Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Société

Grève des enseignants : les grévistes réagissent aux menaces du ministre de l'EPST

2021-10-07
07.10.2021
Provinces
2021-10-07
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/03-octobre/04-10/ecole_beni_21_02145.jpg -

Le ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et technique menace de désactiver des fichiers de paie, les enseignants qui boycottent la rentrée scolaire 2021-2022 et de les remplacer par les enseignants nouvelles unités ou les engagés non payés. Le ministre menace également préciser que l'Etat congolais irait jusqu'à envisager la rupture de la convention qui lie le pays avec le réseau des écoles catholiques depuis plusieurs années.

Dans un message phonique aux autorités provinciales de l'enseignement primaire, secondaire et technique, le secrétaire général a.i de l'EPST à travers son directeur-chef de service a demandé toutes affaires cessantes d'envoyer les équipes de contrôle dans toutes les écoles afin de s'assurer de la présence physique de chaque enseignant dans son établissement d'affectation, établir le constat pour les absents et procéder immédiatement à leur désactivation dans le fichier de paie ainsi qu'à leur remplacement par de nouvelles unités et faire rapport sur les absences non justifiées.

Pour le syndicat des enseignants des écoles catholiques (Synecat) Beni, c'est une intimidation à laquelle les enseignants ne doivent pas céder. Pascal Muliwavyo, secrétaire permanent de ce syndicat, précise qu'il n'y a aucune corrélation entre la convention sur la gestion des écoles avec la grève des enseignants.

Christophe Kanyambwe, secrétaire permanent du syndicat des enseignants du Congo (Syeco), renseignent que les enseignants vont se réunir le dimanche pour analyser le message de l'autorité de tutelle et prendre une position y relative, ce, sans craindre les menaces du ministre tant qu’il estime réclamer son droit.

C'est depuis 4 jours que les cours ont repris. Mais plusieurs écoles chôment encore suite à la grève des enseignants qui réclament la supression de la zone salariale, l'amélioration de leurs conditions de vie, le respect du deuxième palier et la paie de nouvelles unités. Les grévistes sont parfois visibles dans leurs écoles d'affectation mais sans prester.


Delphin Mupanda (Correspondant au Nord-Kivu)

Delphin Mupanda/correspondant de MCP au Nord-Kivu
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
9032 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


CLC pour la Libérat @XNQ6D44   Message  - Publié le 08.10.2021 à 07:35
Nous sommes en train d'assister à la destruction et déstructuration finale de l'éducation au Congo. Ce régime s'avère plus dangereux que celui de KABILA. Le Congo risque de ne plus jamais se relever après ce régime tellement les actes posés sont extrêmement graves. Comment peut-on jouer avec l'enseignement comme ça ?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Henry @OYTXEXZ   Message  - Publié le 08.10.2021 à 06:00
Mais, ces enseignants touchaient combien avant le premier palier d’augmentation de salaire opère par FATSHI? Nous militaires qui sont au front et nos Policiers touchent combien même après les Augmentations progressives de FATSHI Le pays est entrain d’être tiré d’un coma très profond où FATSHI l’a trouvé et, torche à la main et par palier, il se réveille. Que les catholiques arrêtent d’instrumentaliser les enseignants sinon, Il faut leurs ravir la gestion des écoles de l’état.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Jamel @UPHR8QX   Message  - Publié le 08.10.2021 à 05:47
De quoi on parle ici ? C'est l'enseignement qui est gratuit et non les enseignants. Ils réclament un droit. Pourquoi 600 personnes dits Conseillers du Président gagneraient mensuellement plus 22 millions de dollars et que l'enveloppe salariale des enseignants reste vide? Si ton père touche 180 000 FC par moi, seras-tu content?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Henry @OYTXEXZ   Message  - Publié le 08.10.2021 à 01:07
Si vous ne vous retrouvez plus dans la gestion des écoles que l’état vous a donné, retournez-les au propriétaire C’est si simple. FATSHI vous a arrache le bifteck de la bouche et forcé à jeûner. Ça fait TRÈS mal, yiooooo, pauvres ex-jouisseurs.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 08.10.2021 à 00:29
Moi, puisque je n'ai pas été d'accord avec la façon dont Matama a eu ce pouvoir

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Aime @77J5686   Message  - Publié le 07.10.2021 à 23:06
Un ministre médiocre, il menace La population qui réclame son droit On est ministre parceque nous existons Et ce pays ne pas une propriété d'une Certaine classe politique, le sois Disant gouvernement de warrior qui ne fait Rationner la population pour leurs propres Intégrés surtout ceux qui viennent de la diaspora .

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Shady @NA148F8   Message  - Publié le 07.10.2021 à 22:27
Ambongo utilise les pauvres enseignants pour faire avancer son combat contre la gratuité. Nous tous savons que les prélats catholiques ont fait de millions sur le dos des parents. Toute chose à sa fin. Pourquoi les protestants, kimbaguistes et armées du salut ne grèvent pas Kaka bino. Nini yango esilaka te

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
L'enfant du Pays @NWF8CQ3   Message  - Publié le 07.10.2021 à 21:56
Respectons les enseignants. Un pays qui se veut grand investi dans l'éducation. N'oublions pas d'où nous venons une fois aux affaires. La descente aux enfers de ce Ministre sera une catastrophe, sa nomination est un accident de l'histoire de l'EPST en RDC. Ceux qui sont passés dans ce Ministère ont toujours été des braves.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
L'enfant du Pays @NWF8CQ3   Message  - Publié le 07.10.2021 à 21:52
Ce Ministre est dans l'activisme. Il semble ne rien comprendre. Des déclarations à l'emporte pièce qui n'honorent nullement son rang. Il serait sage pour lui de travailler sans trop de bruits et produire des résultats. Apparemment il est déconnecté de la réalité de ce pays. Kinshasa n'est pas la RDC Monsieur le Ministre. Soyez humble mais efficace car souvent les grands diseurs ne sont pas les grands faiseurs. Wait and see!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ananie @PXV9MLR   Message  - Publié le 07.10.2021 à 21:40
Le tout puissant ministre pense que tout lui est permis. Ignore-t-il le dialogue qui a toujours permis de dénouer ce genre de crise? J'ai l'impression que bcp de collaborateurs de Fatshi veulent travailler contre lui. S'il y a un conseil à donner au PR, il doit nettoyer son entourage et ses gens de confiance. Je ne vois pas qu'avec la crise RAM, CENI, faut il ajouter un bras de fer avec les enseignants et/ou les catholiques? Est-ce le moment favorable pour ça?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo mon unique pay @2RG113N   Message  - Publié le 07.10.2021 à 20:12
Encore de sympathisants pour ya Martin. Ce n'est pas possible cette cacophonie

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Tuzayene Kabemba @ESZJ4X3   Message  - Publié le 07.10.2021 à 20:11
C'est vraiment honteux. Un ministre qui tente d'utiliser l'intimidation pour résoudre les réclamations rationnelles et fondées des enseignants. En plus, quand vous avez un ministre qui n'arrive pas à comprendre qu'il n'y a pas de corrélation entre la grève des enseignants et la convention signée entre l'Etat congolais et l'Eglise Catholique pour la gestion des écoles, il y a lieu de croire que les élèves congolais n'ont pas de chance et que ce pays est géré par une classe politique qui doit tout apprendre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo mon unique pay @2RG113N   Message  - Publié le 07.10.2021 à 20:10
Et tout ça pour a tout prix sauver la gratuite , porteuse de tous les malheurs. Nous parents, sommes prêts à payer pour l'éducation de nos enfants. Les vôtres sont restés en Europe étudier gratuitement pour ceux de l'école primaire et moins chers pour les autres niveaux

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo mon unique pay @2RG113N   Message  - Publié le 07.10.2021 à 20:08
Quand les uns au pouvoir s'empriffent, les autres, pauvres fonctionnaires sont sous payés, clochardises et veulent en plus les bastonner alors Qu'ils réclament leur droit le plus élémentaire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
congo uni @PKLOZ8L   Message  - Publié le 07.10.2021 à 18:25
Qui aurait cru qu une fois au pouvoir l udps allait se comporter en diable

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Les raisons de déguerpissement de Zoé Kabila
left
Article précédent EPST : Le Secrétariat Général annonce que les enseignants grévistes risquent le remplacement par les nouvelles unités

Les plus commentés

Politique Kabuya indéboulonnable, des aigris chapeaux à plumes confondus

12.07.2024, 9 commentaires

Société Justice : Koffi Olomide invité à la Cour de cassation ce lundi 15 juillet

12.07.2024, 9 commentaires

Politique Guerre à l’Est de la RDC : le silence de Kinshasa sur l’implication de l’Ouganda

12.07.2024, 6 commentaires

Afrique Les RDF et UPDF renforcent davantage leur soutien au M23 (Gouvernement de Kinshasa)

13.07.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance