mediacongo.net - Actualités - Une personne vaccinée peut-elle toujours transmettre le virus?



Retour Santé

Une personne vaccinée peut-elle toujours transmettre le virus?

Une personne vaccinée peut-elle toujours transmettre le virus? 2020-12-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/12-decembre/7-13/vaccin_20_021450.jpg -

L’arrivée de la vaccination contre le covid est imminente. Mais les premiers vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna seront-ils en mesure de stopper l’épidémie ? La réponse à cette question dépend d’une donnée encore inconnue : les personnes vaccinées continueront-ils à transmettre le virus ? Autrement dit, le vaccin sera-t-il efficace contre l’infection ou uniquement contre la survenue de formes sévères de la maladie ?

Dans un communiqué mis en ligne le 30 novembre 2020, l'autorité publique française prend très au sérieux le risque de contagion et préfère attendre que « les études établissent la preuve que les vaccins ont une efficacité possible sur la transmission du virus » avant de donner son accord pour lancer la campagne de vaccination.

« le vaccin stoppe la maladie au niveau des poumons mais pas forcément l'entrée du virus dans le corps »

Les vaccins aujourd'hui à l'étude - et qui devraient arriver sur le marché d'ici quelques semaines - ont avant tout été pensés pour éviter le développement des formes graves du coronavirus ; mais ils n'ont pas d'impact sur la transmission du virus. Le professeur Daniel Floret, vice-président de la commission technique des vaccinations, explique au Parisien que « le vaccin stoppe la maladie au niveau des poumons mais pas forcément l'entrée du virus dans le corps, c'est là le problème. Pour qu'il empêche la transmission, il faut qu'il bloque la pénétration du virus au niveau de ces voies aériennes. »

Il est donc possible qu'une personne vaccinée présente quelques symptômes mineurs et transmette le virus. D'autres experts, interrogés par Le Parisien, ne sont pas tout à fait d'accord sur le degré d'efficacité d'un futur vaccin quant à la question de la transmission du virus. Le directeur de recherche du CNRS Bruno Pitard estime qu'un risque réel est présent : « pour vous donner une image, si vous avez 100 particules virales et qu'il en bloque 80, il en reste 20, vous pouvez donc avoir quelques symptômes. Si vous allez au cinéma et que vous toussez à côté d'une personne sans masque, il est possible de la contaminer. »

Jean-Michel Pawlotsky veut tempérer cette idée. Selon ce virologue du CHU de Henri-Mondor, à Créteil, « certes, en théorie, c'est possible, le vaccin n'est pas l'armure de Dark Vador, prévient-il, mais dans les faits, c'est peu probable ». « Au début, il est possible que le virus infecte un peu les cellules avant que les anticorps ne le bloquent mais la réponse immunitaire intervient très vite », ajoute-t-il.

Pour Jean-Michel Pawlotsky, il n'y a pas de raison que ce vaccin n'agisse pas comme tous les autres : avec cette immunité nouvelle, le corps devrait savoir reconnaître et combattre rapidement le virus qui tenterait de pénétrer dans l'organisme. Le virologue insiste alors sur l'importance d'un plan de vaccination à grande échelle : « Ce qui est important, c'est la dimension collective. Le nombre de personnes immunisées sera tellement important, que les risques de transmettre le Covid vont être de plus en plus faibles au fil du temps, pour cela, il faut une vaccination de masse ».

selon Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral belge de la Covid-19, "C'est plus complexe car nous sommes actuellement incapables de savoir si le fait d’avoir fait la maladie naturelle nous protège sur la possibilité d’être porteur transitoire du virus, par exemple dans la gorge, et de le transmettre à quelqu’un d’autre. A fortiori, nous n’avons pas cette information actuellement concernant l’impact du vaccin. Nous savons qu’il nous protège, dans un pourcentage élevé des cas, mais il n'existe pas encore de données sur l’impact réel, sur le portage du virus par ces personnes en question."

"Toutefois, nous savons, historiquement parlant, que de nombreux vaccins nous protègent contre de nombreuses maladies. Mais tous ces vaccins, même extrêmement efficaces, ne protègent pas forcément sur le portage du virus. Il ne stérilise pas l’individu. Il est donc possible que les personnes vaccinées ne pourront pas être considérés comme étant non contaminatrices si, par exemple, elles ont été des contacts à haut risque, de quelqu’un qui a développé la maladie. Seules des données complémentaires nous permettront de trancher ce point-là", conclut-il.

Un entre-deux existe. L'immunologiste Jacqueline Marvel est favorable au principe de précaution dont fait preuve la Haute autorité de santé française. Pour la scientifique, même vaccinée, la population ne doit pas renoncer aux gestes barrières et au port du masque. Jacqueline Marvel pense cependant que le vaccin fonctionnera comme nous l'espérons tous : « A ma connaissance, tous les vaccins stoppent la transmission ».

Pour elle aussi, l'immunité collective via la vaccination du plus grand nombre permettra d'enrayer radicalement la propagation du Covid-19. Cette vaccination de masse va cependant s'échelonner sur plusieurs mois : les personnes prioritaires devraient profiter de la première salve de vaccins en début d'année 2021.


Allodocteurs.fr / 7sur7.be / MCP, via mediacongo.net
1189 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique
AUTOUR DU SUJET

Et si le Covid-19 ne venait pas de Chine? Des chercheurs ont fait une autre découverte

Santé ..,

Covid-19: 400 000 doses de vaccin chinois annoncé en RDC

Santé ..,

OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique

Afrique ..,

Covid-19 : "Cette année, la Chine s'efforcera de fournir au total deux milliards de doses au...

Santé ..,