mediacongo.net - Actualités - Entre incertitude et indécision, Katumbi reste à l’Union Sacrée !



Retour Politique

Entre incertitude et indécision, Katumbi reste à l’Union Sacrée !

Entre incertitude et indécision, Katumbi reste à l’Union Sacrée ! 2022-01-05
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/01-janv/03-09/katumbi_ensemble_21_02145.jpg -

En attendant l’annonce officielle de son parti, entre incertitude et indécision ; Moise Katumbi reste dans la majorité au sein de la coalition de l’Union Sacrée de la Nation voulue par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Pourtant ce ne sont si ses plus proches collaborateurs, encore moins les membres de son cabinet restreint qui l’annonce ; mais plutôt un député national de sa coalition d’Ensemble : « Après consultations, Moïse Katumbi a estimé qu’il fallait suivre la voie de la majorité. Les gens qu’il avait consultés étaient majoritairement contre son départ brutal de l’Union sacrée » explique un député proche de lui aux médias.

Indécis politique contrairement à l’opinion distillée, c’est plutôt ce qui semble prévaloir dans le chef du président du parti politique Ensemble depuis qu’il avait entamé ses consultations quant à savoir sur son avenir au sein de l’Union Sacrée de la Nation.

Pour celui que l’on veut présenter comme un homme de conviction, trois mois depuis le lancement de ses rencontres à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, il ne s’est toujours pas officiellement prononcé sur sa décision finale.

Une chose est certaine, même si l’issue en était prévisible compte tenu du timing restant et vue ses ambitions présidentielles pour 2023, la réalité est que Katumbi n’a pas été suivi par la majorité des élus consultés et membres de sa plateforme Ensemble qui sont au sein des institutions ; alors qu’au même moment, il entamait son long « chemin de croix » d’implantation de son parti politique Ensemble pour la République à travers le pays.

Ce qui n’était pas un secret de polichinelle car entre les linges, mi-figue mi-raisin ; Katumbi l’avait avait lâché le morceau lui-même lors de son étape de Kisangani dans la province de la Tshopo en déclarant : « demeurer au sein de la majorité mais n’est pas demandeur des postes ».

Loin de la majorité qui semble se dessiner pour lui et la réalité politique du terrain, « ses alliés au sein des institutions de l’Etat et de l’Union Sacrée de la Nation n’étaient pas prêts à le suivre dans son aventure » explique une source crédible sous anonymat.

Moise Katumbi qui disait « réfléchir sur son avenir au sein de la coalition présidentielle » continue peut-être de le faire alors que son entourage proche n’entretenait aucun suspens et ne tablait que sur une seule option : le divorce d’avec le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Toutes choses restant égales par ailleurs, le « chairman » n’avait plus d’autre choix que rester contre son gré au sein de la majorité de l’Union Sacrée de la Nation pour sauvegarder le peu de chance qui lui reste encore dans la bataille pour la présidentielle de 2023 dont le chemin est encore plus que long.

Certes que la lutte promet d’être âpre avec l’actuel Chef de l’Etat qui de plus en plus semble se projeter dans une nouvelle candidature à sa propre succession en 2023. Et ce, sans compter tous les autres candidats qui sortiront du bois cette année politique qui vient de s’ouvrir.


afriwave / MCP, via mediacongo.net
8473 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Krokodile | SPRCNFK - posté le 06.01.2022 à 06:12

Bien sûr les Pouvoirs temporels corrompent... La politique est tellement glissante et il faut être prudent et sage pour ne pas glisser et tomber. Leur LAMUKA est déjà moribond. La mort était cautionnée par le départ de Tshisekedi et Kamere. MOKAT est membre de LAMUKA et USN!!! Quelle confusion. Repentez vous. Cessez de faire le mal. Croyez en Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur et vous aurez le salut notamment la vie éternelle et la paix avec DIEU YAWEH L'ETERNEL. À quoi servirait à un homme de gagner le monde, l'argent et les honneurs, mais de perdre son âme?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JM Karavia | 6LYIFOO - posté le 06.01.2022 à 02:40

Il a perdu le peu de respect que nous avions encore pour lui. Un vrai leader ne peut etre si indecis. Point !

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 05.01.2022 à 22:22

Lui tâtonne tout comme il bégaie. Président, il sera pire que celui qui est en place qui ne sait rien qui se passe, ne voit rien, ne connaît même pas ce qu'il touche comme salaire et qui ne sait même pas que son RAM se ramifie jusqu'à tshikapa. Nsi yayi ikelele mambu ba mpangi ya Vincent!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Meso Mbuaki | 9KYSFK8 - posté le 05.01.2022 à 21:21

@ Bob, pouvez-vous nous expliquer avec des mots simples la position de Mokat ? Il n’est pas là pour cautionner les bêtises nous avons compris, mais il est là pourquoi ? Pour permettre à ses lieutenants d’être ministres? On ne l’a pas entendu quand Muhindo Nzamgi nomme au comité de gestion de l’ISAM Kinshasa une file sans expérience sortie de cette école l’année académique précédente. Était ce bien nécessaire d’aller consulter ses frères du lobby juif international pour venir nous dire qu’il ne cautionnera les bêtises ? C’est un commerçant pas un homme politique.

Non 2
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 05.01.2022 à 19:17

Les mendiants des politiciens congolais une fois au pouvoir ils ne veulent plus quitter, tshisekedi a déjà corrompu ceux qui sont en poste pour déstabiliser Moise katumbi, peine perdue parce que nous connaissons tous cette politique de ceux qui sont au pouvoir, la position de Moise katumbi est claire, il n'est pas là pour encourager les bêtises, c'est notre président en 2023

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 05.01.2022 à 17:33

L'homme de lignes rouge katumbi c'est un indecis ou Peut etre il n'a pas la base. Au moins la base solide de fathi beton a le courage de dire a leur leader de retirer ses signatures. Katumbi et sa base sont des naïfs.

Non 9
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 05.01.2022 à 16:50

La faute a ses lieutenants qui ont goute au miel du pouvoir et ne peuvent pas le quitter!

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Alain | UNJ9SV8 - posté le 05.01.2022 à 16:04

IL ne sera tenu responsable de rien aux echeances electorales avenir car il n'occupe aucun poste dans le gouvernement, seuls les gestionnaires devront rendre des compteS. Nous, on va voter pour lui qu'ils pleuve qu'il neige.

Non 14
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 05.01.2022 à 15:52

Très bien dit:Moïse Katumbi vient de montrer et prouver face aux congolais qu'il est un "INDÉCIS". Cela n'est pas une bonne chose ni pour lui ni pour la république dont il veut devenir "Président". Je pense qu'il gagnerait davantage en POPULARITÉ ET À L'INTERNATIONAL, s'il quittait l'USN en ce moment précis! Car le faire en 5 ou 6 mois de la présidentielle montrera clairement qu'il(Katumbi) a ACCEPTÉ DE CONTRIBUER À LA MISÈRE DU PEULE CONGOLAIS EN ACCEPTANT À CONTINUER À MANGER DANS LA MÊME MARMITE QUE CEUX QUI DÉTRUISENT LA RDC AUJOURD'HUI! Donc, osali kalikili ya mabe....

Non 6
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kasumbalesa : l’intolérance politique à la base des blessés
AUTOUR DU SUJET

Kasumbalesa : l’intolérance politique à la base des blessés

Provinces ..,

Laurent Onyemba : "Ensemble ne se laissera pas piétiner si son champion est exclu de la...

Politique ..,

Loi Tshiani: "Attention à une loi raciste contre Moïse Katumbi" (tribune)

Politique ..,

La nouvelle stratégie du camp Tshisekedi pour réessayer d’éliminer Katumbi de la course à...

Politique ..,