Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Echos des entreprises

Pour l'avoir revitalisée en 2008, la SICOMINES SA entend booster la coopération sino-congolaise en 2024

2024-02-07
07.02.2024
Echos des entreprises
2024-02-07
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/02-fevrier/05-11/xijing_fatshi_23_233.jpeg -

C'est entré dans la mémoire collective : quand on parle de la coopération structurelle entre la République Démocratique du Congo (RDC) et la République Populaire de Chine (RPC), on fait directement référence à la Sino-congolaise des Mines (Sicomines), joint-venture de droit congolais créée en 2008…
 
Normal : au travers de la convention connue sous le vocable « contrat sino-congolais », la coopération rétablie en 1972, mais limitée aux constructions symboliques (Palais du Peuple et Stade des Martyrs) ainsi qu’à la sécurité, à la santé et à l’agriculture a pris une nouvelle dimension en s’étendant depuis 2015 à l’industrie minière, ce en contrepartie des infrastructures de développement comme les routes, les transports, l’énergie, etc. 


Cette extension a été entreprise grâce à la Sino-Congolaise des Mines (SICOMINES S.A.), joint-venture de droit congolais dont la présence a relancé, mieux révolutionné l’exploitation minière au point de ramener la RDC dans le classement mondial de l’industrie minière, classement duquel elle a été sortie près de quatre décennies plus tôt. 

La symbolique la plus forte de la coopération sino-congolaise s'est traduite le 20 janvier 2024 à l'occasion de la cérémonie d'investiture du Président de la République Félix Tshisekedi, réélu à la faveur des élections du 20 décembre dernier, acte salué du reste par les autorités chinoises.
Pour rappel, le 10 janvier 2024, Mao Ning, porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la RPC, s’est exprimée clairement à ce sujet en déclarant : « La Chine et la RDC sont liées par une relation de coopération globale et de partenariat stratégique. La partie Chinoise attache une grande importance au développement des relations sino-congolaises. Elle est disposée à travailler de concert avec la partie congolaise pour revigorer leur amitié traditionnelle et approfondir les échanges et la coopération Chine-RDC dans le cadre de l’Initiative de ‘la ceinture et la route’ et du forum sur la coopération sino-africaine, au plus grand bénéfice des deux peuples ».

En effet, à l’occasion de la cérémonie d’investiture, l'empreinte chinoise s’est remarquée de l'aéroport international de Ndjili au Mont Ngaliema, en passant par les boulevards Lumumba, Sendwe, Triomphal, 30 juin et Colonel Tsatshi, de même que par les avenues Libération, Colonel Mondjiba, Démocratie (ex-Huileries) et Tourisme construites toutes entre 2008 et 2016, mais également par le Palais du Peuple et le stade des Martyrs érigés respectivement en 1979 et en 1994, tout comme le Centre culturel et artistique de l’Afrique centrale en construction depuis 2019 et dont l’inauguration manquée en 2023 pourrait intervenir en 2024. 

​La part de la SICOMINES S.A. dans la voirie les artères et les squares retenus pour cette cérémonie est dans l’aménagement de ces boulevards, ces avenues et des squares.Les délégations étrangères ont apprécié la qualité des ouvrages réalisés dans le cadre de la coopération sino-congolaise revitalisée par le contrat sino-congolais par le biais du fleuron de la joint-venture de droit congolais.
 
AVEC DES PROJETS STRUCTURANTS
 
​Premier pays à annoncer sa participation au Programme de Développement Local des 145 Territoires au cours de l’audience accordée le 21 janvier 2022 par le Premier ministre Jean-Michel Lukonde à l’ambassadeur Zhu Jing alors en poste à Kinshasa, la Chine sait qu’elle peut compter sur ce fleuron du fait des expériences du terrain acquises en 16 ans d’activités.

​En effet, SICOMINES S.A. est devenue une référence en matière d’investissements et de réinvestissements en RDC. Qu’elles soient asiatiques, africaines, américaines, européennes ou océaniennes, les entreprises qui s’intéressent ou se ré-intéressent à ce pays constatent que le Congo – autrefois négligé au point d’être privé de coopération structurelle des années durant – est et reste fréquentable. Le Congo est une terre d’opportunités. Et la Chine, elle, se veut un partenaire fiable. 

​C’est ce que, à l’issue de l’audience que lui a accordée le dimanche 21 janvier 2024 le Président Félix Tshisekedi, a confirmé Shen Yueyue, envoyée spéciale du Président chinois Xi Jinping, venue participer à la cérémonie d’investiture organisée la veille. 

« La Chine est prête à mettre en œuvre conjointement l'important consensus atteint par les deux chefs d'Etat, à soutenir fermement les intérêts fondamentaux respectifs, ainsi qu'à approfondir la coopération mutuellement bénéfique et à promouvoir le développement de l'amitié entre peuples (…) La Chine est prête à approfondir les échanges et la coopération dans le cadre de l'Initiative la Ceinture et la Route et du Forum sur la coopération sino-africaine, visant à établir un partenariat de coopération stratégique global plus fort et dynamique avec la RDC », a-t-elle déclaré.

 ​Dans sa dépêche publiée le lundi 22 janvier 2024, la Cellule de communication du Cabinet du Chef de l’Etat congolais souligne que « M. Tshisekedi a fait l'éloge des progrès réalisés dans le cadre du paquet coopération ‘ressources pour projets’ entre la RDC et la Chine », ajoutant que la République Démocratique du Congo « est prête à approfondir la coopération avec la Chine dans des domaines clés dont l'exploitation minière, afin de porter les relations bilatérales à un nouveau niveau ». 

​Si l’année 2023 s’est achevée avec l’inauguration des infrastructures de développement comme le barrage de Busanga (Lualaba) et la route de Nzolana (Kinshasa) sur financement de la SICOMINES S.A. ainsi que du port sec de Lukangaba (Haut Katanga) et de la station de conversion électrique de Mbudi (Kinshasa), l’année 2024 s’annonce avec des projets structurants dont la nature sera dévoilée le moment venu. 
​Ainsi, la SICOMINES S.A. entend-t-elle jouer pleinement son rôle en application des dispositifs convenus en consolidation du partenariat mis en place.
 


congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
right
Article suivant Mining Indaba : le Premier ministre Sama Lukonde visite le stand de CMOC à Mining Indaba en Afrique du Sud
left
Article précédent FPI : le Directeur Général Bertin Mudimu annonce une année 2024 axée sur la mobilisation optimale des ressources

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi : « le M23 était à Kinshasa à mon insu »

23.02.2024, 17 commentaires

Provinces Crise sécuritaire dans l'Est de la RDC : plusieurs cadres du M23 se joignent à l'AFC de Corneille Nangaa

23.02.2024, 17 commentaires

Société Justice : Nsingi Pululu convoqué au Parquet Général près la Cour de cassation ce vendredi 23 février

22.02.2024, 13 commentaires

Politique Accord avec Kigali sur la création de la chaine de valeur pour les minerais stratégiques : Kinshasa demande des explications à l’Union européenne

22.02.2024, 10 commentaires

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance