mediacongo.net - Actualités - «J'ai un mandat du peuple, je ne peux pas démissionner», affirme Jean-Marc Kabund



Retour Politique

«J'ai un mandat du peuple, je ne peux pas démissionner», affirme Jean-Marc Kabund

«J'ai un mandat du peuple, je ne peux pas démissionner», affirme Jean-Marc Kabund 2022-07-23
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/07-juillet/18-24/kabund_jean_marc_conf_presse_22.jpeg -

Jean-Marc Kabund

En janvier, l'ancien secrétaire général congolais Jean-Marc Kabund puis président intérimaire du parti au pouvoir UDPS avait été accusé d’escroquerie, corruption et extorsion, avant d'être exclu du mouvement. Fin mars, il avait officialisé sa démission de premier vice-président de l'Assemblée nationale, mais gardé son poste de député. En début de semaine, il a créé son propre parti, l'Alliance pour le changement. 

RFI: Le bureau de l’Assemblée nationale vient de diffuser un communiqué condamnant les propos considérés comme indignes que vous auriez tenus il y a quelques jours. Un dossier disciplinaire vient d’être ouvert à votre encontre. Comment réagissez-vous à cette nouvelle ?

Jean-Marc Kabund : D’abord, il faut considérer la démarche comme l’expression d’une panique ou d’une peur. Cela démontre que l’Assemblée nationale est désacralisée. Elle est devenue une véritable caisse de résonance dans laquelle on assiste tout simplement à des scènes de règlement de comptes. Je voudrais savoir quelles dispositions donne le pouvoir au bureau de l’Assemblée d’ouvrir un dossier disciplinaire à l’endroit d’un député, et savoir aussi quel député aurait subi la même procédure que moi ou si je suis le premier ?

Vous avez été élu député sous l’étiquette Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS). Votre ancien parti menace également de vous retirer votre mandat parlementaire. Qu’en pensez-vous ?

La Constitution est claire : un député national élu sur une liste appartient à cette liste, donc au parti. Mais dès lors que le parti l’exclut, le député garde son mandat. Un député ne peut perdre son mandat que s’il a délibérément quitté le parti qui l’avait aligné aux élections. Tout le monde sait que j’ai été exclu de l’UDPS. Donc, il ne devrait pas y avoir un débat si on avait des gens qui réfléchissent normalement.

Est-ce que l’idée d’une démission vous a déjà traversé l’esprit ?

Non. Ce n’est pas l’UDPS qui m’avait élu comme député national. Je suis un élu du peuple. J’ai démissionné de ma fonction de premier vice-président parce que j’estimais que cette fonction, je l’avais acquise au nom de l’UDPS. J’ai démissionné. C’est clair là-dessus. Du moment que ce n’est pas l’UDPS qui m’avait élu. J’ai un mandat du peuple, je ne peux pas démissionner.

Lors du lancement de l’Alliance pour le changement, vous aviez dit que le parti était aussi créé pour la conquête du pouvoir. Est-ce que cela veut dire que vous serez candidat à la présidentielle 2023 ?

Justement, parce que nous n’avons pas créé ce parti pour faire de la figuration ou pour accompagner qui que ce soit. Dès lors que nous avons dit que c’était une nouvelle offre politique, nous, nous proposons une réponse à pas mal de questions que le peuple congolais se pose. Nous estimons que le parti doit présenter des candidats à tous les niveaux.

Et vous, vous serez candidat à la présidentielle ?

Bien sûr, lorsque le parti alignera les candidats à tous les niveaux, ça voudra justement dire que le parti alignera un candidat président à la République.

Vous voilà dans l’opposition. Est-ce que des alliances avec Moïse Katumbi, Joseph Kabila ou Martin Fayulu même sont possibles ?

Il faut relativiser cette question. Je reconnais que fédérer, peut donner plus de chance de gagner face à [Félix] Tshisekedi. Mais je ne veux pas admettre que c’est une condition sine qua none pour gagner, d’autant plus que monsieur Tshisekedi, je suis convaincu qu’il lui sera difficile de faire un score qui pourrait lui permettre d’émerger parmi les quatre premiers candidats. Je sais de quoi je parle. Le problème, c’est : est-ce que nous avons la même vision ou sommes-nous là ensemble juste pour chasser Tshisekedi du pouvoir ? On devrait commencer par ce genre de question, plutôt que d’envisager une quelconque alliance.

Lorsque vous étiez à l’UDPS, vous aviez critiqué des opposants. Maintenant que vous êtes vous-même dans l’opposition, est-ce que vous comprenez mieux les critiques qui étaient envoyées vers le pouvoir de la part de l’opposition ?

Dès lors que j’ai compris que, dès le départ, monsieur Tshisekedi avait des difficultés pour assoir la gouvernance, pour avoir la maitrise de l’appareil de l’État entre ses mains, moi-même je m’inquiétais. En fait, j’étais un opposant au sein du pouvoir, parce que je ne peux pas vous dire combien de fois, j’étais peiné de voir certaines choses se passer à l’interne, combien de fois ai-je rappelé à l’ordre monsieur Tshisekedi sur pas mal de questions. Cela ne demande pas d’être opposant au Congo pour voir que le pays ne marche pas. Tout est au rouge.

Est-ce que cela veut dire qu’aujourd’hui, vous êtes prêts à donner les véritables raisons de votre rupture avec le président Tshisekedi ?

Vous allez comprendre que c’est des divergences de taille, des divergences de vue qui avaient gagné tellement de terrain et que, à un certain moment, on ne pouvait plus demeurer ensemble. C’est notamment sur l’idéologie, sur la manière de gouverner. J’estimais à bon droit que monsieur Tshisekedi était allé totalement à côté de notre vision politique. J’ai constaté que monsieur Tshisekedi était dans un chemin de non-retour, je me suis assumé.

Vos détracteurs vous accusent d’enrichissement illicite. Que répondez-vous à ce type d’accusation ?

C’est une bêtise humaine que de parler d’histoires comme ça. Tout le monde sait dans ce pays qu’un député national, au bout d’un mandat, ne peut pas manquer de se construire des maisons. N’ai-je pas dénoncé le train de vie excessif des institutions ? Mais l’Assemblée nationale est l’une de ces institutions les plus budgétivores. J’en faisais partie. Je bénéficiais de ce train de vie. Quoi de plus normal que je puisse construire une maison où j’habite.

Quand je parle de détournement, les gens doivent comprendre que ce n’est pas une maison. Ce sont des centaines et des centaines de millions de dollars, placés dans des paradis fiscaux, placés dans des multinationales, ce sont des espèces sonnantes qui quittent le pays dans des jets privés. On doit comparer ça avec ma petite maison dans le faubourg de Kinshasa ? Cela dénote clairement la panique et la peur qu’ils expriment en disant des choses qui ne tiennent pas debout.


RFI / MCP, via mediacongo.net
6104 suivent la conversation
29 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

SHAKA | 2ZKD172 - posté le 24.07.2022 à 20:38

BENOITKANGOMA: Mobutu était mille fois plus fort que votre Fatshi et son père il a finie au Maroc ,Tshilombo aussi nous en finirons avec lui un jour et toute sa bande va se planquées ,certains vont meme changer leur nom pour éviter d'être kasaïens, KAZABI deviendras matondo, BUKASA lokata, Mulumba amani

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 23.07.2022 à 21:38

Kie kie kie !! Il y a d'autres qui sont fatigué avec la haute politique de fatshi. avec le depart de kabund, ils pensent que kabund peut dire quelques secrets de beton a fin de savoir comment il est devenie beton !!

Non 6
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 23.07.2022 à 17:50

Toutes ses betises prendront fin aux elections de 2023.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JM Karavia | 6LYIFOO - posté le 23.07.2022 à 17:19

@ Mukishi-Mwimpa, Un Combattant, Salima, la Persipicacite: Vous avez remis ce petit B.Michel (et son sosie J.-J Bukasa) dans leur trou des villageois. Merci surtout a Salima qui nous decrit ici le parcours de ce petit voyou se croyant au Paradis dans les boites de nuit a Kin, loin de KabeyaKamwanga, sous son cousin Felix Tshilejelu apres leur vie de nomades en Europe inbue de petits boulots. Sa diarrhee d'insultes ci-dessous reflete son tres bas niveau d' education, a l'instar de F. Tshilejelu qu'il adore en exhibition d'amour homo-erotique sans honte.

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 23.07.2022 à 16:09

l'UDSPS est gérer par les villageois kasaïens comme Kabuya ,Mbatta ,Kazadi ect .... rien d'intelligent comment chercher a récupérer le mandat de kabuya parce qu'il a quitter l'UDPS ? Tshilombo a aujourd'hui une majorité alors que son parti UDPS n'as meme pas 50 députés, TSHILOMBO a corrompues les députés PPRD, et les députés des autres partis pour former l'union sucrée et ces gens ont le kilos de condamné Kabund pour les memes faits ?

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Tshitenge Mulumba | 87NL3JP - posté le 23.07.2022 à 15:54

Que KABUYA se cherche des conseillers juridiques qui l'apprendrons que Quand c'est le Parti qui chasse le député, il conserve son Mandat MAINTENANT LE MAÇON DECIDE DE DÉTRUIRE LE BETTON QU'IL A CONSTRUIT

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 23.07.2022 à 15:22

,,,sa publicité ; Le dernier cas est très grave et diabolique. Ou se trouve Kabund vous pensez ? A vous d’être le juge !

Non 4
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 23.07.2022 à 15:18

...qu’il a donné une école et des poulets. Bien, en disant ça vous êtes sûr qu’il ne le faisait pas pour sa publicité et ce qui arrive a été bien préparé alors qu’il avait encore la confiance aveugle de tout un parti. Admettons cela comme hypothèse pour un moment, cela veut dire qu’il y a différents degrés d’aimer ce peuple, ce qui est vrai. Il y a un degré ou on s’occupe sérieusement de soi même et on donne quelque chose au peuple, il y a un niveau ou on fait totalement abnégation de soi même et on donne tout au peuple comme Fatshi, Mandela, Mbekhi, Gandhi et il y a un niveau ou on s’occupe totalement de soi et on montre la main qui donne, donc on fait...

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 23.07.2022 à 15:17

Kabund s’est tiré une balle dans les prunes parce qu’il vient de montrer qu’il peut trahir n’importe qui à cause des émotions mal gérées et lorsque ses petits intérêts sont en jeux. Les gens propres n’aiment pas tourner autour de ce type de personnes. Il vous dira que je le fais pour le peuple. Examinons combien cela est vrai : Vous construisez une maison de $5 millions de dollar et vous avez de l’autre côté le peuple, des familles avec 8 enfants qui ne demandent que de posséder une maison avec une seule pièce et elles seront heureuse. Combien de familles peuvent donc être sauvées avec $5 millions ? Aime-t-il tant ce peuple comme il le dit ? Les gens me diront...

Non 10
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 23.07.2022 à 15:10

Ça y est, Il est Minuit, l’heure des rapaces, des infiltrés des réseaux sociaux et des ennemis du Congo a sonnée ; On utilise le M23 a l'Est et la guerre des médias pour chauffer les plateaux et embrouiller les Congolais pour qu’ils s’entre-déchirent et s’affaiblissent de l’intérieur. Humm, Vous allez vous fatiguer, Aucune arme forgée contre-nous ne pourra prospérer !

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 23.07.2022 à 13:49

@jean jacques bukassa, te revoici encore.

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 23.07.2022 à 13:13

Ça y est, Il est Minuit, l’heure des rapaces, des infiltrés des réseaux sociaux et des ennemis du Congo a sonnée ; On utilise le M23 a l'Est et la guerre des médias pour chauffer les plateaux et embrouiller les Congolais pour qu’ils s’entre-déchirent et s’affaiblissent de l’intérieur. Humm, Vous allez vous fatiguer, Aucune arme forgée contre-nous ne pourra prospérer !

Non 8
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 23.07.2022 à 13:12

100% travaux route Elengesa et autres ont encore exposés vos mauvais cœurs et mensonges ! FATSHI MWANA MBOKA MERCI!

Non 12
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 23.07.2022 à 13:11

Nous, nous ne sommes pas concernés par toutes ces bêtises qui se racontent et ces agitations des politiciens envieux : Nos $500 que nous devions payer pour l’école de nos 3 enfants nous aident maintenant à nouer les 2 bouts du mois en plus de l’augmentation des salaires ; On nous a construit une belle route et un pont qui n’existaient pas depuis 50 ans devant nos maisons, nous avons voyagé avec un passeport à $90, nos enfants belliqueux sont à Kanyama Kasese en train d’apprendre un métier sans avoir été tués, Kanyama Kassese a produit ce que Bukanga Lonzo n’a pu et j’en passe car la liste est longue. Nous voyons donc l’avenir en rose ! FATSHI MWANA MBOKA WUMELA !...

Non 15
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 23.07.2022 à 12:23

@Un Combattant, B. Michel c'est un kasaien né et grandi au katanga et qui a souffert dans le carnage des kasaiens des mains de kyungu wa kumwanza et ses hordes katangais dans les années 1990. Il souffre sûrement du PTSD, le Stresse Post Traumatique. Il a quitté le katanga avec sa famille via le Rwanda et a atteri en Belgique. De la Belgique il a traversé la manche pour le Royaume Uni et il s'est installé à Birminghan où il vivait. Il est allé à Kinshasa avec la venu de l'udps au pouvoir pour tenter sa chance. En lui, on a donc un éternel raté social et le pouvoir de dernière minute de l'udps il s'y acroche lui.

Non 2
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Très fort | CUQ2IBI - posté le 23.07.2022 à 12:15

Je trouve que les réponses de Mr kabund sont claires et qu'il se réserve de tout dire maintenant sur la place publique. Si Félix perd kabund, il va falloir qu'il quitte le pouvoir en 2023.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 23.07.2022 à 11:12

L'UDPS est un caucus tribal et non un parti politique. Il doit cesser d'exister pour l'intérêt supérieur de la nation. Notre pays est en danger a cause de l'UDPS car ses fondements sont des sables qui mettent en danger toute une construction qu'est la RDC. Never again...

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | WHVON84 - posté le 23.07.2022 à 10:41

Les vérités commencent à sortir de la cachette. les congolais seront plus édiffiés les jours et les mois à venir

Non 2
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Un combatant | BE8KI5L - posté le 23.07.2022 à 10:04

B.Michel | RQ3L698 - posté le 23.07.2022 à 07:30 Tu dois être un voyou de l'Europe qui a fui la faim et la famine au pays. Kabund avait creee Tshilombo, donc il est son Dieu. Il va le détruire de la meme bacon. Tshilombo ne peut que lire les discours, mais manque la capacité intellectuelle de comprendre ses discours. Il est devenu le petit monsieur des hommes d'Etat africains. Il signe un accord avec le Kenya, signe le meme accord avec Sassou Ngueso et signe un autre accord avec Museveni et l'Angola. Il ne sait plus pas qui se bat a l'Est du Pays. Il doit démissionner et laisser Kabund terminer le mandat de l'UDPS.

Non 6
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le double | EFRMHPD - posté le 23.07.2022 à 09:56

Kabund ne peut pas perdre son mandat d'autant plus que ceux qui constituent aujourd'hui l'USN viennent du FCC et n'ont jamais perdu leur mandat. Arrêtez d'exposer votre médiocrité sur la place publique...

Non 4
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mukishi Muimpa | U5Y1E2U - posté le 23.07.2022 à 09:52

B.Michel est un vrai sale crétin, un fils de pute qui se masturbe en insultant les autres, kabwa... Kanyama we

Non 3
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
LE CONGOMANI | HPHMW34 - posté le 23.07.2022 à 09:51

Kabund doit savoir que la politique a ses exigences. Il aurait été sage de sa part s'il avait seulement présenté son parti et parlé de son projet de société. Mais malheureusement, il s'est lancé dans le vedettariat. Kamerhe avait perdu son poste de président de l'assemblée nationale après s'être opposé à Kabila qui avait autorisé au Rwanda de traquer les FDLR sur le sol congolais. Un politicien ougandais qui jouissait de tout a vu le ciel lui tomber dessus quand il a commencé à critiquer Museveni. Bonne méditation.

Non 15
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 23.07.2022 à 09:31

B. Michel tu es vraiment mal éduqué.stp cherche un emploi pour que tu nous évite les injures ! Nous sommes appelés à débattre avec des messieurs pas avec des Kulunas aux injures facile. Merci de nous épargner de ta mauvaise éducation.

Non 4
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 23.07.2022 à 09:29

En termes simple, l'USN est une invention dont nous ignorons le but. Combien des députés du PPRD ou FCC, qui sont dans l'USN, qui n'ont jamais démissionner de ce parti ou exclu du même parti. Bien sûr l'USN est une plate-forme. Ces gens doivent ils continuer avec un Président chef de bande ? Tshilombo est le président de RDC reconnu, mais aussi président de la RDC contester de sa chaise, mais aussi un président non garant de la constitution. Donc, attention à l'effet Papillon. Les règles du jeu peuvent sauter à tout moment.

Non 2
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 23.07.2022 à 09:24

En termes simple, l'USN est une invention dont nous ignorons le but. Combien des députés du PPRD ou FCC, qui sont dans l'USN, qui n'ont jamais démissionner de ce parti ou exclu du même parti. Bien sûr l'USN est une plate-forme. Ces gens doivent ils continuer un Président chef de bande ? Tshilombo est le président de RDC reconnu, mais aussi président de la RDC contester de sa chaise, mais aussi un président non garant de la constitution. Donc, attention à l'effet Papillon. Les règles du jeu peuvent sauter à tout moment.

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 23.07.2022 à 09:22

Kabund a malheureusement raison: il a été radié du Parti(Kabuya l'a confirmé le mercredi); il n'a pas démissionné de son propre chef... Donc il garde le mandat lui accordé par le peuple!!!!

Non 4
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 23.07.2022 à 09:15

Bravo !! tu as dis tout haut ce que tout les autres disent en silence !!!

Non 6
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | D8IHVNB - posté le 23.07.2022 à 08:26

Kabund a déjà perdu la tête ,il raisonne plus normalement.

Non 23
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
B.Michel | RQ3L698 - posté le 23.07.2022 à 07:30

Attends tu vas voir pauvre con! Penses-tu que la justice va t'attendre démissionner? Illéttré, tu croyais que tu parlais devant ta famille? On va léver tes immunités petit Mampon! Tu seras léger petit comme une feuille morte et précipité dans l'abîme...Aventurier, imposteur, voleur, menteur. Penses-tu que les autres vont t'accueillir dans leurs officines? Ils vont te mordre weye kabwa...

Non 44
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Kinshasa : la militante de l’Ecidé, Marie Misenga libérée
AUTOUR DU SUJET

Assemblée nationale : Jean-Marc Kabund rejette la deuxième invitation de Mboso

Politique ..,

Jean-Marc Kabund de nouveau attendu ce lundi au bureau de l’Assemblée nationale

Politique ..,

Christophe Mboso invite, à nouveau, Jean-Marc Kabund ce lundi à l’Assemblée nationale

Politique ..,

« Combattre le régime Tshisekedi devient pour moi une nécessité absolue… » (Kabund)

Politique ..,