10.2020 à 13:13

DEUX ANS D'EXECUTION DU POUVOIR D'UNE MANIERE CONSENSUELLE! LE DOCTEUR DE MERITE DE LA RUE PROCLAME: TSHILOMBO A ECHOUE!!! LE SENATEUR A VIE CÔTE AUSSI FATSHI EN DISANT QU'IL A ECHOUE!!! BA KELASI TO TANGA YANGO NDE EKOMISAKA BISO BOYE TO KOZANGA BO MOTO. AUJOURD'HUI AU CONGO L'EQUILIBRE MATHEMATIQUE EST ROMPU: 18 ANS DU POUVOIR EGAL AU 2 ANS AU POUVOIR COLLEGIAL; 32 ANS DU POUVOIR EGALE AU 2 ANS DU POUVOIR COLLEGIAL!! TSHILOMBO A ECHOUE!! EST-CE-QUE , MATHEMATIQUEMENT PARLANT, VOS TÊTES LA FONCTIONNENT!!!! LES CONGOLAIS!!!! MAWA!! LES 18 ANS, TU N'AS PAS APPORTE UNE SOLUTION PERENNE A L'EST ET TU OSES TACLE CELUI QUI A MOINS DEUX ANS QU'IL A ECHOUE!!! NOUS CONGOLAIS, NOUS AVONS UN...

Non 5
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 31.10.2020 à 12:30

(suite) Nous nous éloignons de la démocratie avec ses idées bêtes. Nous pouvon strouver mille manière de justifier Tshilombo, mais la donne ne change pas il a échoué.

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 31.10.2020 à 12:28

Le Prof.Banyaku dit une connerie philosophique qui alourdit la pensée. Manger une poule ou un œuf,ne fait aucune différence si nous nous concentrons sur le produit final, les protéines. Maintenant une vision c'est une imagination. Martin Luter King n'avait n'avait-il pas de vision sur l'égalité noir et blancs? .Les noirs ne sont plus tuer ?La vision d'un pays est déjà dans la constitution. Comme les 10 commandements une aspiration, une vision. L'opinion est la base d'une vision. Sans opinion on peut avoir une vision. Tshilombo veut rester à vie, ou bien son parti ou groupe doit rester éternellement au pouvoir pour réaliser sa vision comme en Corée du Nord avec la famille Kim?...

Non 4
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 31.10.2020 à 12:20

Le Prof.Banyaku dit une connerie philosophique qui alourdit la pensée. Manger une poule ou un œuf,ne fait aucune différence nous nous sur le produit final, les protéines. Maintenant une vision c'est une imagination. Martin Luter King n'avait n'avait-il pas de vision .Les noirs ne sont plus tuer ?La vision est déjà dans la constitution. Comme les 10 commandements une aspiration, une vision. L'opinion est la base d'une vision. Tshilombo veut rester à vie, ou bien son parti ou groupe doit rester éternellement au pouvoir pour réaliser sa vision ?Nous nous éloignons de la démocratie avec ses idées bêtes.

Non 3
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 31.10.2020 à 12:18

Finalement les voleurs de la bande à tshilombo ne savent plus quoi dire tous découvrent subitement après 2 ans les articles de lois, l,inconsitutionnalite de certains acte de leur propre président comme sur la nomination du pm ce ridicule ces detourneurs sans vergogne 'les gens qui non pas honte après les conneries de sauts de mouton et de détournement comment parler encore de l,intérêt du peuple ou de gens honnête ? Nous verrons sans libérer kamerhe comment comment tshilombo aura unc

Non 5
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.10.2020 à 12:05

FINALE DU PREAMBULE DE L' ACCORD de KINGAKATI "Attendu que face aux résulats tels que révélés bureaux par bureaux et donnant la victoire à UN AUTRE CANDIDAT que Mr Tshisekedi" " Considérant que l"intérêt supérieur de la Nation EST SUPERIEUR A LA REALITE DES URNES"," en ce JANVIER 2019, en présence de..... et prenantà témoin par viséo conférence en direct les Présidents......" Il a été conclu entre le FCC représenté par ....et la cohalition CACH représentée par ....,l'accord ci après dénommé "Accord pour la stabilité au Congo"

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
congo uni | PKLOZ8L - posté le 31.10.2020 à 12:03

Le fcc n a pas peur de cette union sacrée nous on veut la cohabitation.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 31.10.2020 à 12:01

Ces idiots de PPRD croient prendre ces députés en otage bande d'enfoire, il faut que kabila soit arrêté tout sera réglé

Non 7
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Conscience Nationale | NJT5VCM - posté le 31.10.2020 à 11:57

Je crois que nous allons évoluer dans le raisonnement avec cet éclaircissement de Professeur Banyaku. ''Wait and see''. De toute les façons, le Président n'exclut aucun scenarii pour faire changer la configuration de la sphère politique RD congolaise actuelle très favorable a un groupuscule des prédateurs !!!

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 31.10.2020 à 11:31

PARAGRAPHE FINAL DE L' ACCORD de KINGAKATI "Attendu que face aux résulats tels que révélés bureaux par bureaux et donnant la victoire à UN AUTRE CANDIDAT que Mr Tshisekedi" " Considérant que l"intérêt supérieur de la Nation EST SUPERIEUR A LA REALITE DES URNES"," en ce JANVIER 2019, en présence de..... et prenantà témoin par viséo conférence en direct les Présidents......" Il a été conclu entre le FCC représenté par ....et la cohalition CACH représentée par ....,l'accord ci après dénommé "Accord pour la stabilité au Congo"

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 31.10.2020 à 11:12

Le droit selon les circonstances et selon les intérêts.

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un Congolais | KKJG74Z - posté le 31.10.2020 à 11:05

C'est pour cette raison que le Président Russe Putin maintient les professeurs à l'université pour éviter le désordre. Quand les prof font la politique, ils Affaiblissent l'enseignement des étudiants et mettent la confusion dans la politique.

Non 2
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa