Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Retour

Société

Une proposition de loi pour rendre obligatoire les soins aux urgences

2022-09-01
01.09.2022
Santé
2022-09-01
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/1-4/hopital_centre-de-sante_22.jpg -

La RDC se trouve à la 53ème place des pays ayant le taux de mortalité le plus élevé. Selon Country meters un site du département des affaires économiques et sociales des Nations-Unies, la RDC a une moyenne de 2.746 décès par jour, soit 114,42 par heure. Au nombre de causes de décès, la prise en charge en retard des patients aux urgences. Car certaines unités d’urgences ne disposent pas de matériels et de médicaments pour des soins préhospitaliers. Certaines exigent de l’argent avant toute prise en charge. 

Selon le ministère national de la Santé, ”les soins d’urgence ont le potentiel de réduire de moitié les décès”. Pour y arriver, il faut une législation. C’est dans cette optique que le député national Ados Ndombasi a initié une proposition de loi. Celle-ci portera sur l’initiation des soins d’urgences préhospitalières. Cette proposition s’appliquera au personnel de santé, aux établissements sanitaires, aux victimes des accidents et des catastrophes naturelles et à toute personne dont l’état de santé nécessite une intervention médicale urgente. 

Obligatoires et gratuits

Cette proposition apportera un plus dans les soins d’urgences. Car selon son auteur, elle a un caractère obligatoire. ”Elle rend les soins préhospitaliers obligatoires et gratuits pour les personnes qui ont en ont besoin”, explique Ados Ndombasi. Il insiste sur le fait que ces soins doivent être administrés sans tenir compte du rang social du patient. De plus, il propose même des sanctions. Ainsi, toute personne qui refuserait ou qui s’opposerait à l’administration des soins préhospitaliers au patient écopera de 3 mois d’emprisonnement. Même sanction pour le transfert d’un patient dans un hôpital qui n’est pas de son choix.

Autre chose, les soins préhospitaliers doivent débuter dans l’ambulance. Toutefois, il déplore la situation des ambulances en RDC. Il propose d’instituer un corps des techniciens, ambulanciers. Ils auront la mission d’administrer ces soins. Cette proposition de loi, si elle est adoptée, oblige les hôpitaux à équiper les ambulances avec du bon matériel pour faciliter une prise en charge. 


Magazine La Guardia / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
958 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Le Haut-Katanga et le Tanganyka en insécurité alimentaire (rapport INS)

Les plus commentés

Politique Affaire blocs pétroliers et gaziers, le "NON" poli de Tshisekedi à John Kerry !

06.10.2022, 18 commentaires

Société État major Général des FARDC, Garde républicaine, Renseignements militaires, opérations… la liste complète de tous les généraux nommés par Félix Tshisekedi

04.10.2022, 15 commentaires

Politique Occupation de Bunagana : consternés, les parlementaires congolais boycottent la 145 ème assemblée de l’union interparlementaire qui se tiendra à Kigali

05.10.2022, 11 commentaires

Politique Augustin Kabuya demande au clan Katumbi de quitter l’Union Sacrée « au lieu de tenir des discours comme s’ils ne sont pas dans les institutions »

05.10.2022, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance