mediacongo.net - Petites annonces - Risques que courent les prestataires de la CNSS

Risques que courent les prestataires de la CNSS

Si les autorités ne font pas attention à la gestion de la CNSS, cette institution indispensable aux retraités de la RDC ne représentera qu'une coquille vide d'ici dix ans si l'on continue de la gérer ainsi.
1. Une institution de cette taille à l'instar des banques, devait avoir un système informatique pouvant palier à tous les problèmes de sauvegarde, restauration et de prise en charge du système en cas de survenance d'anomalies fonctionnelles. Ce qui n'est pas le cas ce jour ;
2. Pour se cacher, ses gestionnaires ont érigé un mur opaque quand il faut expliquer aux prestataires leurs dus. Pourtant, dans une entreprise privée par exemple, la DRH est là pour clarifier le net à payer que touche un employé avec plaisir. Mais cela est un tabou pour la CNSS qui reçoit un prestataire réclamant cela ;
3. L'incapacité de cette institution de tirer un extrait de compte complet d'un prestataire depuis le jour qu'il a commencé à cotiser pousse ses prestataires à accepter n'importe quel montant qu'ils sont eux-mêmes incapables d'expliquer clairement aux bénéficiaires ;
4. Ceci s'explique aussi depuis que les allocations familiales sont transmises à la CNSS, beaucoup des travailleurs congolais ne savent plus à quel saint se vouer pour recevoir cet avantage jadis payé facilement par l'employeur ;
5. Les gestionnaires de cette institution de l'Etat se sont octroyés des avantages sociaux ne respectant pas le ratio décidé dans les statuts de création de la CNSS, au point que même les agents en internes sont inquiets de ce qui se passe dans cette entreprise...
La rédaction du livre ouvert a commencé ses enquêtes il y a 5 ans de cela et le moment venu, elle livrera ses conclusions à un service technique de l'Etat pour sauver cette entreprise qui est en train de dépérir lentement mais sûrement.
A suivre donc...
https://www.mediacongo.net/pics/mediacongo.png



Retour à la liste Petites annonces / Evénements, Formations, Conférences & Eglises  
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
mediacongo
Auteur : Le livre ouvert

Code MediaCongo : U7NPB7H
  Voir toutes ses annonces   Voir son profil

Risques que courent les prestataires de la CNSS

Postée le: 01.07.2021
Ville : KINSHASA
Description

Si les autorités ne font pas attention à la gestion de la CNSS, cette institution indispensable aux retraités de la RDC ne représentera qu'une coquille vide d'ici dix ans si l'on continue de la gérer ainsi.
1. Une institution de cette taille à l'instar des banques, devait avoir un système informatique pouvant palier à tous les problèmes de sauvegarde, restauration et de prise en charge du système en cas de survenance d'anomalies fonctionnelles. Ce qui n'est pas le cas ce jour ;
2. Pour se cacher, ses gestionnaires ont érigé un mur opaque quand il faut expliquer aux prestataires leurs dus. Pourtant, dans une entreprise privée par exemple, la DRH est là pour clarifier le net à payer que touche un employé avec plaisir. Mais cela est un tabou pour la CNSS qui reçoit un prestataire réclamant cela ;
3. L'incapacité de cette institution de tirer un extrait de compte complet d'un prestataire depuis le jour qu'il a commencé à cotiser pousse ses prestataires à accepter n'importe quel montant qu'ils sont eux-mêmes incapables d'expliquer clairement aux bénéficiaires ;
4. Ceci s'explique aussi depuis que les allocations familiales sont transmises à la CNSS, beaucoup des travailleurs congolais ne savent plus à quel saint se vouer pour recevoir cet avantage jadis payé facilement par l'employeur ;
5. Les gestionnaires de cette institution de l'Etat se sont octroyés des avantages sociaux ne respectant pas le ratio décidé dans les statuts de création de la CNSS, au point que même les agents en internes sont inquiets de ce qui se passe dans cette entreprise...
La rédaction du livre ouvert a commencé ses enquêtes il y a 5 ans de cela et le moment venu, elle livrera ses conclusions à un service technique de l'Etat pour sauver cette entreprise qui est en train de dépérir lentement mais sûrement.
A suivre donc...
mediacongo
AVIS AUX UTILISATEURS Les "petites annonces" sont publiées librement et gratuitement par leurs auteurs qui en sont respectivement responsables. mediacongo.net s’efforce de supprimer tout contenu abusif. Veuillez néanmoins faire attention, en particulier lors d’une éventuelle transaction.
right
Annnonce Suivante : Trek dans le désert
left
Annonce Précédente : Avons-nous la bonne assurance ?