Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Monde

Donald Trump et ses enfants poursuivis à New York pour fraude fiscale

2022-09-22
22.09.2022
2022-09-22
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/09-septembre/19-25/donald_trump_ses_enfants.jpg

La procureure générale de l'État de New York a engagé mercredi des poursuites pour fraude fiscale contre Donald Trump, en lien avec les activités de son groupe immobilier. L'ancien président américain nie toute malversation et dénonce une "chasse aux sorcières".

La procureure générale de l'État de New York, Letitia James, a annoncé mercredi 21 septembre des poursuites au civil contre Donald Trump et plusieurs de ses enfants dans l'enquête sur les pratiques fiscales de son groupe, la Trump Organization, renforçant la pression de la justice sur l'ancien président républicain.

La procureure, une élue démocrate qui porte le fer judiciaire depuis des années contre le milliardaire, a indiqué qu'elle réclamait 250 millions de dollars de réparations au nom de l'État de New York, ainsi que des interdictions de diriger des sociétés pour Donald Trump et ses enfants Donald Trump Jr., Ivanka Trump et Eric Trump.

La plainte, déposée devant la cour suprême de l'État de New York, "démontre que Donald Trump a faussement gonflé la valeur nette (de ses biens) à hauteur de plusieurs milliards de dollars pour s'enrichir injustement et pour tromper le système, ainsi que nous tous", a-t-elle assuré.

Selon elle, la valeur des actifs a été "manipulée de manière répétée et persistante" pour "inciter les banques à prêter de l'argent à la Trump Organization à des conditions plus favorables", "pour payer moins d'impôts" ou "pour inciter les compagnies d'assurance à fournir une couverture d'assurance pour des limites plus élevées et à des primes plus basses".

En conséquence, elle réclame aussi "l'interdiction" pour Donald Trump ou la Trump Organization "de s'engager dans toute acquisition de biens immobiliers commerciaux dans l'Etat de New York ou de demander des prêts auprès de toute institution financière". La Trump Organization comprend immeubles, hôtels de luxe, golfs et lieux de divertissement.

Poursuites "politiques"

L'enquête avait été ouverte en mars 2019 après le témoignage explosif au Congrès à Washington d'un des anciens avocats personnels de Donald Trump, Michael Cohen, faisant état de ses évaluations frauduleuses, à la hausse ou à la baisse.

Sur le réseau social de Donald Trump, Truth Social, sa porte-parole Liz Harrington a dénoncé des poursuites "politiques" venant des démocrates.

"Ils ont transformé la ville de New York en un pays du tiers-monde. Ils relâchent des criminels violents dans les rues, et utilisent toute leur énergie pour s'en prendre à un homme d'affaires prospère et respectueux des lois, qui est leur adversaire politique numéro un", a-t-elle accusé. "Ces gens sont DÉRANGÉS. Le président Trump n'a pas gonflé ses avoirs, il les a sous-estimés", a-t-elle encore affirmé.

Ces poursuites contre Donald Trump s'ajoutent à plusieurs enquêtes déjà en cours autour de l'ancien président (2017-2021). L'une d'elles, sur ses archives présidentielles, a entraîné une spectaculaire perquisition du FBI le 8 août dans sa résidence Mar-a-Lago, en Floride.

Dans ce dossier, un tribunal fédéral s'est prononcé mercredi en faveur du ministère de la Justice, l'autorisant à accéder à une partie des documents récupérés dans la propriété de Donald Trump, soit la centaine qui portent la mention "classifié".

Un revers pour l'ancien président qui a obtenu la nomination d'un expert indépendant chargé de passer en revue les milliers de documents saisis par la police fédérale, ce qui empêchait jusque-là les enquêteurs fédéraux de les examiner.

Le milliardaire, qui envisage ouvertement de se représenter à la présidentielle de 2024, est aussi visé par des enquêtes sur ses efforts pour renverser les résultats de l'élection présidentielle de 2020 perdue contre Joe Biden et sur son rôle dans le violent assaut de ses partisans contre le Capitole le 6 janvier 2021. Il n'est pour l'instant poursuivi pénalement dans aucune de ces autres affaires.

 


France24 / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaires
190 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

right
Article suivant Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
Article précédent Entre 2013 et 2021, la Chine a contribué à plus de 30% à la croissance économique mondiale

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 22 commentaires

Politique Élections 2023: l'optimisme de Tshisekedi ne convainc pas la classe politique

26.09.2022, 8 commentaires

Politique Présidentielle 2023: Denis Mukwege, l’équation inattendue !

26.09.2022, 7 commentaires

Politique Félix Tshisekedi : « Les élections présidentielles auront bien lieu en 2023 »

24.09.2022, 7 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance