mediacongo.net - Actualités - Affaire Barnabé Milinganyo: mais qui pilote cette organisation criminelle ?



Retour Société

Affaire Barnabé Milinganyo: mais qui pilote cette organisation criminelle ?

Affaire Barnabé Milinganyo: mais qui pilote cette organisation criminelle ? 2020-12-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/11-novembre/23-29/milinganyo_wimana_barnabe_proces_20_01.jpg -

Le feuilleton médiatique et judiciaire du nommé Barnabé Milinganyo soulève, au-delà de sa condamnation formelle, plusieurs questions qui demeurent sans réponses. Ses propos, lourds de menaces envers l’institution « Président de la République », réputée constitutionnellement inviolable, laissent plus d’un observateur pantois.

Lorsque l’homme martèle, à haute et intelligible voix, que si le Chef de l’Etat ne démissionne pas, il y aurait un bain de sang au pays, à quoi fait-il allusion ? A une guerre ? A une rébellion ? A un coup de force ? Les autres questions qui viennent à l’esprit sont celles-ci : qui a programmé des tueries massives au pays ? Et pourquoi ?

« Président akolia mbuma » ! Traduisez, en français facile : « Le Président va être tué par balle ! ». Dans les milieux des hommes en uniforme comme dans celui du commun des Kinois, un tel discours signifie la mort par balle, sans appel.

Questions : qui a décidé de mettre brutalement fin aux jours de Félix Antoine Tshisekedi ?  Existerait-il une organisation criminelle déjà mise en place pour la réalisation de ce dessein macabre ? Par qui serait-elle pilotée ? Qui la financerait ? Qui seraient les exécutants de la sale besogne ? Où se trouverait leur quartier général ?

Selon le témoignage d’un de ses intimes, qui s’est présenté sous l’identité d’Eric Bukula, les menaces de Barnabé Milinganyo sur la personne du Chef de l’Etat remontent à une période plus ou moins longue. L’intéressé, souligne-t-il, ne cessait d’en parler à longueur de journée, au point d’en faire pratiquement une fixation. En dépit de ses tentatives de le raisonner, il faisait la sourde oreille.                 

On peut penser, au regard d’un tel entêtement, que la décision d’éliminer physiquement le Président de la République aurait peut-être été arrêtée au cours d’une réunion, restreinte ou élargie, d’un laboratoire politique. Augustin Kabuya, animateur d’une matinée politique samedi, a pointé du doigt le FCC. D’où, comme l’a suggéré un des avocats de la partie civile lors du procès de Barnabé Milinganyo, ce criminel en puissance n’a certainement pas tout dit. Il y a lieu que les « services » et la justice se remettent au travail pour approfondir un dossier qui n’a pas encore, visiblement, livré ses secrets.                            


Le Phare / MCP, via mediacongo.net
3375 suivent la conversation
7 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Patriote Congolais | 978YY34 - posté le 01.12.2020 à 16:10

Felix continue à faire la bonne foi alors qu'en face de lui, les gens ne sont pas de bonne foi mais des criminelles. La premiere erreur était d'accepter cet ambassadeur Rwanda qui a tué des gens en Afrique du sud. Selon lui, cet homme était venu faire koi en RDC ? En plus, Kagame est un hypocrite, Felix continue à lui faire confiance! alors que Kagame appuie Kanambe, Ruberwa, Nyarugabo...Felix, ferme ta bible, ouvre le code pénal et pernd les choses en main. Tu ne peux pas continuer en bonne foi avec les gens sanguinaires. Que vive la RDC.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 01.12.2020 à 15:38

Article bidon. Vous les talibans vous pensez que si l'on veut tuer Tshilombo, on doit annoncer a la tele? Des inconscients opportunistes et sous-hommes

Non 12
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 01.12.2020 à 15:13

Nous tombons trop bas. Qui croira que celui qui monte un assassinat vienne le dire a la tele. Il doit etre condamne pour sa bouche, mais dela penser meme a un QG, j'ai peur que nous soyons sur la blague Erick Lenge bis. Les hommes vont se succeder au pouvoir et copier Les memes methodes pour s'enrichir et regler les comptes aux adversaires politiques.

Non 5
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 01.12.2020 à 15:07

Mais ces gens perdent leurs têtes ,quand ils tabassent les gens les gens dans la rue parcequ'ils portent des effigies de Joseph Kabila ce ne sont pas des menaces ? Alors la liberté d'expression d'expression qu'ils prônent où en t'elle ?

Non 6
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 01.12.2020 à 15:03

Juste intimidation, il n y a rien.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDOK | TBQO4PQ - posté le 01.12.2020 à 13:37

Et quand Kabunda et Kampuya injurient les gens qui sont derrière eux? Ah pour eux c'est la liberté d'expression pour les autres c'est un complot! Demain on n’arrêtera même des fous. Croyez-vous que quelqu'un qui complotera contre le chef de l'état va s'exposer publiquement? Vous oubliez facilement? Aujourd'hui vous venez de faire alliance avec BUDU DIA MAYALA ce sont les oiseaux de même plumage.

Non 9
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 01.12.2020 à 13:21

ça peut aller dans ce sens; comme aussi ça peut être un coup de gueule de quelqu'un qui veut se faire un nom tout simplement; Bref, plus de peur que de mal; c'est l'homme qui a peur.

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Condamné pour offense au Chef de l’Etat, Barnabé Milinganyo va en appel

Société ..,

Condamnation de Barnabé Milinganyo:«la liberté d’expression nous est retirée », s’alarme...

Politique ..,

Le Tribunal condamne Barnabé Milinganyo à 3 ans de servitude pénale

Société ..,

Barnabé Milinganyo aux arrêts après avoir "tenu des propos menaçant la vie du Chef de l'État"

Politique ..,