Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Provinces

Ituri: arrestation de Roger Lumbala, la population de Mambasa réclame justice

2021-01-07
07.01.2021
2021-01-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-janvier/04-10/lumbala_roger_m23_21_0.jpg -

Annoncée depuis ce lundi 04 janvier 2021, l’arrestation à Paris de l’ex-seigneur de guerre Roger Lumbala par les services antiterroristes français pour des crimes cités dans le rapport Mapping, est saluée par les autochtones pygmées et la population du territoire de Mambasa dans la province de l’Ituri.

Une nouvelle qui tombe comme un coup de tonnerre pour les habitants de cette région, indique Abdallah Pene Mbaka Jefferson, l’un de notables de la région.

D’après lui, cette première arrestation devrait servir de début
pour que tous les autres auteurs soient punis et que justice soit faite pour les victimes qui réclament depuis longtemps une réparation.

« Toutes les couches de la population attendaient ce moment. Tout le monde est content. Pour les victimes, elles réclament que justice soit rendue. Que tous les auteurs, les coauteurs et les complices, tous sans distinction, répondent de leurs actes. Les victimes réclament réparation. Elles ont perdues beaucoup de biens de grande valeur. Elles avaient perdues des êtres chers. Elles estiment que le moment est venu pour être dédommagé » a déclaré cet ancien gouverneur de l’Ituri interrogé par buniaactualite.com

Rappelons qu’un nombre important de pygmées et des habitants de Mambasa en Ituri ont été victimes des massacres perpétrés par les troupes de Roger Lumbala et de Jean-Pierre Bemba lors d’une opération rebelle en début des années 2000.

Malgré la publication du rapport Mapping publié par les experts de l’ONU et qui reprend tous ces crimes ainsi que leurs auteurs, aucune poursuite n’a été engagée par la justice congolaise.

Roger Lumbala, qui était à la tête d’une milice dénommée RCD/N contrôlait une zone comprise entre 3 trois provinces actuelle, l’Ituri, le Haut-Uélé et la Tchopo.

Marcus Jean Loika
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
8382 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Incendie de Météo à Kinshasa : Gentiny Ngobila au chevet des sinistrés

Les plus commentés

Politique Situation sécuritaire: "La solution à la crise à l'Est, c'est avoir un nouveau président" (Franck Diongo)

26.09.2022, 25 commentaires

Politique Olive Lembe sur Joseph Kabila : « Mon mari est le savant politicien Congolais »

27.09.2022, 16 commentaires

Politique « C’est le Rwanda et l’Ouganda qui soutiennent les milices, il faut les condamner » (Herman Cohen)

27.09.2022, 16 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : l’envers sans le revers de la médaille

27.09.2022, 14 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance