mediacongo.net - Actualités - Liberté provisoire pour Kamerhe sur fond de recomposition politique



Retour Politique

Liberté provisoire pour Kamerhe sur fond de recomposition politique

Liberté provisoire pour Kamerhe sur fond de recomposition politique 2021-12-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/12-decembre/06-12/kamerhe_vital_et_felix_tshisekedi_campagne_electorale_2018.jpg -

La Cour de cassation a décidé de libérer provisoirement l’ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi, condamné à 13 ans de prison pour détournement de fonds publics. Une décision qui intervient alors que le président fait le compte de ses alliés pour la présidentielle de 2023.

La libération conditionnelle de Vital Kamerhe est-elle politique ? On peut se poser la question alors que ses soutiens avaient déjà dénoncé « une affaire politique » lors de sa condamnation à 13 ans de prison en appel en juin 2020. Officiellement, la Cour de cassation a motivé sa décision par le dossier médical « très critique » du patron de l’Union pour la nation congolaise (UNC). Il faut dire que depuis août 2020, Vital Kamerhe ne dormait déjà plus à la prison de Makala, mais à la clinique Nganda, « pour raisons sanitaires ». L’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi a pu regagner son domicile lundi 6 décembre, dans la soirée, après avoir payé une caution de 500.000 dollars. Ses déplacements sont limités et soumis à l’autorisation de la justice.

La main présidentielle ?

Le procès des « 100 jours » s’était déroulé dans une ambiance électrique. Les proches de Vital Kamerhe dénonçaient une instrumentalisation de la justice à des fins politiques afin d’écarter un concurrent gênant pour la présidentielle de 2023. Le président de l’UNC avait été condamné pour détournement de près de 50 millions de dollars alloués à la construction de maisons préfabriquées pour des militaires et des policiers, dans le cadre du programme des « 100 jours », qui devait lancer le mandat présidentiel.

Allié politique de Félix Tshisekedi pendant les élections de 2018, les deux hommes avaient signé un accord selon lequel Vital Kamerhe devait se présenter en 2023. Mais après sa condamnation, les cartes se trouvent rebattues, puisque l’ancien directeur de cabinet n’a plus la possibilité légale de se présenter à la magistrature suprême. Derrière cette libération provisoire, et même si Vital Kamerhe peut retourner en prison, certains y voient la main présidentielle guidées par quelques arrières-pensées politiques.

Une libération qui tombe à point nommé

Félix Tshisekedi cherche à consolider l’Union sacrée, sa plateforme politique, qui bénéficie d’une majorité écrasante à l’Assemblée nationale et au Sénat. Mais à l’approche de 2023, le président congolais, qui brigue un second mandat, fait le compte de ses soutiens, et l’UNC de Vital Kamerhe reste une composante importante pour l’équilibre politique de son mouvement, composé en majorité d’ex-FCC pro-Kabila qui pourraient s’avérer versatiles. L’UNC et ses députés fait partie intégrante de l’Union sacrée et possèdent même 4 ministres et 1 vice-ministre au sein du gouvernement Sama Lukonde. A l’heure où Ensemble, la formation de Moïse Katumbi, réfléchit à quitter l’Union sacrée, Félix Tshisekedi est au petit soin avec le parti de Vital Kamerhe, très puissant, notamment au Sud-Kivu. La petite bouffée de liberté accordée par la Cour de cassation au patron de l’UNC tombe à point nommé.

Pourtant, la liberté provisoire accordée à Vital Kamerhe fait grincer quelques dents. Georges Kapiamba, le coordonateur de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) qualifie la décision de la Cour de cassation de « scandale judiciaire ». Sur Radio Okapi, le défenseur des droits estime « qu’encore une fois, la politique vient s’immiscer dans la justice », mais surtout que « cette libération vient porter un coup dur au projet de la lutte contre la corruption prôné par le Chef de l’Etat ». La justice semble, en effet, « sélective », en ciblant des opposants politiques, des proches de Joseph Kabila, ou des concurrents à écarter. Avant Vital Kamerhe, l’ancien ministre de la santé, et membre de l’UDPS le parti présidentiel, Eteni Longondo, a lui aussi bénéficié de liberté provisoire. Une justice qui semble être décidément à deux vitesses.

Christophe Rigaud
Afrikarabia / MCP, via mediacongo.net
8439 suivent la conversation
17 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Dr.Louis Sylvain | 56GAZ6Z - posté le 10.12.2021 à 10:04

SOLUTION À TOUS VOS PROBLÈMES Le moyen rapide et fiable d'atteindre la richesse et la renommée, je suis le Dr Louis Sylvain du Congo (RDC), mais vivant actuellement à Paris en France, je suis devenu un pouvoir très riche que je peux obtenir tout ce que je désire en étant membre du Illuminati,Les Illuminati signifie la lumière,Nous gouvernons le monde tout ce que vous voulez, la richesse, le pouvoir et la renommée vous seront accordés,Le Grand Maître Edmundo m'a fait membre de cette grande société Numéro WhatsApp +2348159768201 ou email grandmasteredmundoilluminati@gmail.com,La société vont vous aider, ils m'ont aidé à réaliser mon désir et je suis un homme heureux

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 08.12.2021 à 13:31

bob posté le 08.12....l'histoire de Kamerehe n'est pas du tout compliquée. Nous voulons qu'elle soit compliquer, qui est autre chose. Kamerehe par opportunisme n'a jamais voulu vider le sac. Or pour l'intérêt de la nation il devait vider le sac. Il faut remonter à ses déclarations durant le procès, tout au début. Il accusait en quelque sorte le FCC d'avoir comploter contre la Présidence ( lui et Tshilombo), pour un succès rapide, actions rapides, dans le programme de 100jours. Thèse défendue par UDPS et Kabuya. Des millions des dollars disparus, en échange d'une these bête, comme si l'argent n'était pas volé ou sortie de la BCC. Au peuple intéresse où est parti l'argent,...

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 08.12.2021 à 13:10

(Suite) le changement de la majorité, et l'élection de Kadima sont des exemples patentes, que tout intellectuel doit condamner avec vigueur. Aucun Président diviseur au départ, par loi naturelle ne pouvait accepter cela. Voilà pourquoi Tshilombo devient encore plus diviseur, avec des décisions, et reflexs d'un diviseur. Aucun Président peut dire une chose comme "Kamerehe est homme honnête " Jamais un Président d'une démocratie peut s 'harder à une déclaration si idiote. Aux USA au maximum un président dit " on est pas content, mais la loi a parlée ". Sans entrer dans la mérite du débat, au Congo Tshilombo était entré et est dans le débat juridique. La chemise de force,...

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 08.12.2021 à 12:53

Un Président de la République élu dans une démocratie, est avant tout, un diviseur. Un homme qui a divisé son pays. Donc il doit absolument être conscient de cette situation, ce paradoxe. Voilà pourquoi en démocratie, un président est esclave des textes, de la constitution, et des lois, parceque sont les matières communes à tous . Ainsi un Président doit se forger à l'étude, et à la culture des textes. Pour exemple : nous avons combattu Mobutu comme dictateur tout court, on a combattu Kabila pour violation de la constitution ou textes. Curieusement Tshilombo arrive et gouverne sur fond des violations des textes. Le changement de la majorité, ou Kadima sont des exemples...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 08.12.2021 à 12:20

Les Kasaiens peuvent dire tout ce qu'ils veulent, Tshilombo est un future prisonier, il ne doit meme pas deposer sa candidature pour un autre mandat, le pays n'a pas besoin d'aventuriers, il n'est ni intelligent, ni diplomate, ni politicien, ni investisseur, ni commercant mais un frappeur, RAM, 100 jours, Tshilejelu, $15 millions retro-commission, Antonov72, Jeep blindee avec son chauffeur, gratuite' de l'enseignement de base qui tourne les enfants en delinquants bombe', le pere du tribalisme.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 08.12.2021 à 11:55

certains congolais sont très marrant et bizarres ce la justice qui avait condamné Kamerhe qui le libère ,quel congolais avait des preuves pour traiter Kamerhe de voleur ? toutes les révélations était faite par l'accusation ,les memes révélations reprisent partout ,ceux qui avaient données des révélations sont ceux qui décide de libérés kamhere alors les autres de quel état de droit ils nous parlent ou de droit tout court ? donc la justice en RDC n'est autre que synonyme de prison ,la relaxe ne pas du droit en RDC

Non 4
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 08.12.2021 à 10:59

Il faut apprendre le droit au lieu de spéculer bêtement sous émotions ; le monsieur est bien confirmé malade et mérite des soins appropriés ; Et on a bien parlé de liberté provisoire. Quand Matata a échappé à la Cour Constitutionnelle, cela a déçu beaucoup et a réjouis certains, mais cela ne voulait pas dire qu’il s’en était sorti avec la justice. Le droit est bien en marche ; Il est plutôt question pour beaucoup de nos compatriotes d’apprendre à interpréter les nombreuses nuances du droit . Laissez le juge dire le droit et inclinez-vous en attendant qu’un plus haut juge ne voit un problème. C’est cela un pays de droit.

Non 12
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 08.12.2021 à 10:06

Cet histoire est trop compliquée, tshisekedi joue à quoi au juste ? Kamerhe peut encore soutenir tshisekedi pour qu'elle raison ? Je pense que Kamerhe doit bien réfléchir, soutenir encore une fois de plus tshisekedi, serait une erreur monumentale de ça vie, d'ailleur la gestion du régime tshisekedi est la plus mauvaise de l'histoire de notre pays, Kamerhe doit faire trop attention, tshisekedi c'est un homme où il ne faut jamais faire confiance.

Non 4
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Habib Soloh | 33WTX4I - posté le 08.12.2021 à 10:06

Je vole 50 millions de USD. Je rends à la justice 1% des sommes (500 mille) volées et hop ! Je suis libre ! Je flatte le FATHRISON pour la suite. L’homme de rétrocommission (cop) me demande combien je lui dois. Et je dis hormis mon soutien pour 2023, je t’envoie 10 Millions cher beau-frère ! Et vous le peuple, taisez-vous. Vous savez que mon procès a couté à la RDC des fonds colossaux supplémentaires pour couvrir les activités de la RTNC et pour rien ! De juin 2020 à décembre 2021, cela fait 1 an et demi sur les 13 ans de prison ! Vous pensiez que j’allais épurer les 13 ans ? Vous êtes ridicules ! Vive les amitiés et les beau – fratries sur le dos du peuple....

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 08.12.2021 à 09:32

(Suite) C'est triste voire des médiocrités politiques élevés au rend des leaders et des grands politiciens ? Le peuple doit toujours aller dans ce supermarché des pourris ? Kabila reste le grand Machiavelli. Il avait choisi un candidat Chadary, puis Tshilombo avec Kamerehe, Bemba avait déjà ses mains sales, katumbi se fait bombarder plus par ses nouveaux amis, l'UNS une caisse de résonance de toute forme de bassesse. Alors disons. Alors aussi longtemps, que nos pseudo intellectuels vont continuer à glorifier ces hommes inserviables au peuple, nos souffrances vont continuer.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 08.12.2021 à 09:17

Voilà un autre idiotie à enfiler dans la tête des pauvres congolais à tout prix pour sauver Tshilombo. Depuis 30ans, le peuple congolais est tenue dans l'analphabetisme politique, pour se confier, ou confier aux leaders aux pouvoirs magiques pour ses douleurs. Hier c'était, Mobutu, puis les Kabila, vient Tshilombo, maintenant un supposé voleur, passé par la prison, condamné ou fait condamné par son propre allié,nous semble, c'est trop pour le peuple. Un médicament amère pour le peuple. Nous ne parlons de suspicion, mais condamnation. Alors est-ce le peuple aura la culture politique pour des futurs choix. Si tout ce qui est pourri ailleurs devient bon chez nous, comestible...

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE GLAS des imposteurs | 1XVY75Q - posté le 08.12.2021 à 09:15

Du n'importe quoi. Vive l’état de droit, une honte.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 08.12.2021 à 08:43

Une justice remplie des Delinquant!

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
#savethekongo | CM9I8SU - posté le 08.12.2021 à 07:51

En tout cas...ce pays donne envie de faire meme DV loterie pour la Somalie...On part de mal en pire...RDC un pays qui fache!!! #savethekongo

Non 5
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 08.12.2021 à 07:48

La theatralisation Tshilejelu. Tshilombo doit etre poursuivi pour haute trahison, il n'a pas droit au deuxieme mandat, d'ailleur il ne le merite pas apres ce mandat calamiteux, il doit etre loin des elections presidentielles, nous n'avons pas besoin des tribalistes A la tete du pays.

Non 6
Oui 23
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 08.12.2021 à 07:32

On a toutes les raisons de croire que comme le:"procès de Kamerhe était politiquement motivé, que sa libération aussi es "politiquement" motivée! Mais est-ce-que les CONGOLAIS CROIRONT ENCORE AU SÉRIEUX DE FÉLIX? C'est difficilement acceptable, exactement comme ce fut le cas avec SHADARY DE KABILA...

Non 4
Oui 21
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 08.12.2021 à 07:04

Kamerhe avait couvert Tshilombo et son clan,le procès n'était qu'une pièce de theatre,une farce pour detourner l'attention, a y voir de plus près Kamhere était deja a l'abris des besoins vue ses fonctions passées et sa famille mais on est peut pas dire ça du clan Tshilombo venue fraichement de bruxelles en plus Tshilombo n'avait pas tout les pouvoirs a l'époque donc il fallait pour le clan Tshilombo de profiter des travaux 100 jours avant la nomination du gouvernement pour ses renfloués financièrements en colaition c'était impossible de detourner sans attirer l'attention des autres

Non 5
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Conférence des donateurs de l’UA : Félix Tshisekedi annoncé à Malabo
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours: tous les condamnés libérés, le juge décédé, l'argent volé toujours...

Société ..,

Procès 100 jours : Vital Kamerhe ce mercredi devant la barre

Société ..,

Justice: le nouveau procès de Kamerhe débutera ce mercredi

Société ..,

Procès 100 jours : Kamerhe et consorts devant la barre le 11 mai

Société ..,