mediacongo.net - Publireportage - Didier Mutyebele : El Maestro



Retour PUBLIREPORTAGE : Talents

Didier Mutyebele : El Maestro

Didier Mutyebele : El Maestro 2005-12-06
Talents
Lors d'une prestation musicale dans une salle théâtrale archicomble nous avons été impressionnés par un jeune homme dirigeant de main de maître une chorale de plus de 200 personnes aux airs de Mozart ou Engel revitalisés. Mais son talent produit aussi des sons plus actuels au travers de la chorale gospel " Espérance " ou un rythme encore plus jeune avec le groupe gospel- RnB " Stand Up " qu'il dirige…A moins de trente ans d'âge et déjà plus de 120 compostions à son actif, Didier Mutyebele se laisse découvrir…

Du " Do " au " Re " : les premiers pas

Né dans une famille où foi rime avec musique, dès l'âge de 10 ans son père, Martin Mutyebele (Ingénieur de profession, mais ayant déjà un long passé avec les églises principalement en République Démocratique du Congo d'où ils sont originaires, et en voie de devenir pasteur à plein temps), le pousse à suivre des cours de musique. Nous sommes alors en 1987, et Didier commence des cours de solfège à l'académie de musique de Woluwe-Saint-Pierre (une académie ayant une bonne renommée à Bruxelles) ; cette année là avec sa petite sœur Lydia il commence des cours de solfège, et l'année suivante il rajoute des cours de piano (classique). Didier venait ainsi de tracer le chemin pour ses cinq frères et sœurs qui à ce jour sont tous impliqués dans la musique

Habitué à être toujours le premier (au pire second), pendant 7 années d'académie, il prendra un grand plaisir jusqu'à ces cours qui aujourd'hui encore constituent une grand pourcentage de son bagage musical. Aimant découvrir de nouveaux instruments, durant ces années il a rajouté quelques cours de percussions pendant 2 ou 3 ans, un cours de trompette pendant quelques mois, et en autodidacte, des cours de guitare accompagnement, de guitare basse et de flûte traversière !

La maturité

En parallèle à l'académie de musique, encouragé par ses parents, Didier commence en 1988 à accompagner au piano les cultes à l'église rejoignant une équipe de musiciens encore très fébrile, ainsi que les rencontres des enfants (qu'on appelle école du dimanche) ; la même année aux débuts de la chorale dite " des mamans " de l'église (qui deviendra plus tard la chorale Espérance), Didier est toujours présent attendant sa maman qui chantait à la chorale. La dirigeante de la chorale de l'époque lui propose alors d'accompagner la chorale au piano. C'est ainsi qu'à commencé une longue histoire qui plusieurs années après ont fait de lui le directeur technique et artistique de la chorale Espérance et de l'équipe de louange de l'église " La Nouvelle Jérusalem" de Bruxelles, le responsable du groupe (de R&B) Stand Up et de la chorale de masse de l'église, ainsi que le directeur national de la même église (au niveau de toute la Belgique). Durant ces années une vraie passion est née et plus qu'une passion, un appel à apporter le message des évangiles au travers de la musique. Didier avec l'un ou 'autre groupe musical de son église ont presté lors de plus grands rendez-vous en Belgique (prestation à la Basilique de Koekelberg, au parc Royal lors de la fête nationale, à Forest National, fête nationale bal des bourgmestres, participation à l'opération Tsunami 1212,..) et ailleurs en Europe.

Si ce qui est appelé en jargon d'église le " ministère " (c'est à dire le service à l'église) lui a beaucoup apporté personnellement, Didier pense aussi avoir pu influencer le grand progrès de la musique dans l'église, et ce dans 2 domaines précis : premièrement celui de la " louange " dans l'église, c'est à dire tout ce qui touche aux chants repris en chœur lors des cultes (tant les arrangements musicaux, les jeux des instrumentistes, que la recherche d'un style actuel et d'un message percutant) ; deuxièmement celui des chorales, et de la composition (que je développe ci-dessous).


Didier nous confie : " La chorale Espérance a été un canal par lequel j'ai développé ma capacité d'écrire et de composer des chants ; en effet sur les 120 compositions que je compte pour l'instant (une dizaine pour Stand Up, idem pour l'équipe de louange) près de 100 chants sont pour la chorale espérance ; plus encore, j'ai pu durant ces 10 dernières années apporter ma pierre au Gospel Contemporain francophone via les 5 albums que la chorale a réalisé (près d'une cinquantaine de mes chants ont pu ainsi dépasser les frontières de ma petite Belgique). Ma formation d'ingénieur, mon parcours dans l'église, font partie des différents éléments qui font encore qu'aujourd'hui ma personnalité musicale est (je le pense) bien distincte; mes perspectives dans la musique sont toujours les mêmes, pouvoir apporter de l'espérance et de la joie au travers d'un style actuel et bien travaillé et d'un message percutant, bien écrit et reflet de celui des évangiles. "

Vous pouvez écouter quelques compositions de Didier Mutyebele (mp3). Veuillez cliquer sur l'un des titres ci-dessous:

Pour écrire à Didier Mutyebele : mutyebele@yahoo.com

Pour en savoir davantage sur la chorale Espérance Veuillez visiter le site
www.lanouvellejerusalem.be








right
ARTICLE SUIVANT : Richard Kabala, un DJ venu d‘ailleurs
left
ARTICLE Précédent : Pie Tshibanda : « Un Fou Noir au Pays des Blancs »