mediacongo.net - Actualités - L’enseignement, seule victime des récentes restrictions de Tshisekedi ?



Retour Société

L’enseignement, seule victime des récentes restrictions de Tshisekedi ?

L’enseignement, seule victime des récentes restrictions de Tshisekedi ? 2021-01-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/04-10/tshisekedi_felix_eleves_19_000.jpg -

Après trois semaines de vacances « anticipées », Noël et Nouvel An, élèves et étudiants n’ont pas repris le chemin de l’école, mardi 5 janvier en RDC. Pourtant prévue à cette date, la reprise des enseignements a été renvoyée sine die.

Après une réunion tenue lundi avec l’équipe de riposte, le Ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique Willy Bakonga, a fait savoir que ce renvoi est motivé par la deuxième vague du Covid-19.

Aussi salutaire soit elle pour la sécurité sanitaire en milieux scolaires, cette décision du Gouvernement congolais a suscité colère et indignation, aussi bien du côté des parents que des autorités scolaires. Plusieurs parent souhaitent voir les élèves reprendre le plutôt possible le chemin de l’école.

La Prunelle RDC Info a tenté de faire le constat du respect et du suivi d’autres mesures prononcées par le chef de l’Etat, lorsqu’il annonçait notamment le report de la rentrée académique à l’ESU, et des vacances anticipées à l’EPST.

Mais le constat est amer. Du port obligatoire des masques, passant par le couvre-feu de 21 heures à 5 heures, jusqu’à l’interdiction des manifestations de plus de 10 personnes, les mesures du chef de l’Etat ne sont pas respectées dans l’ensemble.

La première mesure à être bafouée, la plus simple de toutes d’ailleurs, c’est l’observance des barrières; notamment «le port obligatoire des masques, le respect de la distanciation physique, le lavage systématique des mains, et la prise de température.»

Les habitants de différentes villes du pays ne sont pas obligés de porter les masques de protection, et la majorité n’en porte pas d’ailleurs. La distanciation physique n’est pas respectée, comme l’illustre le cas des marchés et églises. Le lavage des mains n’est pas non plus imposé, les points de lavage étant quasi absents dans les différents bureaux et lieux publics, et la prise de température demeure une exception.

Le couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin n’est plus du tout une obligation. Jusque vers 22 heures, des habitants sont encore aperçus dans différents coins de la ville de Bukavu par exemple. L’interdiction de percevoir des amendes aurait selon certaines indiscrétions, découragé les éléments de l’ordre qui voulaient profiter de cette mesure pour faire la fête, et du coup, leurs unités jadis visible dans les points chauds dès 21 heures ont disparu.

L’interdiction de marches publiques reste de principe en RDC, même si ces dernières sont réprimées; des productions artistiques et des kermesses suspendues, des cérémonies festives se poursuivent ; la mesure portant interdiction des réunions de plus de 10 personnes violée « à maintes reprises » par le chef de l’Etat lui-même, et certaines compétitions sportives ne sont pas jouées à huis clos.

Bref, le secteur de l’enseignement semble le seul secteur qui a été obligé de respecter ces restrictions, alors qu’il n’est pas le plus favorisant de la propagation de la pandémie, selon plusieurs observateurs.

Pourtant, les enfants ne sont pas plus vulnérables à cette pandémie, selon plusieurs études. Même pour les universités, beaucoup croient que l’observance des gestes barrières peut facilement être imposé. Rappelons le, le Gouvernement avait même déclaré à l’issue de la 1ère vague des contaminations en RDC, qu’aucun cas n’avait été déclaré en milieu scolaire, après la reprise des cours en août dernier.

C’est dans ce sens que le mouvement citoyen « Il Est Temps », dans un communiqué publié ce mercredi 6 janvier 2021; pense que les autorités devraient autoriser la reprise des cours, toute en y faisant du respect des gestes barrières une obligation.

«Le mouvement citoyen "Il Est Temps" se demande pourquoi on peut interdire seulement aux écoles de fonctionner alors toutes les autres activités se déroulent normalement? Est-ce que l’école est le milieu le mieux indiqué par rapport aux autres milieux pour la propagation de covid-19 en RDC ? Le mouvement citoyen "Il Est Temps" rappelle que le droit à l’éducation est garanti à toute personne par notre constitution… Nous demandons ce qui suit : La reprise des cours sans délai ; La dotation aux écoles et universités par le gouvernement des kits pour lutter contre le covid-19 ; L’exigence aux élèves/étudiants de respecter strictement les mesures barrières,» dit-t-il.

Si ces recommandations ne sont pas prises en considération, ce mouvement citoyen affirme qu’il n’hésitera pas à mobiliser la population et descendre dans la rue pour des actions citoyennes; afin de sauver l’éducation des enfants et « le système éducatif congolais qui coure un grand risque si rien n’est fait. »

 

Museza Cikuru
congo-press.com (MCP) / La Prunelle, via mediacongo.net
1950 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Josephe KABILA | X44GU1E - posté le 06.01.2021 à 12:32

(CETTE PARTIE DU COMMENTAIRE A ETE SUPPRIMEE POUR INCITATION A LA VIOLENCE) Tshilombo la gratuité de l'enseignement sans enseignement, l'état de droit sans le droit et le non respect de texte, la seul chose maintenant n'est rien d'autre que le coût d'etat, jamais muluba au pouvoir avais raison! la plus grosse erreur de JKK est de donner le pouvoir a ce con de Tshilombo,

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KILOBO | MGHOHM7 - posté le 06.01.2021 à 12:27

il n'a aucun souvenir de l'école. un illettré à la tete du pays

Non 3
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Passion du Congo | MP3MKSB - posté le 06.01.2021 à 12:16

Rassemblement de mois de 10 personnes, Tshilombo lui-meme inconscient a reuni plus de 50 musiciens et pasteurs Luba chez lui le 31, 2020 craignant la mort. Le Dimanche il a reuni plus de 300 personnes (des moutons alignnees comme a Kingakati), dont 170 deputes corbiards qui cherchaient 500$ pour la survie. Comme lui n'a pas fini ses etudes, meme pas un Diplome d'Etat, Kabuya D6 a fui l'ISC, Kabuya etudiant G2 ULK, ils veulent detruire l'avenir de nos enfants. Nous demandons aux vaillants militaires d'agir vite comme au Mali, le pays se meurt svp

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Josephe KABILA | X44GU1E - posté le 06.01.2021 à 12:10

Classe yo me fwa, ata beno mosi inki mambu yayi, mfumu na beno nde oh! gratuité ya enseignement, chantage sur chantage, awa beto nionso mbasi na bala bala sambu na ku kula ba enemie ya Congo kubanda na Tshilombo, ata nge nima to ve, mambu na nge yayi ndinga ya Congo, Tshilombo fwete kwenda na ba ngwashi na yandi na Rwanda, awa bwala yayi ikele ya beto mosi, a ke fwila beto nzonkanda sambu beto kuma ba zoba bonso yandi, kiteki ya mpamba mpamba, allez ko bwa kuna, kiekie kiekie

Non 0
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Josephe KABILA | X44GU1E - posté le 06.01.2021 à 12:04

ce mouvement citoyen affirme qu’il n’hésitera pas à mobiliser la population et descendre dans la rue pour des actions citoyennes; afin de sauver l’éducation des enfants et « le système éducatif congolais qui coure un grand risque si rien n’est fait. » Où sont les Etudiants de l'UNIKIN pour organiser une marche contre le système dictatorial qui s'installe,????? TSHILOMBO doit partir il justifie son incompetence plus que JKK

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Eléctions 2023: la Cenco et l'ECC coalisent pour une mission d'observation à long terme
AUTOUR DU SUJET

EPST : la police met la main sur un escroc qui opérait avec le nom de Tony Mwaba

Société ..,

Sud-Kivu 2 : les enseignants menacent de boycotter la prochaine rentrée scolaire

Provinces ..,

L’exclusion des finalistes pris en flagrance : un bel exemple de retour aux valeurs, estiment...

Société ..,

La décision du ministre condamne les filles à la prostitution, les garçons au banditisme...

Société ..,