mediacongo.net - Actualités - Port obligatoire de masque à Kinshasa : ”Espérons que la police n’en fera pas une occasion de violer les droits de l’homme" (micro trottoir)



Retour Provinces

Port obligatoire de masque à Kinshasa : ”Espérons que la police n’en fera pas une occasion de violer les droits de l’homme" (micro trottoir)

Port obligatoire de masque à Kinshasa : ”Espérons que la police n’en fera pas une occasion de violer les droits de l’homme" (micro trottoir) 2020-11-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/23-29/coronavirus_policiers_masques_20_001.jpg -

C'est aujourd'hui, jeudi 26 novembre, que la mesure de l'autorité de la ville de Kinshasa sur le port obligatoire de masque pour lutter contre le coronavirus entre en vigueur et la police congolaise est chargée de veiller au strict respect de cette mesure prise par le gouverneur Gentiny Ngobila. Quelques kinois interrogés ce matin dans quelques communes de la capitale saluent cette décision.

Serge Kamba, habitant de la commune de Selembao, félicite le gouverneur Gentiny pour cette décision car la plupart des kinois pensaient que la pandémie de Covid-19 était finie et plusieurs personnes ne respectaient plus les gestes barrières édictés par les autorités sanitaires pour lutter contre sa propagation.

Yves Tshimanga, étudiant à l'Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (Ifasic) ”salue l'initiative pour éviter le reconfinement. Je conseille aux miens de suivre la décision prise par nos autorités sanitaires et publiques. Mais seulement, espérons que la police n'en fera pas une occasion de violer les droits de l'homme".

"La décision est positive pour préserver la santé de la population. Seulement que ceux qui sont appelés à mettre cette décision en application [la police] doivent aussi observer judicieusement les droits de l'homme, éviter les arrestations arbitraires", a fait savoir Mardoché Mayenga étudiant à l'université de Kinshasa .

Il sied de rappeler que dans sa communication le mercredi 25 novembre, le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo avait rappellé à l'opinion publique que le port du masque a été toujours obligatoire, mais qu’il s'observait une certaine passivité de la police mais aussi la négligence des Kinois.

Sur instruction du gouverneur, le général Sylvano Kasongo prévient que ”la police fera observer le respect strict de cette mesure sur toute l'étendue de la ville province de Kinshasa”.

Daniel Aloterembi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
977 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Nord-Kivu: les États-Unis offrent du matériel de surveillance volcanique à l'Observatoire de Goma
AUTOUR DU SUJET

Covid-19 : les Gambiennes réticentes à la vaccination

Afrique ..,

Covid-19: la pandémie fait flamber les cas de dépressions à travers le monde

Santé ..,

Covid-19 : l'Inde va rouvrir ses frontières aux touristes le 15 octobre

Monde ..,

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Santé ..,