mediacongo.net - Actualités - Assemblée provinciale de Kinshasa : les députés accordent 48h à la gestionnaire du marché de la Liberté pour répondre à leurs préoccupations



Retour Provinces

Assemblée provinciale de Kinshasa : les députés accordent 48h à la gestionnaire du marché de la Liberté pour répondre à leurs préoccupations

Assemblée provinciale de Kinshasa : les députés accordent 48h à la gestionnaire du marché de la Liberté pour répondre à leurs préoccupations 2021-05-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/05-mai/03-09/assemblee_provinciale_kinshasa_20_01.jpg -

Vue de l'Assemblée provinciale de Kinshasa

Fatuma Mangaza, chargée de mission du marché de la Liberté, situé à Kinshasa, dans la commune de Masina, a été convoquée par les députés provinciaux, mercredi 5 mai, pour répondre à une question orale avec débat lui adressée au sujet de la gestion de plus de 18 ans de ce marché. Une question initiée par le député provincial Armand Ifu Kentu.

Après une série de questions des députés provinciaux sur la gestion du marché, Fatuma Mangaza a rejeté toutes les accusations de mauvaise gestion des recettes de ce lieu de négoce ainsi que la spoliation de ce marché. Par contre, elle s’est félicitée d’avoir atteint des objectifs assignés dans l’acte de création de ce lieu de commerce.

"Le marché de la Liberté sur le plan de salubrité a toujours fait la fierté sur ce plan. Tout le monde qui passe par là, nous félicite toujours. Il y a un problème sur le dépotoir de transit où même les voisins du marché y déposent nuitamment leurs déchets", a-t-elle affirmé.


Fatuma Mangaza

Et d’ajouter : "En créant le marché de la liberté, Mzee Laurent-Désiré Kabila avait des objectifs : s’approvisionner sur place, désengorger le grand marché de Kinshasa et résorber le chômage. Après 18 ans, ces objectifs sont atteints. La majorité des agents du marché sont de la commune de Masina. Sur 123 agents, 83 sont de Tshangu, 54 de Masina".

Plusieurs questions des députés provinciaux ont été posées à Fatuma Mangaza. Pour lui permettre de répondre, un délai de 48 heures lui a été accordé.

Au nombre de ces questions, figuraient notamment celles relatives à la superficie réelle du marché de la Liberté, le statut juridique des gestionnaires et leur mandat, la destination réelle des différentes taxes et recettes générées par le marché, la salubrité, le paiement des arriérés des salariés du marché ainsi que les contrats signés avec les tiers.

Emery Yakamua
Actu 30 / MCP, via mediacongo.net
1035 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Covid-19 à Kinshasa : taxis et taxis-bus de nouveau autorisés à transporter 100% de leurs passagers (Gentiny Ngobila)
AUTOUR DU SUJET

AP-Kinshasa : les députés de l'Union sacrée font bloc derrière Magloire Kabemba

Provinces ..,

Kinshasa : Godé Mpoy porte plainte contre le député Magloire Kabemba pour « dénonciation...

Provinces ..,

Imbroglio à l’APK : les députés chez Bahati pour mettre fin aux abus de Godé Mpoyi

Provinces ..,

La Cour de cassation sollicite l’autorisation des poursuites contre Gentiny Ngobila (AP/Kinshasa)

Provinces ..,